Accueil / Sport / Football / Euro 2012-GROUPE B: Comme des airs de « déjà vu » …

Euro 2012-GROUPE B: Comme des airs de « déjà vu » …

Euro 2012: Le Dane-(Marque)-k un but synonyme de surprise

Un incipit très attendu et pour le moins  très étrange dans ce groupe B de l’Euro 2012. Le fameux « groupe de la mort » allait rendre enfin ses premiers verdicts.

PAYS BAS- DANEMARK 0-1

Une claque, un camouflet, une surprise, un miracle…Tous les qualificatifs du monde ne pourraient résumer ce premier coup de tonnerre dans la grande compétition européenne. A Kharkiv,  le Danemark s’offre une grosse part du lion. Dans un match loin d’être en leur faveur, les co-équipiers de Daniel Agger font chuter d’entrée les favoris du tournoi, les hollandais.  Les finalistes du dernier Mondial en 2010, très largement dominateurs se font surprendre dès la 24e minute. A l’issue d’un centre d’Eriksen détourné par un défenseur « Ojange », Michael Krohn-Dehli se charge de la finition. Son tir passe délicatement entre les grandes jambes du gardien de l’AS Roma Stekelenburg. Une domination stérile telle que les joueurs de Bert Van Marwijk ont tiré treize fois au but et n’en ont cadré que cinq en première période. Après ce coup de massue, les bataves accélèrent le jeu. Mais les entrées offensives d’Huntelaar et de Van der Vaart n’y changeront rien. Même si ces derniers aurait pu bénéficier d’un penalty pour une double-main du défenseur rouge et blanc Jacobsen dans la surface de réparation. Après ce succès, qu’on doit se l’avouer, inattendu,  les souvenirs de 1992 refont rapidement surface (où le Danemark fut couronnée roi européen du football). Quant à la peine Orange et de ses supporters, elle est plus que palpable.

ALLEMAGNE-PORTUGAL 1-0

Des stars, des grands noms, d’énormes champions. A Lyiv, ce match ne ressemble à aucun autre, du moins sur le papier! Mais si les Ronaldo, Ozil et autres Nani et Khedira prennent part au commencement de la partie, la partie s’enlise. Et cela malgré une première occasion de Mario Gomez dès la première minute sur un centre de Boateng mais le portier lusitanien Rui Patricio possède des gants assez chauds pour capter cette première balle cadrée. L’équipe de Joachim Low domine la possession de balle durant la première période. Mais les portugais ne subissent que très légèrement des assauts sur leurs buts. Et c’est même eux, et contre le cours du jeu, qui auraient pu réaliser le hold-up parfait. En effet, sur un corner offensif, Pepe, libre de tout marquage contrôle le ballon et frappe du plat du pied dans les buts délaissés de Manuel Neuer. Le défenseur madrilène voit sa frappe rebondir sous la transversale et sur la ligne de but. Mais le cuir n’est pas entièrement entré, c’est pourquoi l’arbitre français de ce match Stéphane Lannoy, fort logiquement, ne l’accordera pas. A la pause les deux formations restent sur un 0-0 justifié. En deuxième période, les choses sont différentes. Conscients qu’il faudra faire sa place pour pouvoir sortir de cette poule, les joueurs des deux camps s’appliquent. Les portugais en premiers. Mais à la 72e, Gomez refroidit les Ibériques sur une tête convaincue et admirablement travaillée filant dans le petit filet de Rui Patricio, après un centre détourné de Sami Khedira (1-0). Les co-équipiers de Ronaldo se réveillent enfin. Et assènent les cages de Neuer mais celui-ci sort d’extraordinaires parades pour préserver ce score, devant une frappe isolée du Ballon d’or 2008 et de Silvestre Valera . La Nationalmannschaft s’extirpe bien de ce premier piège mais se rend bien compte du travail à accomplir pour se rassurer et décrocher ce quatrième titre européen, principal voeu du sélectionneur Low. Souhait dont il a ouvertement fait part aux journalistes dans la journée. Pour la troisième fois consécutive les joueurs de la Séléçaõ s’inclinent face aux allemands en phases finales  (match pour la  3e place au Mondial 2006 et un quart de finale à l’Euro 2008).

Le « groupe de la mort » réserve encore de belles surprises.  Si l’Allemagne semble avancer à grands pas vers Kiev, les autres équipes vont devoir tout donner pour rester en vie dans cette compétition. Ce qui nous laisse présager de prochaines rencontres appétissantes et un croustillant Pays- Bas/Allemagne chaud bouillant en perspective.

Prochains matchs du groupe B:

DANEMARK-PORTUGAL  mercredi 13 juin à 18h /  PAYS-BAS – ALLEMAGNE  mercredi 13 juin à 20h45

Guillaume Baret

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Les Championnats du monde piste UCI sur le site et la chaîne l’Equipe

Les Championnats du monde piste UCI sur le site et la chaîne l’Equipe Bonne nouvelle ...

Lire les articles précédents :
Euro 2012-GROUPE A: Faites vos jeux, rien ne va plus!

Première journée complète déja en Pologne. Après les festivités réservées à la cérémonie d'ouverture de ...

Pierre Doré avance…

Mais qui est Pierre Doré ? Un Homme de 88ans, une légende pour les étudiants, un ...

Euro 2012: A qui le tour?

Dès ce soir débute l'évènement sportif  européen le plus suivi par les passionnés du ballon ...

Fermer