Accueil / Sport / Gymnastique / Internationaux Bercy Gymnastique , les qualifs

Internationaux Bercy Gymnastique , les qualifs

Les 18èmes Internationaux de France de Gymnastique débutent à 14h par les qualifications. Nouveau format de compétition, nouvelles règles pour cette étape de Coupe du Monde, qui assurent cette année un spectacle de grande qualité. Les milleurs mondiaux seront présents pour défendre leurs chances. Une douzaine de prétendants pour chaque appareil: seul(e)s quatre pourront participer à la finale! Le suspense s’annonce haletant! Suivez en direct du Palais Omnisports de Paris-Bercy ces qualifications de toute beauté.

 

 

17h45 – Qualifications au sol féminin et à la barre fixe

C’est déjà l’heure de la dernière subdivision, avec l’entrée en lice des gymnastes au sol féminin et à la barre fixe. Une Française s’alignera dans cette rotation: Marine Brevet. La compétition débute avec la barre fixe, sur laquelle évolue avec hauteur l’Autrichien Marco Baldauf. Son mouvement est précis, jusqu’à une chute spectaculaire sur sa sortie. Quel dommage! La Chine fait son apparition sur le praticable de Paris-Bercy. Elle commet une erreur sur une diagonale, sur laquelle elle atterrit presque sur les fesses. L’Américain Danell Leyva, 5è des derniers Championnats du Monde, offre un festival aux spectateurs, qui le lui rendent bien. Des lâchers extraordinaires et une sortie parfaitement pilée, sous les yeux de son papa. Il devrait fort logiquement prendre la tête de la compétition et peut-être même la garder. Mais le candidat suivant est redoutable: il a lui terminé 2è des Mondiaux 2010! Il s’agit du Néerlandais Epke Zonderland, qui va évoluer sur son appareil de prédilection! Il va évoluer sous le regarde attentif de l’Américain. Trois lâchers, une sortie impeccable lui aussi. Le niveau est très haut! Epke termine néanmoins juste derrière Danell, ce qui prouve le niveau à cet agrès!

Revenons au sol avec Diana Maria Chelaru. Son passage vaut assurément le détour. Diagonales d’acrobaties rondement menées, belle chorégraphie. La Roumaine lance les qualifications! La dernière Française de la journée à s’élancer est Marine Brevet. Si sur sa 1è diagonale elle flirte avec la ligne, sa 2è s’achève quant à elle hors du praticable. Sur la 27, Marine commet malheureusement une chute, tout come sur sa dernière. Ce n’est pas le meilleur passage pour elle au sol (12.133), mais cela lui servira assurément lors des prochains Championnats d’Europe. L’Autrichien Fabian Leimlehner s’élance avec l’espoir de faire mieux que l’Américain. Malheureusement lui aussi chute en début de programme, tout comme sur sa sortie. Il ne peut prétendre faire partie des 4 meilleurs pour la finale de demain!

Au sol, la Polonaise Marta Pihan-Julesza présente un tango endiablé et charmeur, qui plaît beaucoup à la salle, quasiment pleine. Son mari, Roman Kulesza, est le prochain concurrence en lice. Il manque de chuter sur un lâcher de barre, mais ne pourra l’éviter sur son 3è et sur sa sortie. Les spectateurs auront néanmoins apprécié ce joli couple de la Gymnastique! Le concours continue à la barre fixe, dont le leader est toujours l’Américain Danell Leyva. Le Croate Marijo Moznik ne commet pas de fautes, mais sa ligne de jambes est moins belle que celle de l’Américian ou du Néerlandais. Au sol, on retrouve la Chinoise Liufan Wu, qui chute sur sa dernière diagonale. Son compatriote Chenglong Zhang se présente quant à lui à la barre fixe. Mais il commet une erreur grossière en début, qui l’oblige à se remettre en place et interrompt le rythme de son mouvement. La sortie est presque pilée mais cela sera dur d’intégrer la finale après cette faute.

C’est à Sandra Raluca Izbasa de monter sur le praticable. La Roumaine, vice-Championne du Monde 2010 à cet appareil, propose une superbe chorégraphie, parfaitement réglée dans les moindres détails. Ses diagonales sont bien exécutées et la Roumaine place ainsi la barre très haute. Il faudra s’employer pour réussir à faire mieux! A la barre fixe se présente l’Italien Enrico Pozzo. Il récupère mal sa barre après un lâcher et retrouve difficilement le rythme de son exercice. Il ne viendra pas inquiéter les deux premiers du classement. C’est désormais à la Championne du Monde en titre au sol de se présenter: Lauren Mitchell. Mais sa 1è diagonale se termine difficilement, sur les fesses (13.033). Le début est également difficile pour Samuel Piasecky à la barre fixe. Le Slovaque se reprend sur la suite mais cela risque vraisemblablement d’être difficile poour lui de figurer parmi les 4 meilleurs.

Plus que six concurrents pour cette journée de qualifications. Au sol, on retrouve avec plaisir la Vénézuélienne Jessica Lopez, âgée de 25 ans. Elle réalise un très bon passage et affiche sa jolie ligne de jambes. Jeffrey Wammes réussit également son passage à la barre fixe. La Slovène Fiona Novak présente un exercice au sol assez lent, mais sans grosse faute. Le dernier concurrent du côté de la barre fixe s’appelle Zhe Feng. Il est le seul désormais à pouvoir inquiéter le quatuor de tête. Tout se passe admirablement bien, jusqu’à sa sortie, réceptionnée sur les genoux, qui l’éloigne d’une finale. Il ne reste que deux gymnastes féminines dans ces qualifications. Vanessa Ferrari, qui a elle aussi opté pour un tango avec un mix de Tango Project, réussit un très bel exercice qui s’achève par une diagonale parfaitement pilée! De quoi peut-être la propulser en finale (14.300)! La journée s’achève avec le passage d’Anna Dementyeva. La Russe pose le pied hors du praticable sur sa 2ème diagonale. Le reste est néanmoins bien exécuté et permet d’apprécier les qualités de cette jolie gymnaste. Elle prend la 4è place et se qualifie ainsi pour la finale de demain!

Classement au sol féminin

1. Sandra Raluca Izbasa – 14.933
2. Diana Maria Chelaru – 14.733
3. Vanessa Ferrari – 14.300
4. Anna Dementyeva – 13.900
5. Lu Sui – 13.800
6. Jessica Lopez – 13.733
7. Marta Pihan-Kulesza – 13.166
8. Tina Erceg – 13.066
9. Lauren Mitchell – 13.033
10. Liufang Wu – 12.400
11. Marine Brevet – 12.133
12. Fiona Novak – 11.933

Classement barre fixe
1. Danell Leyva – 15.866
2. Epke Zonderland – 15.833
3. Marijo Moznik – 14.766
4. Jeffrey Wammes – 14.433
5. Chenglong Zhang – 14.400
6. Zhe Feng – 14.333
7. Mykola Kuksenkov – 14.066
8. Marco Baldauf – 13.833
9. Samuel Piasecky – 13.800
10. Enrico Pozzo – 13.066
11. Roman Kulesza – 12.600
12. Fabian Leimlehner – 12.066

 

 

16h45 – Qualifications à la poutre et aux barres parallèles

C’est Marine Petit, pour la France, qui ouvre le bal de cette subdivision avec un passage plutôt bien mené à la poutre. La concurrence sera rude à cet agrès pour Marine. La 2- en lice n’est autre que la Chinoise Liufang Wu. Elle éblouit en début de programme avec un enjambé cambré appel des deux pieds, mais chute sur l’élément suivant. Son erreur, malgré sa belle ligne de jambes, evrait lui coûter une placer en finale.

Aux barres parallèles, après le passage de l’Autrichien Fabian Leimlehner, c’est au Néerlandais Epke Zonderland de se présenter. Son mouvement est très clair et parfaitement maîtrise (15.233). La 1è Russe la journée à la poutre, Anna Dementyeva, se présente. Elle propose de jolies acrobaties mais manque de tomber sur une réception. Le public apprécie son travail et marque le coup en l’applaudissant après sa réception. La Grecque Vasiliki Millousi propose un programme très relevé et tout le monde a apprécié son passage en boucle sur la poutre. Mais elle connaît quelques déséquilibres qui l’empêcheront sûrement d’intégrer la finale. La Russe Aliya Mustafina paraît beaucoupl plus sereine et ne commet aucune faute majeure sur son exercice, que l’on peut estimer parfaitement réussi.

 

La France revient sur le devant de la scène avec Hamilton Sabot, qui se présente aux barres parallèles. Beaucoup d’équilibre sur cet appareil, malgré une petite hésitation en début de programme. Le médaillé de l’année dernière pourra-t-il entrer en finale? Les concurrents qui le suivent ne sont pas à négliger, Yann Cucherat, le prochain sur la liste, le premier! Malheureusement le Français commet deux erreurs majeures, dont une sur sa sortie lors de laquelle il attérrit sur… les fesses. Ces fautes lui ferment les portes d’une finale assurément.

15h30 – Qualifications saut masculin et barres asymétriques

Le Polonais Marek Lyszczarz est le premier candidat au saut. Malheureusement il se réceptionne sur les fesses. Son 2è saut se fera juste après le passage de Lauren Mitchell aux barres asymétriques. L’Australienne affiche une belle ligne de jambes mais perd l’équilibre lors d’un tour et se voit obligée de chuter. Sa sortie sera elle mieux contrôlée. On retrouve le Néerlandais Jeffrey Wammes au saut. 7è du sol, il va cette fois essayer de se rapprocher d’une finale (pour rappel, il a terminé 8è des Championnats du Monde 2010). Le 2è saut s’achève lui aussi par une chute. Aux barres asymétriques, place à la Grecque Vasiliki Millousi, très sûre. Elle réalise un joli passage sans faute majeure et se positionne en vue d’une finale.

L’heure de la France a sonné avec Thomas Bouhail au saut. Notre Champion du Monde est déjà 1er à l’applaudimètre. Au premier saut, sa réception est mal assurée, le Français devra tout donner sur son 2ème passage, qui suivra le passage de la Russe Tatiana Nabieva aux barres. La ligne de jambes est belle et la réception de la sortie impeccable (14.833). Elle prend logiquement la tête de la compétition. Une redoutable concurrente! Thomas Bouhail se présente pour son 2ème passage encore une fois sous les applaudissements du public. Mais il entame mal son appel sur la table de saut et rate complètement sa réception, qui s’achève une nouvelle fois pour un concurrent sur les fesses. Dommage: 15.050 seulement.

La compétition aux barres asymétriques se poursuit avec le passage de Jessica Lopez. Une chute l’attend malheureusement en début de programme, ce qui lui vaut déjà une pénalité d’un point.La candidate suivante aurait du être la redoutable et renommée Kexin He. Mais elle s’est malheureusement blessée aux entraînements. C’est donc Aliya Mustafina qui se présente, juste après le premier passage raté du Russe Anton Golotsuskov. La Russe exécute parfaitement tous ses lâchers de barre et se positionne du coup parfaitement en vue d’une finale (15.833). Son compatriote Golotsuskov s’élance pour son 2è saut et se réceptionne mieux que sur le 1er. Le Vice-Champion du Monde 2010 sera-t-il en finale? Réponse dans quelques instants.

 

 

 

La Chine va tenter de se qualifier en finale des barres asymétriques avec Qiushuang Huang. La Chinoise semble tellement facile: son mouvement est léger et d’une belle exécution. Elle semble assurément au-dessus du lot avec la Russe. Le concours au saut continue avec la chute du Coréen Hak Seon Yeon sur son premier saut. Le 2è est beaucoup mieux réussi (14.033). Aux barres, on retrouve la Slovène Ivana Kamnikar, puis l’Allemande Elisabeth Seitz, très impressionnante sur ses quatre lâchers de barre. Elle quitte son agrès avec un beau sourire, amplement mérité (14.566 et 3è place provisoire). C’est à Theo Seager de se présenter au saut. Son 1er saut est très beau, il va jouer sa finale sur son 2è saut. Il sera légèrement moins bien réussi, avec quelques pas sur sa réception.

Deux concurrentes sont encore en lice aux barres asymétriques: la Roumaine Ana Porgras, qui exécute un beau mouvement, et Jana Sikulova. Mais ni l’une ni l’autre ne pourront faire mieux que les candidates précédentes. Au saut, Andriy Isayev chute à son tour sur 1er essai, mais aussi sur son 2è. La finale se fera sans lui. Les qualifications se terminent par le passage de Luis Rivera, auteur de deux solides passages.

Jolie surprise pour cette fin de subdivision: le passage de l’Ensemble France aux ballons, puis aux cerceaux/rubans. Très solides passages, bien réussis. A suivre également demain!

Classement barres asymétriques
1. Aliya Mustafina – 15.833
2. Qiushuang Huang – 15.466
3. Elisabeth Seitz – 14.866
4. Tatiana Nabieva – 14.833
5. Ana Porgras – 13.866
6. Vasiliki Millousi – 13.700
7. Jana Sikulova – 13.333
8. Lauren Mitchell – 12.966
9. Ivana Kamnikar – 12.900
10. Jessica Lopez – 12.366

Classement saut masculin
1. Dzmitry Kaspiarovich – 16.100
2. En Gonzalez Sepulveda – 16.033
3. Theo Seager – 15.917
4. Flavius Koczi – 15.600
4. Luis RIvera – 15.600
6. Anton Golotsutskov – 15.417
7. Marek Kyszczarz – 15.300
8. Jeffrey Wammes – 15.283
9. Thomas Bouhail – 15.050
10. Andriy Isayev – 14.567
11. Hak Seon Yang – 14.033

14h50 – Qualifications arçons et saut féminin

Le Letton ouvre les qualifications aux arçons et sera du coup la note de base à cet appareil. Derrière lui, la concurrence est rude, notamment le Chinois Welyang Guo qui passe en 3ème position et qui réussit un beau passage. Les féminines ont elles rendez-vous avec le saut. Les gymnastes en lice sont de très haut niveau, avec notamment Ariella Kaeslin, Tatiana Nabieva et Aliya Mustafina. La 1è Russe, Tatiana Nabieva, s’envole parfaitement. La représentante de Hong Kong, Hiu Ying Angel Wong présente un saut moins haut que la Russe, mais la réception est bien menée. La Roumaine Diana Maria Chelaru a une belle carte à jouer, mais sur 2ème saut elle prend trop de vitesse et est obligée de faire deux grands pas. La Russe Aliya Mustafina s’élance pour son premier saut, parfaitement réceptionné. Elle réitère sur son 2è envol et crée la sensation dans le Palais Omnisports.

Aux arçons la compétition suit son cours et c’est à Pierre-Yves Bény de tenter de se qualifier. Il réalise un beau mouvement qui pourrait l’emmener en finale. Juste après lui se présente le Croate Robert Seligman. Mais une chute l’attend en milieu de son programme. La fin est mieux gérée mais son erreur lui ferme définitivement les portes d’une finale. C’est à un autre Français, Cyril Tommasone et meilleur espoir tricolore à cet appareil, de lui succéder. Mais avant lui, la représentante croate Tijana Tkalcec effectue ses deux sauts, un peu moins légers que ceux de la Russe Mustafina.

Place à Cyril Tommasone, sous les applaudissements du public de Bercy. Les mouvements sont amples et d’une belle hauteur. Une petite hésitation avant sa sortie mais l’exercice est quasi parfait (15.266). Du côté du saut féminin, c’est à l’Anglaise Imogen Cairns se s’élancer. Les réceptions sont un peu basses et elle aura sûrement du mal à rentrer parmi les 4. Alexandr Shatilov et Saso Bertoncelj sont les deux derniers concurrents des arçons. Mais ni l’un ni l’autre ne font mieux. Le saut féminin s’achève par l’exercice de la Coréenne Hyunjoo Jo. Le 1er saut est plutôt bien réussi. Mais le 2è s’achève par une chute. Elle ne figurera pas parmi les finalistes de demain assurément du coup.

Classement saut féminin
1. Tatiana Nabieva – 14.483
2. Aliya Mustafina – 14.433
3. Diana Maria Chelaru – 13.900
4. Jennifer Khwela – 13.733
5. Hyunjoo Jo – 13.500
6. Imogen Cairns – 13.833
7. Tijana Tkalcec – 13.333
8. Paula Plichta – 13.100
9. Ariella Kaeslin – 6.733
10. Hiu Ying ANgel Wong – 6.667

Classement arçons

1. Prashanth Sellathurai – 16.000
2. Louis SMith – 15.566
3. Saso Bertoncelj – 15.333
4. Cyril Tommasone – 15.266
5. Weiyang Guo – 15.166
6. Alberto Busnari – 15.100
7. Pierre-Yves Bény – 14.866
8. Alexander Shatilov – 14.466
9. Robert Seligman – 14.033
10. Dmitrijs Trefilovs – 13.766
11. Donna DOnny Truyens – 12.633
12. Filip Ude – 12.566

14h05 – Qualifications anneaux et sol masculin

C’est avec un Français que débute la compétition. Danny Pinheiro-Rodrigues se présente aux anneaux. Son mouvement est bien conduit et la réception correcte, avec deux petits pas en arrière (16.366 pts). Le Néerlandais Jeffrey Wammes prend le relais au sol. Quelques légères imprécisions sur ses réceptions, notamment la dernière, sont à noter. Le Jordanien Ali Al Asi se présente à son tour aux anneaux et commet quelques erreurs de précisions. Un nouveau Néerlandais se présente au sol, mais lui aussi n’est pas parfait. Il semble légèrement handicapé au pie, ce qui doit certainement le gêner sur ses réceptions. A noter sur son exercice une sortie de praticable (13.166).

Aux anneaux, place à la Grèce avec Eleftherios Petrounias. L’exercice semble facile pour le Grec, qui réussit aussi sa sortie (15.400). C’est au tour de l’Angleterre de faire son apparition sur le praticable parisien en la personne de Daniel Purvis. 3ème des derniers Championnats du Monde, l’Anglais a une belle carte à jouer à Paris. Il reste très solide durant tout son exercice, mais chute malheureusement sur sa dernière diagonale. Une grosse erreur qui pourrait le priver d’une finale! Irodotos Georgallas, qui nous vient de Chypre, réalise un bel exercice aux anneaux, avec une sortie avec un petit pas.

C’est sous les applaudissements du public que le 2è Français de la journée, Gaël Da Silva, se présente au sol. Il démarre en trombe avec une très belle diagonale. Le reste se passe également: sa dernière ligne est parfaitement assurée et le Français repart satisfait, sous les hourras du public conquis! Le concurrent suivant est russe et s’appelle Aleksandr Balandin. Il évoluera aux anneaux.Il réussit plutôt bien son exercice, mais manque la chute sur sa réception, un peu trop basse. Il réussit néanmoins à l’assurer! Enrico Pozzo suit le passage du Russe et c’est au sol qu’il fait un bel exercice. Le public apprécie ces cercles Thomas et le lui fait savoir. Les anneaux reprennent leurs droits avec Chih Yu Chen.

Notre Champion du Monde Thomas Bouhail se présente au sol. Quelques fautes entachent son programme, notamment une sortie. Samir Aït Saïd, le 3ème Français, réussit un beau passageet clôt cette 1ère subdivision qui voit Gaël Da Silva et Thomas Bouhail qualifiés pour la finale au sol, respectivement en 2è et 3è position. Samir Aït Saïd obtient la 7è place aux anneaux et ne se qualifie malheureusement pas pour la finale. A noter que Danny Pinheiro-Rodrigues matchait hors concours et ne pouvait de faire prétendre à une finale.

Classement anneaux
1. Yibing Chen – 15.800
2. Koji Yamamuro – 15.633
3. Konstantin Pluzhnikov – 15.466
4. Aleksandr Balandin – 15.433
4. Matteo Morandi – 15.433
6. Eleftherios Petrounias – 15.400
7. Samir Aït Saïd – 15.333
8. Ali Al Asi – 15.300
9. Matteo Angioletti – 15.100
10. Ivan San Miguel – 15.033
11. Irodotos Georgallas – 14.500
12. Chin Yu Chen – 13.566

Classement sol masculin
1. E. T. Gonzalez Sepulveda – 15.466
2. Gaël Da Silva – 15.300
3. Thomas Bouhail – 15.066

4. Flavius Koczi – 15.066
5. Enrico Pozzo – 14.966
6. Alexander Shatilov – 14.866
7. Jeffrey Wammes – 14.833
8. Eleftherios Kosmidis – 14.800
9. Sakari Vekki – 14.566
10. Daniel Purves – 14.333
11. Tomislav Markovic – 14.200
12. Kas Ven Weelden – 13.166

 

LE REPORTAGE D’I GYM

 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Chroniques du Tour de France, par Jean-Paul Ollivier

A l’occasion du Tour de France 2018 qui se déroulera du 7 au 29 juillet, Jean-Paul ...

Un commentaire

  1. ray ban belgie

    parfaitement réceptionné. Elle réitère sur son 2è envol et crée la sensation dans le Palais Omnisports.

Lire les articles précédents :
Britney Spears – Baby One More Time

La princesse de la pop Britney Spears n’était encore qu’une adolescente quand elle s’est faite mondialement connaitre avec son tube...

Le salon BABY en 3D sur vos écrans

Le salon BABY est devenu une institution pour les jeunes parents et les marques. Il sillonne la France depuis 15...

Marc Lièvremont a décidé d’appeler David Marty

En principe, les bleus s'installent à leur hôtel de Roissy en France la veille du match. Mais en l'absence d'escorte...

Fermer