Accueil / Culture / Dans le collimateur de Cecilia Bengolea et François Chaignaud

Dans le collimateur de Cecilia Bengolea et François Chaignaud

Pour cette seconde carte blanche de la saison le TAP est confié à deux danseurs atypiques et engagés s’inspirant du “voguing”.Cécilia Bengolea et François Chaignaud ont donc créés  leur collimateur avec  des artistes singuliers qui font vaciller les frontières entre les genres pour nous entrainer dans l’univers de la nuit .Ce rendez vous plus dense que le précédent amène le spectateur à s’immerger dans la scène underground de l’art où l’artiste pop porn côtoie le performers du voguing.

Ce Samedi 28 Janvier démarrera avec un atelier voguing à 16h (sur inscription) puis l’ouverture tout public se fera à 17h.Vous pourrez alors découvrir trois portraits dansés dont ceux de Cecilia et de François. Pour ceux ayant pris rendez vous le salon de massage vous attendra dans l’auditorium. À 18h dans les salles de projection vous pourrez regarder Salomé, une adaptation libre de la pièce d’Oscar Wilde.

A 19h tout les spectateurs ont rendez vous dans le foyer général pour le grand défilé d’opening. Un moment unique où tout les performers défileront à l’instar des grandes égéries de Vogue. A 19h30 vous serez invité à vous répartir de nouveau entre les différents espaces du collimateur. Vous pourrez assistez Kwan Yin qui est une performance sur l’esthétique ou alors venir vous ressourcer dans le salon d’écoute au contact de la création lumière de Jean-Michel Olivarez.A 19h45 puis à 22h30 le plateau B se retrouve investit par un trio de chorégraphe pour un spectacle singulier associant leur registre personnel. Vous pourrez aussi découvrir la vision d’un étudiant poitevin sur ses icones au travers de My Hime.Entre les deux la pièce Skin Out se jouera au théâtre et y verra se confronter sept artistes aux univers différents. Puis le collimateur continuera avec de deux films post porn avec entre les deux la performance dansée Duchesse.

Puis de 22h30 à 3h00 le collimateur s’achèvera avec la fête de clôture qui accueillera Manaré.

Cecilia Bengolea

Née en Argentine, installée à Paris depuis 2001, Cecilia Bengolea se forme en danse jazz et anthropologique et suit parallèlement un cursus à l’Université de Buenos Aires en philosophie et histoire de l’art. Elle danse pour Claudia Triozzi, Marc Tompkins, Alain Buffard, Yves-Nöel Genod, Mathilde Monnier. Avec Luvinski Aatche, elle crée le concert Umbrae Procella (2009). Depuis 1999, avec Valentina Liernur à Buenos Aires, elle crée de nombreuses installations-performances. Auprès de Clara Cullen (New York) et Donatien Veismann (France) elle coréalise à Rio de Janeiro (2011) ses premiers films post-porn : Translation de la Luxure. Elle travaille avec la chorégraphe anglaise basée à New York, Sarah Michelson, autour de sa dernière création Devotion.

François Chaignaud

François Chaignaud, né à Rennes, est diplômé du Conservatoire Supérieur de Danse de Paris. Depuis 2003, il danse  auprès de nombreux chorégraphes (Alain Buffard, Boris Charmatz, Emmanuelle Huynh, Gilles Jobin, Dominique Brun…) et présente des performances et concerts, à la croisée de différentes inspirations – de la littérature libertine à l’opérette ou à l’art du hula-hoop, notamment He’s one that goes To sea for nothing but to make him sick ou Aussi Bien Que Ton Cœur Ouvre Moi Les Genoux. Il collabore avec de nombreux artistes, notamment Marie-Caroline Hominal (Duchesses), la légendaire drag queen Rumi Missabu, le performer Benjamin Dukhan ou le cabarettiste Jérôme Marin (Sous l’Ombrelle). Il obtient le prix d’interprétation de l’ADAMI en 2004. Également historien, François Chaignaud a publié aux PUF en 2008 un ouvrage sur l’histoire du féminisme : L’Affaire Berger Levrault, le féminisme à l’épreuve (1897-1905).

——————–
Tarif unique : 10 € / 7 € avec la Carte Culture
Places en vente à partir du vendredi 6 janvier

Certains programmes de cette soirée sont réservés à un public adulte.

A propos celine.durindel

A lire aussi

Ouistiti fait rire les petits, une nouvelle collection pour les tout-petits

Des histoires fantaisistes et des imagiers rigolos sont à découvrir dans cette nouvelle collection, Ouistiti ...

Lire les articles précédents :
Quand une femme explique aux Hommes….

Attention messieurs le 19 janvier 2012 le plus grand secret de l'humanité sous vos yeux !!! Par une ...

Icelandic trip : Kevin Puget

Quand la parole s'amenuise pour laisser place à la contemplation, à l'émerveillement. Kevin Puget,  un ...

Photographie contemporaine, mode d’emploi Elisabeth Couturier – Flammarion

Vous posez des questions. Vous voulez savoir, reconnaître, comprendre, comparer, partager, en parler... Pratiques inédites ...

Fermer