Accueil / En Région / Normandie / Du spectacle malgré le report

Du spectacle malgré le report

Photographie Frédéric Lebourg

La mauvaise météo annoncée pour le milieu de la semaine a contraint la Direction de Course à reporter le départ de la 10e Transat Jacques Vabre, en accord avec les coureurs et l’organisation. Mais le spectacle a bien eu lieu ce dimanche en baie du Havre où un prologue a été lancé devant des milliers de spectateurs. Safran, Prince de Bretagne et Concise 2 s’imposent dans leur catégorie respective…

Reporter un départ n’est jamais une décision facile à prendre. Ce dimanche matin à 9h30, après avoir consulté les coureurs, Jean Maurel, le Directeur de Course de la Transat Jacques Vabre, en a pourtant décidé ainsi. Un choix motivé par des conditions météo exécrables attendues en milieu de semaine prochaine en atlantique nord. Une
vaste dépression très creuse va générer des conditions tempétueuses pendant 48 heures : vents moyens de 45 nœuds, rafales à 55/60 nœuds associés à une mer grosse (creux de 8 à 10 m) à l’arrière du front froid.  Une situation potentiellement dangereuse pour les équipages.

Pas avant mercredi
Ce n’est pas la première fois dans l’histoire de la course au large que le coup d’envoi est retardé. On se souvient entre autres de l’édition 2003 de la Transat Jacques Vabre où les multicoques s’étaient élancés cinq jours après les monocoques. Ou encore du Vendée Globe 2000 où la tempête avait cloué les marins au sol pendant 4 jours. Ce matin, les 35 équipages étaient solidaires des dispositions prises par la Direction de Course, qualifiées de sages et intelligentes. « C’est une décision de marin a indiqué Jean Maurel, qui prend en compte la présence des trois classes. Nous avons souhaité conserver l’homogénéité de la course ».

Quant à la date du prochain départ du Havre, ce ne sera pas avant mercredi. Un point météo sera réalisé chaque matin pour évaluer la situation.

Un prologue pour le show
Pour rendre hommage aux milliers de Havrais et de passionnés qui s’étaient déplacés dans le Village de Course pour saluer les marins, les 35 concurrents sont tout de même partis en mer pour participer à un prologue. Le départ de cette régate côtière de 13 milles disputée en baie du Havre a été donné à 13h02 par le PSP Cormoran de la Marine Nationale. Dans un vent de secteur sud d’une dizaine de nœuds et un bon petit clapot, les treize Imoca, six Multi50 et les seize Class40 ont fait le show pendant plus d’une heure au large du cap de la Hève. Safran (Marc Guillemot/Yann Eliès), Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois/Mathieu Souben) et Concise 2 (Ned Collier Wakefield/Sam Goodchild) se sont illustrés dans leur catégorie respective devant de nombreux spectateurs venus sur la plage du Havre, au cap de la Hève et à bord des vedettes à passagers.

Quel programme pour les concurrents et les équipes techniques ? Certains vont rentrer à la maison une journée ou deux tout en restant en contact avec la Direction de Course. D’autres restent au Havre où ils auront désormais tout le loisir de se ressourcer.

Les podiums du prologue dans les trois séries

Imoca
1- Safran (Marc Guillemot/Yann Eliès)
2- Banque Populaire (Armel le Cléac’h/Christopher Pratt)
3- Macif (François Gabart/Sébastien Col)

Multi50
1- Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois/Mathieu Souben)
2- Actual (Yves Le Blévec/Samuel Manuard)
3- FenêtréA-Cardinal (Erwan Le Roux/Didier Le Vourch)

Class40
1- Concise 2 (Ned Collier Wakefield/Sam Goodchild)
2- Comiris Pôle Santé Elior (Thierry Bouchard/Gilles Bérenger)
3- Aquarelle.com (Yannick Bestaven/Eric Drouglazet)

Ils ont dit

François Gabart (Macif) : « Je me plie à la décision du directeur de course. La situation n’était pas simple pour partir maintenant. En ce qui concerne les Imoca, je pense qu’on avait les bateaux pour affronter ce mauvais temps, mais en terme de communication générale, il aurait été dommageable de laisser certaines classes au port. Maintenant, des dépressions, on peut en avoir la semaine prochaine. Nous avions envie de tester le bateau dans des conditions difficiles en vue de préparer la B to B et le Vendée Globe. C’est important pour nous de partir dans des conditions un peu musclées. »

Yves Le Blévec (Actual) : « Depuis trois jours on voit le phénomène arriver. On se dit qu’à titre individuel, ça peut passer, mais nos bateaux auraient été à la limite de la plage d’utilisation de la machine. Ce n’est pas confortable de se dire qu’on a va d’emblée se mettre dans une situation de danger potentiel. Si on peut décaler sans que ce soit trop pénalisant pour la course, alors oui, décalons. »

Yann Elies, Safran : « Le fait d’aller se confronter à des éléments aussi forts comporte de grands risques que je connais bien, casse, sauvetage… Il y a un petit soulagement de se dire que nous allons partir avec des conditions plus clémentes. Nous allons naviguer plus sereinement avec Marc.  »

Nicholas Halmos, 11th Hour Racing : « Je suis vraiment content que la décision de partir tous ensemble ait été prise. Naviguer dans la tempête n’est pas commun et pour notre sécurité c’est une bonne chose. Le bateau est prêt pour le départ, et nous allons je pense, après le prologue d’aujourd’hui, faire un peu de tourisme au Havre. »

Jean-Christophe Caso (Groupe Picoty) : « J’ai essayé, au vu de la tête des gens en Class40, de faire en sorte que tout le monde parle ensemble de la situation. De fil en aiguille, on est arrivé à un vote de la classe pour savoir si il fallait partir ou non. On a eu deux votes contradictoires dans la même journée. La conclusion de ça, c’est que le sens marin a prévalu… »

Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou !) : « C’est une décision que je trouve parfaite. Le fait de faire partir tous les bateaux ensemble est particulièrement sage. Jean, qui n’est pas né de la dernière pluie, avait tous les éléments et possède un vécu nautique qui ne souffre pas de discussion. »

A propos Agence

A lire aussi

Critérium du Dauphiné 2018 : Détail des forces en présence

Critérium du Dauphiné 2018 : Détail des forces en présence La 70ème édition du Critérium ...

Lire les articles précédents :
Joséphine Le Tutour remporte la Finale Elite Model Look 2011

Il est 22h16 ce jeudi 27 octobre, lorsqu’Alexandra Golovanoff, experte de la mode et des ...

Lenny Kravitz à son zénith

Lenny Kravitz a encore fait salle comble  samedi soir au zénith de Rouen. Ils étaient environ 7000 ...

Le départ de la Transat Jacques Vabre reporté

  Après s’être réuni avec les coureurs et en accord avec l’ensemble des organisateurs de ...

Fermer