Accueil / Sport / Cyclisme / L. L. Sanchez avait des ailes

L. L. Sanchez avait des ailes

 

Luis Léon Sanchez a remporté la 14ème étape, reliant Limoux à Foix. Il s’impose en solitaire devant le porteur du maillot vert, Peter Sagan et le coureur de la Fdj-Bigmat Sandy Casar. Le peloton accuse un retard à l’arrivée de 18 minutes et 15 secondes.

 

Taaramae attaque

Mathieu Ladagnous lance la première accélération dès le kilomètre zéro, quelques kilomètres plus tard, c’est Peter Sagan puis Serge Paulinho qui attaqueront et formeront la première échappée. Le peloton refuse toutes échappées, et anéantit toutes les initiatives de sorties des coureurs. Rein Taaramae de l’équipe Cofidis aura le même traitement, il tentera de sortir  dans l’ascension du col du Portel et sera repris à mi- pente.

 

Sandy Casar contre-attaque

Lors de l’ascension menant au col du Portel, le peloton se cassera en deux, reléguant une soixante de coureurs à l’arrière, dont Franck Schleck, Andréas Klöden, et Jérôme Coppel. Dans la descente, au kilomètre 35, Le maillot vert, Peter Sagan quitte le peloton, accompagné du coureur de la Rabobank Steven Kruijswijk et de Sergio Paulinho. Le peloton  et le groupe de retardé se regroupent au kilomètre 54, pendant qu’une contre-attaque menée par Sandy Casar atteint le groupe de tête au kilomètre 57. L’échappée prendra son visage définitif, elle est composée de 11 coureurs, Philippe Gilbert, Cyril Gautier, Gorka Izaguirre, Peter Sagan, Sébastien Minard, Eduard Vorganov, Sandy Casar, Steven Kruijswijk, Luis-Léon Sanchez, Serge Paulinho et Martin Velits.

 

Roue Libre au Port de Lers

En prenant les devants, le porteur du maillot vert, le slovaque Peter Sagan s’est assuré de prendre 20 points sur le sprint intermédiaire de Tarascon-sur-Ariège. Il passe en tête sans avoir disputé le sprint avec 13 minutes et 20 secondes d’avance sur le peloton, l’avantage monte à 15 minutes et 5 secondes au kilomètre 111 et ne faiblit quasiment pas dans l’ascension menant au Port de Lers, durant laquelle chaque coureur ne semble pas être à 100%, gardant de l’énergie pour la fin d’étape, situation similaire pour les hommes de tête et pour le peloton.

 

Un final à 5 ?

C’est dans les derniers kilomètres du Mur de Péguère, là où les pourcentages sont les plus élevés (entre 16 et 18% de dénivelé) que Luis-Léon Sanchez durcit le rythme de la course et explose le groupe d’échappés, qui se réduira à 5 : Gilbert, Casar, Sagan, Izaguirre et Sanchez. Dans le dernier kilomètre de l’ascension, le coureur de la Fdj-Bigmat accélère et passe seul en tête, mais la descente permet à ses poursuivants de revenir et de s’organiser à 5 pour le final. Luis-Léon Sanchez préfère quitter ses compagnons d’échappés, profitant du fait que Peter Sagan s’alimente en prévision d’un sprint final éventuel, à 11 kilomètres de l’arrivée. Coutumier des raids solitaires, le coureur espagnol de l’équipe néerlandaise Rabobank part seul vers l’arrivée.

 

Sky maitrise

Dans le peloton, le Mur de Péguère opère la même sélection que les hommes de tête, essentiellement menée par l’équipe Lotto-Belisol. Il ne reste plus qu’une quinzaine de coureurs en arrivant au sommet, avec un retard de 14 minutes 45 secondes sur la tête de course. Une série de crevaisons provoquées par des clous de tapissiers jetés par des spectateurs sur le bitume, touchera plus d’une trentaine de coureurs dont le maillot jaune Bradley Wiggins, Cadel Evans, Levi Leipheimer, Andréas Klöden, Vincenzo Nibali. Devant cette situation exceptionnelle, l’équipe Sky, à la demande du maillot jaune demande aux coureurs de temporiser pour attendre les coureurs impliqués dans les crevaisons. Devant l’ampleur des dégâts, les directeurs sportifs dépanneront tous les coureurs, même ceux qui ne sont pas dans leur équipe.
Pendant que Luis-Léon Sanchez remporte sa quatrième victoire sur le Tour de France, sa première en 2012, le peloton se reconstitue et atteint l’arrivée avec 18 minutes et 15 secondes de retard.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos AnthonyJ

A lire aussi

Les Championnats du monde piste UCI sur le site et la chaîne l’Equipe

Les Championnats du monde piste UCI sur le site et la chaîne l’Equipe Bonne nouvelle ...

Lire les articles précédents :
Les secrets de Michel Levy

Les secrets de Michel Lévy, le choix du matériel, jusqu'au traitement des images, avec ses ...

Greipel puissance 3

André Greipel, déjà double vainqueur d’étape sur le Tour, s’est attribué la 13ème étape du Tour reliant Saint-Paul-trois-chateaux au Cap-d’Adge....

Le 14 juillet, ça représente quoi?

Le 14 juillet, c'est la fête nationale française et un jour férié. Mais savez-vous ce ...

Fermer