Accueil / Sport / Football / Euro 2012 – ¼ de Finale-Espagne-France : « Le match de la honte » bis

Euro 2012 – ¼ de Finale-Espagne-France : « Le match de la honte » bis

Euro 2012: la France peut nourrir de grands regrets (AFP)

On se souvient du « match de la honte » entre l’Allemagne et l’Autriche en dernier match de la phase de poule pendant le Mondial 82 en Espagne (http://www.youtube.com/watch?v=4X78D_OLnUA).  1-0, fut un score favorable aux allemands permettant ainsi aux deux formations de se qualifier pour la suite de la compétition (aux dépends de la surprenante Algérie ayant battu les germaniques auparavant). Pendant ce match du « Mundial », le jeu de part et d’autre était réduit à néant. L’envie inexistante, l’enjeu, défini à l’avance, accompli et une passe à dix pendant soixante-quinze minutes exaspéraient tout le monde. Ce samedi soir à Donetsk, certes dans des conditions et des paramètres différents, le match des espagnols et des français pourrait se résumer à cela. Dans cette rencontre où les champions d’Europe en titre devaient survoler des Bleus encore cicatrisant. Pourtant ce fut un match plus que laborieux…et des deux côtés.

 

Jusqu’au bout de l’ennui …

Inoffensives. Voilà un qualificatif qui sied bien aux formations sur le pré ukrainien du Shaktar. Malgré les assauts répétés des espagnols sur les buts de Lloris depuis le début de la rencontre, les joueurs de la Roja sont inefficaces. Semblant vouloir perforer la défense française du côté droit, c’est finalement du côté gauche que le danger est venu. Un cas d’école espagnole, débordement du latéral Jordi Alba de Valence sur Mathieu Debuchy, centre pour  Xavi Alonso esseulé ajustant une tête en force dans la surface terminant sa course dans les filets tricolores (19e, 1-0). Et après cela pratiquement plus rien à noter dans une première mi-temps où les deux équipes présentent étrangement le même visage mais qui ne sont pas du tout dans la même situation ; les Bleus amorphes n’avancent guère et les co-équipiers de Casillas entretiennent lors de leur grande possession de balle, une passe à dix, « tranquillement ». Yohan Cabaye essaie de nettoyer la lucarne de Iker Casillas sur un coup franc à vingt-sept mètres des buts des espagnols mais ce dernier enlève bien la balle et la détourne en corner (32e)

Une indigente deuxième mi-temps

Celle-ci démarrait pourtant avec des intentions côté français avec des attaques construites en début de seconde période venues de combinaisons avec Ribéry, Benzema et de Malouda notamment. Mais rien ne passe devant les cages de « San Iker ». Les Bleus se laissent déjouer par les espagnols gérant leur avance mais ayant une défense plus que fébrile. Seul Sergio Ramos semble tenir la barre dans le dernier rideau. Les minutes défilent et le jeu devient de moins en moins attrayant. De plus, l’ambiance dans ce stade est si timide que les actions chaudes-aussi peu qu’elles sont-ne font pas vraiment bouger les foules. Les remplacements de Blanc à l’heure de jeu n’y changeront rien avec l’entrée de Giroud, Nasri et Menez.   A la 88e minutes les Bleus boiront le calice jusqu’à la lie avec un penalty récolté Pedro sur lequel Anthony Réveillère fait faute. Pour son doublé, Xavi Alonso se charge de marquer le coup de pied de réparation (2-0).

Un match « sans intérêt »

Une défaite au goût amer et frustrant. Un match sans enseignement. Les Espagnols, loin d’être aussi flamboyants qu’à l’accoutumé, étaient prenables ce samedi. Mais les Bleus se mettent en danger tout seul. Les lacunes défensives sont encore à remanier et l’envie offensive à retrouver.

De l’extra-sportif, encore des nouvelles de Samir Nasri, qui une fois en zone mixte, s’est lâché en insultant un journaliste français. Le milieu offensif tricolore affirme que la presse française « n’écrit que de la merde » et cherche perpétuellement « des histoires ». Proférant même qu’il était un « fils de p… » et qu’il devait aller « n…. sa mère ». Une énième histoire qui ne manquera pas d’alimenter l’actualité des protégés de Blanc, dans les jours prochains.

L’Espagne jouera sa demi-finale contre le Portugal la semaine prochaine alors que la France quitte cet Euro sur deux pâles défaites et un manque d’envie certain…

 

Guillaume Baret

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

paris-rambouillet-2018-slider

Course de Teuf-teuf – Paris Rambouillet 2018

Course de Teuf-Teuf – Construites avant 1918, ces voitures-ancêtres prendront le départ à l’Hôtel des Invalides ...

Lire les articles précédents :
Marion Rousse en bleu blanc rouge.

Marion Rousse est devenue la nouvelle championne de France 2012 de course en ligne. Elle succède à Christel Ferrier Bruneau,...

Lady GAGA brille en VERSACE

Une tenue 100% VERSACE !   La sulfureuse et déjantée LADY GAGA a été aperçu ...

Patrick Fiori repart en tournée à la fin de l’année 2012

Après une tournée dans les zéniths et les plus grandes salles de France, un album ...

Fermer