Accueil / Politique / La superiorité de celui qui fait en cachette

La superiorité de celui qui fait en cachette

 La phrase d’un des politicos français  (citons : « Contrairement à ce que dit l’idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas. Celles qui défendent l’humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient. Celles qui défendent la liberté, l’égalité et la fraternité, nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique. (…) En tout état de cause, nous devons protéger notre civilisation »*), a fait un tour du net ces derniers jours.

La France, étant aujourd’hui un pays schizophrène, plein des inconséquences, incohérences et des constats qui pourraient tromper et faire penser sur la noblesse si on ne savait pas qu’ils cachent et défendent exactement la réalité opposé, la France  qui en même temps 1.) tient que toute la terre croie qu’elle soit le pays du respect des valeurs humaines les plus hautes, 2.) tremblote comme une allergique devant chaque risque d’être critiquée et accusée de l’intolérance envers ceux qui ont l’égalité et la liberté pour rien… tremblote aujourd’hui encore plus.Je ne vais pas ici de me consacrer à délibérer sur ce qui est la raison de l’indignation de la société après quand elle a lu les mots du ministre de l’intérieur français.

Je veux attirer l’attention à l’autre chose : celle que personne – parmi les indignées par les phrases citées – n’a pas aperçu du ridicule des mots suggérant que la « civilisation qui défende la liberté, l’égalité et la fraternité », soit celle de la France.

La réalité… ?

Si vous voulez vous tenir d’elle, les ministres, les mots – quels qu’ils soient, disant sur la France comme sur « la civilisation défendant la liberté, l’égalité et la fraternité – devraient être enfin oubliés : simplement et sans un faux mal au cœur mis dans une armoire des choses surannées, démodées et désuètes.

***

Parlant des « civilisations qui défendent la liberté, l’égalité et la fraternité », qui « nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique » – vous avez l’impression de parler, il semble, de la France… ? En fait, à chaque fois quand j’entends les constats étonnants des certains politiciens, parlant de leur pays comme s’il était une enclave de tous les valeurs les plus hauts et nobles – je me demande : d’où leur viennent ces mots et ces convictions. Et d’où vient – maintenant, dans la situation concrète – la conviction, étonnante, du ministre français de l’intérieur – qui nous parle comme si la France était cette « civilisation qui défende… » ce qu’elle ne défend pas et qui – actuellement – sur son territoire, est bien bafoué, outragé, abaissé. Inexistant.

Conviction… ?

Vraiment… ? N’oublions pas que ces mêmes mots – reflétant les soi-disant convictions – viennent des mêmes personnes, qui souvent – une heure ou deux plus tôt – signaient une suivante loi statuant une discrimination suivante ou une injustice suivante.

NIER LES DROITS ET LES DÉFENDRE… ? UN BON ADVERTISING POLITIQUE… !

Ce qui est à dire, est que depuis les années on voit bien que la France est un organisme politique qui tient les deux : nier les DROITS HUMAINS à certains, même à beaucoup – et se coller le label du pays qui respecte les DROITS sur le front bien pseudonoble, critiquer les inégalités et statuer tout ce qui les fait naître, gueuler sur la liberté – et en fermer l’accès aux certains Êtres Humains.

La France… ?

Elle est aujourd’hui un pays-symbole : celui de toutes les inégalités. Selon ce « d’où » on vient (par exemple), et quoi on a comme étant écrit dans ses papiers. Et il est bien drôle, que la société de ce même pays s’indigne qu’un de ses ministres, a osé enfin de prononcer ouvertement les mots disant sur les inégalités des civilisations.

La réalité II… ?

Ici, ce n’est pas la réalité, qui compte, c’est ce qui est prononcé publiquement qui compte. Le peuple aime bien se mentir, ou bien ne pas voir des choses autant longtemps qu’elles ne soient pas habillées en mots. Disons alors – que : …La France, qui se dit « une civilisation défendant l’humanité » ne l’est pas, la France qui se dit  « une civilisation défendant la liberté » ne l’est pas, la France qui se dit  « une civilisation défendant l’égalité » ne l’est pas, la France qui se dit  « une civilisation défendant la fraternité » ne sait pas ce qu’elle est. La France qui ose aujourd’hui – par les bouches de ses ministres – prétendre qu’elle soit une « civilisation supérieure » de quelle qu’elle soit – pendant que sa « supériorité » est effectivement bien existante et se conclut au fait que… « la haine sociale ou ethnique »** y sont bien dissimulées et cachées – devrait réviser, et autant vite qu’il est possible, soit les contenus des communiqués de ses ministres, soit ses lois et ses codex, en ce moment manigancés des articles légitimant tout ce qui est l’inégalité et la discrimination. Statuer les inégalités et huer de l’égalité… ? Légitimer les ignominies et crier contre les « autres civilisations » qui les autorisent… ? Il est certain, que se mentir qu’on est noble, c’est très bon pour la tête.

BALLADYNA (l’article est trouvable aussi sur la page « WordPRESS » de l’auteur)
______________________________________

* Citation de « Libération » (http://www.liberation.fr/politiques/01012387973-lepenisation-de-gueant-toutes-les-civilisations-ne-se-valent-pas?xtor=EPR-450206) ** Les deux mentionnées dans les propos du ministre français de l’intérieur.

 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Démission de Nicolas Hulot : L’UNAF orpheline au sein du gouvernement

Démission de Nicolas Hulot : L’UNAF orpheline au sein du gouvernement Nicolas Hulot a annoncé ...

Lire les articles précédents :
« On aura tout vu » pendant la Fashion Week !

Le 25 Janvier 2012 se déroulait le défilé "On aura tout vu" au Garage de ...

Le territoire des Loups : un film polémique

Synopsis : Lorsque l’avion transportant des employés d’une compagnie pétrolière s’écrase dans les territoires reculés ...

Actu’europe Janvier/Février 2012

France net infos évolue cette année notamment en vous présentant la chronique suivante. Nous vous ...

Fermer