Accueil / Culture / Cinéma / Festival de Cannes : Adieu au langage de Jean-Luc Godard

Festival de Cannes : Adieu au langage de Jean-Luc Godard

Jean-Luc-Godard.Le mercredi 21 mai a Cannes à vu le retour de grands réalisateurs, habitués à la compétition.Tout d’abord, à 16 heures, en séance unique, c’est le film de Jean-Luc Godard, Adieu au langage, qui a ouvert le bal.

La foule des grands jours s’était pressée aux pieds des marches. Nombreux étaient les spectateurs curieux de découvrir le dernier film du réalisateur suisse, en 3D de surcroît. Certains, munis d’invitations, n’ont pu accéder au grand théâtre Lumière, la presse restant prioritaire.

Avant de pénétrer dans la salle, tout le monde s’était rué sur les lunettes 3D ! Une scène originale pour un film de Godard ! Malheureusement, ce dernier n’avait pas fait le déplacement à Cannes, décrétant qu’il était déjà venu dans le passé..La conférence de presse a donc été annulée. Seuls les producteurs et les comédiens-c’était leur premier film pour la plupart d’entre eux- ont monté les traditionnelles marches. Alors que dire du film ? Dans le dossier de presse, voici comment « l’intrigue » est présentée : « Le propos est simple. Une femme mariée et un homme libre se rencontrent ils s’aiment, se disputent, les coups pleuvent. Un chien erre entre ville et campagne. Les saisons passent. L‘homme et la femme se retrouvent. Le chien se trouve entre eux. L’autre est dans l’un. L’un est dans l’autre… »  Effectivement, c’est ce que l’on devine en voyant le film. Le chien aboie souvent, l’homme et la femme discutent beaucoup, la femme est souvent nue et le Lac Léman offre un beau paysage.

Comme toujours, Godard se livre à des réflexions philosophiques et existentielles. Ses personnages s’interrogent souvent, parlent en formulant des aphorismes. Quant à la 3D qu’il a voulu expérimenter, elle est unique en son genre, à l’image du film ! Par moments, l’oeil gauche perçoit une image tandis que le droit en voit une autre, d’où une impression de flou parfois ! On est loin d‘A bout de souffle et du Mépris ! Adieu au langage laissera un très grand nombre de spectateurs sur le bord de la route.D’ailleurs, à la sortie de la projection, la plupart des personnes interrogées étaient perplexes, dubitatives. En revanche, quelques-uns criaient au chef d’oeuvre. Seuls les initiés et les admirateurs des films de Godard auront été sensibles à la quintessence du film !

 

 

 

 

d

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos laurence ray

A lire aussi

La porte, le roman de Sôseki adapté en manga

La porte est un manga des éditions Philippe Picquier, paru en février 2018. Une adaptation ...

Lire les articles précédents :
Logo Sport d'Epoque
Coupe Du Monde : « Sports d’Epoque » prêt

Passionnés de sport, les deux frères Benoît et Géraud d'Argenlieu à la tête de la ...

Energie : Notre avenir est en jeu

Dans quelques semaines va se décider l’un des enjeux socio économiques de la France,parmi les ...

SPA Cinq Mondes soin beauté et détente absolue

Découvrez l ‘expérience de bien être CINQ MONDES, ses rituels Beauté du monde, un label de ...

Fermer