Accueil / Culture / La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille

La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille

Les excellentes éditions Charleston, l’éditeur au féminin, présente un roman inspiré, profond et touchant : La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille !

La vie rêvée des chaussettes orphelines

L’argument du roman :

Sur le papier, Alice va très bien : célibataire parfaitement assumée, elle a une carrière en or dans la finance à New-York, un loft avec vue sur Central Park et un secret si profondément enfoui qu’elle peut presque prétendre l’avoir oublié.

Certes, elle ne dort plus sans somnifères, elle collectionne les crises d’angoisse, les TOC et les névroses, mais on ne va pas en faire tout un plat. Tout le monde a ses petits secrets, non ?

Mais le problème avec les petits secrets, c’est qu’ils peuvent générer de grosses complications… et si Alice est devenue experte à fuir le passé, elle est beaucoup moins douée quand il s’agit d’affronter la réalité.

Quelques mots sur l’auteure :

Comme n’importe quelle fille de 30 ans, Marie Vareille croule sous les problèmes existentiels : une vie amoureuse qui passe sans crier gare du néant le plus total à la tragédie grecque, une dangereuse tendance à prendre les Mojitos pour des menthes à l’eau et une carte bleue hors de tout contrôle… Seul remède à ses déboires : s’inventer des histoires ; elle écrit depuis qu’elle a été en âge d’aligner trois phrases sur ses cahiers Hello Kitty. Je peux très bien me passer de toi est son deuxième roman. Il a reçu le 1er prix des lectrices Confidentielles en 2015.

Mon avis de lectrice :

J’ai été très touchée par la plume sensible et délicate de Marie Vareille qui aborde des thèmes compliqués en les cachant sous un brin de comédie légère. Au fur et à mesure de la lecture, et malgré les éclats de rire et les flèches humoristiques, on ne peut s’empêcher de frissonner devant le passé douloureux de son héroïne Alice.

Je me suis sentie prise d’empathie pour ce personnage principal (peut-être parce que je porte le même prénom qu’elle ?) et à chaque chapitre concernant son journal intime, j’ai eu envie de la serrer dans mes bras pour partager son chagrin.

Pourtant, n’imaginez pas que cet excellent roman La vie rêvée des chaussettes orphelines soit lourd et pesant ! Bien au contraire, avec un talent incroyable, Marie Vareille manie un style plein d’humour et de sincérité. Elle m’a transportée par sa fraîcheur et son dynamisme quand elle met en scène les personnages secondaires pris dans les affres de la vie quotidienne ou mis dans des situations cocasses.

La vie rêvée des chaussettes orphelines de Marie Vareille aux éditions Charleston est un roman puissant, moderne et extrêmement bien écrit, une auteure à suivre que je vous recommande chaleureusement. Belles lectures !

A propos alissash

A lire aussi

mes-plus-belles-chansons-de-noel-grund

Mes plus belles chansons de Noël – Un livre sonore et lumineux

Mes plus belles chansons de Noël est un livre sonore et lumineux, d’Olivier Latyk, paru ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Cinq photographes s’exposent au Cuit-Cuit à Arles

Arles est réputée pour ses arènes, sa douceur de vivre et son amour pour la ...

L’Hôtel Gaillard, Cité de l’Economie

L'Hôtel Gaillard est un ancien hôtel particulier, construit pour le banquier Emile Gaillard à la ...

Voyage-
Comment obtenir une autorisation ESTA pour voyager aux États-Unis ?

Depuis le 12 janvier 2009, les autorités américaines exigent une autorisation dite "ESTA" afin de ...

Fermer