Ernest PIGNON-ERNEST présente “extases les mystiques” Église des Célestins Avignon

Extases les Mystiques à l’église des Célestins Avignon

Après “Ecce Homo” au Palais des Papes d’Avignon, l’an dernier, Ernest PIGNON-ERNEST, ouvre la voie mystique, par une exposition relatant la symbolique des oeuvres dites “désincarnées” autour du christ…L’exposition est à découvrir jusqu’au 20 septembre !. “Extases les mystiques”, poursuit son itinérance dans les églises, la suite de plusieurs présentations à Naples, Paris, Nice, Saint Denis,  les oeuvres arrivent à Avignon.

Pendant cette période difficile, l’exposition s’organisera par groupe de 10 personnes équipées de masques, et acceptant la distanciation d’1 mètre minimum (source Ministère de la Santé), après un gel proposé aux mains dès l’entrée de l’église. Pour avoir testé, ces mesures respectent la charte “Confiance” mise en place par la Mairie d’Avignon, pour ce type d’exposition http://www.avignon.fr la réservation se fait au 06 66 20 54 66. L’exposition est gratuite.

Les jours de visites, sont toute la semaine de 13 h à 18h, relâche le mardi, il faut compter une vingtaine de minutes par groupes.

Si dans ” l’Apologie de Socrate”, Platon transcrit les plaidoyers de Socrate, lors d’un procès en -399 à Athènes, cela déboucha sur sa condamnation à mort. Dans un manifeste plus contemporain, Ernest PIGNON-ERNEST offre une métaphore imaginaire, issue de ses travaux Napolitains…

Par l’histoire et la symbolique de l’Église des Célestins, l’artiste reprend sous ses traits au fusain, à la pierre noire, et à l’aide de gommes crantées de différentes épaisseurs, toute la symbiose des personnages, provenant des textes lus, des protagonistes évoqués (Madame Guyon, Hildegarde de Bingen, Catherine de Sienne, Angèle de Foligno, Marie de l’incarnation, Thérèse d’Avila, Marie Madeleine, Louise de Néant). Les grands formats sont sérigraphiés, et rigidifiés pour la résistance à l’eau, résine et aluminium.

Des portraits imaginaires, nés des écrits…

Les grands formats, prennent corps sur de sublimes plans d’eau, au fond sombre ou ténébreux. L’accrochage est sublimé, par un éclairage minimaliste de l’édifice religieux plongé dans la pénombre. L’abîme des formes, préfigure les mots, les textes, les prophéties de ces huit chrétiennes, toutes des dévots du Christ.

Extases les Mystiques d’Ernest PIGNON-ERNEST

L’exposition aurait pu s’intituler “Les Envoutées”, tant la rédemption de celles-ci, passe par une croyance mystique, qui s’unifie autour de la piété religieuse, comme un sacerdoce unique.

Angèle de Foligno, une Franciscaine dévouée, mais résolument dans la voie de la pénitence.

Angèle, multiplia les mortifications, c’est une pratique d’ascèse dont le principe, est de s’imposer une souffrance, en général physique, permettant de progresser dans le domaine spirituel. Si sa vie, dans les années 1280, fût jonchée par une série de morts l’entourant. Elle perdit son mari, ses enfants, ses parents.

Seule sa dévotion et sa passion pour le Christ, révélées par des écrits théologiques, lui permirent de trouver une voie, une rédemption. Longtemps ses visions ecclésiastiques, ont permis à l’église d’étoffer la mise en place d’un dictat religieux et spirituel.

Les brûlots de Louise du Néant…

Cette mystique née en 1639 et morte en 1694, a été connue pour ses lettres envoyées à ses confesseurs. Témoignage de la vie à La Salpêtrière au XVIIème siècle, cette possédée évoqua le Christ, mais aussi le trouble que la mort peut engendrer, à travers des visions démoniaques.

Catherine de Sienne, l’influente sur l’histoire de la Papauté !.

Extases Les Mystiques E. Pignon-Ernest Avignon

Figure du Catholicisme médiéval, elle est à l’origine du retour du Pape à Rome. 23ème d’une lignée de 25 enfants, elle fût dès son plus jeune âge, dévouée à Dieu. À 16 ans, elle s’accorde une vie, où la privation de sommeil, et les diverses pénitences, la portent à une exaltation singulière. L’anorexie, la pousse à une dévotion unique, chez les Soeurs de la Pénitence, ses propres visions d’un Christ “polyforme” l’amène, à un raidissement de son corps, lors de transes spirituels.

Avignonnaise dans l’âme, convaincue par une modernisation de la religion ; Elle oeuvra, pour le retour des Papes d’Avignon à Rome, Grégoire XI quitte le Palais des Papes pour s’installer en Italie. Catherine de Sienne, cohabite avec ses troubles et psychoses, sa croyance au Christ se révèle par le don des larmes, qui à ses yeux instaure une valeur spirituelle faisant foi.

L’exposition évoque, par son graphisme et sa mise en lumière des oeuvres, un ensemble conceptuel, autour de ces personnalités féminines dévouées au Christ. Tantôt un visage crayonné fait référence à la déchirure des âmes, un corps longiforme expose une attitude, une contemplation.

L’artiste sans équivoque rassemble, conçoit une présentation très personnelle, où les personnages bien qu’imaginaires, posent et imposent de leur présence, un acte résolument politique au sens populaire. Ernest PIGNON-ERNEST s’offre à Avignon, une étoffe du temps intemporel, où son oeuvre danse dans la pénombre de notre présent noirci et terriblement contagieux, comme l’était la peste à l’époque de ses illuminées chrétiennes.

Eric Fontaine à Avignon

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

phoenix-melody-bureau-coeurs-trouvés-nathan

Phoenix Melody – Le bureau des Cœurs trouvés

La saga du Bureau des cœurs trouvés se termine avec ce quatrième tome Phoenix Melody, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Comment raviver la vieille flamme dans les relations

Hymne à l'amour pour les uns, goût de réchauffé pour les autres, l'opération deuxième chance …

doctipharma
DoctiPharma : Des coffrets beauté à petit prix pour la Fête des Mères

Alors qu'il reste peu de temps avant la Fête des Mères, je sais que vous …

Re-Monster_Stef.emma.bk
Re: Monster T5 : Un manga façon RPG toujours au top !

Un seinen que nous suivons depuis son premier opus, tant il est riche et original …

Close