Accueil / Culture / Festival « Le Printemps des Arts »: une actualité théâtrale à ne pas manquer

Festival « Le Printemps des Arts »: une actualité théâtrale à ne pas manquer

À Vincennes, ce dernier samedi 21 mai, la « Journée des Rêves » animait déjà bien la place de la mairie quand je la traversais. Un groupe de jeunes danseuses électrisait la petite scène de spectacle montée pour l’occasion et rythmée par des musiques africaines, des enfants jouaient au milieu d’un toboggan gonflable et quelques autres stands réorganisaient l’espace d’ordinaire dégagé du parvis de la mairie. J’ai continué mon périple vers le Château de la ville. Jusqu’à l’intérieur de la cour; m’y promenant, au calme.

 

 

J’ai donc été bien surprise d’entendre arriver jusqu’à moi de vives répliques des « fourberies de Scapin », la célèbre pièce de Molière. Je me suis tournée vers l’origine du son, sur ma gauche. Et j’ai découvert une petit troupe d’acteurs affublés de costumes de la « comedia dell’arte ». Quelques uns se trouvaient juchés à un bon mètre du sol, sur une estrade de bois montée comme sur pilotis et agrémentée à l’arrière d’un sobre rideau rouge pour décor. J’arrivais au beau milieu de la pièce, au début de l’acte III. Hyacinthe et Zerbinette, depuis l’estrade, divulguaient, exaltées, le texte appris par coeur. Tout cela devant un public enthousiaste ; quelques uns assis à terre, d’autres sur des fauteuils pliants apportés pour l’occasion.

Une affiche A3 fixée à une petite table déposée à l’arrière des assises, et qui figurait déjà en trois exemplaires sur la scène de spectacle, m’informait de l’origine de cette initiative : le « Printemps des Arts » organisé par l’Académie Internationale Des Arts du Spectacle (l’AIDAS) avec le soutien du Studio Théâtre de Montreuil, de la Ville de Montreuil, de Paris, de Rosny et de Vincennes en était le moteur. Et ce festival, trop méconnu pour ne pas en parler, permet donc au spectateur averti ou au badaud comme moi, agréablement surpris, de découvrir ou redécouvrir ce mythe de la scène théâtrale, et surtout de profiter gratuitement de ces représentations. Lesquelles sont jouées par un groupe de jeunes comédiens, sincères et motivés dans des lieux publics de Rosny, Montreuil ou Vincennes jusqu’au 29 juin. Ainsi gratuitement sinon moyennant 5 euros, lorsque la représentation se fait en intérieur, ils alternent différentes pièces essentielles de la culture scénique, et cela, depuis le 30 avril.

Rendez-vous donc sur le site de l’AIDAS : http://www.academie-spectacles.com/aidas/ pour connaître leurs prochaines dates de représentation.

 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Stéphane Galland & (the mystery of) Kem

Stéphane Galland maitre des rythmes jazz avec The Mystery of Kem

Stéphane Galland décolle avec son album virtuose et aérien The Mystery of Kem Après son ...

Lire les articles précédents :
« Le Jazz au bout des doigts » une exposition de Sophie le Roux à l’hotel Madison

Mercredi 25 mai, au 143 boulevard St Germain, on trinquait au champagne et au milieu des mains picoreuses qui chipaient...

Faire du sport 24h/24 et 7 jours/7 avec Fitness Park Paris

Faire du sport à n’importe quelle heure mais pas à n’importe quel prix, tel est le nouveau parti pris du...

Marseille, La Cité des Entrepreneurs d’Euroméditerranée a 10 ans

La Cité des Entrepreneurs est un réseau de sociétés actifs et impliqués dans le la rénovation urbaine .Elle est un...

Fermer