Accueil / Actu du web / Le laboratoire maudit de Marie Curie évoqué par « Smith & Hoang »

Le laboratoire maudit de Marie Curie évoqué par « Smith & Hoang »

Portrait de SMITH (ph de l’artiste photographe)

Dans le cadre d’Octobre-Numérique, à Arles les deux artistes plasticiens Dorothée Smith et Antonin-Tri Hoang (musicien) proposent une immersion dans un conte musical et photographique baptisé « Saturnium », en mémoire des travaux de la célèbre physicienne et chimiste Marie Curie.

L’association du Méjan (Françoise Nyssen & Jean-Paul Capitani les fondateurs) prête la Chapelle pour cette exposition originale. A l’occasion, un CD livre a été édité, présentant le travail de Smith et du compositeur. Ces derniers sont les lauréats de la 2ème édition du prix Swiss Life à 4 mains (une récompense sur le travail mélangeant musique et photographie). « Saturnium » est un ensemble de portraits en grand format, sur des châssis en aluminium, une musique électronique permet au visiteur de visionner les clichés, un parcours sensoriel et artistique sur le travail de Dorothée révèle tout le talent de la jeune plasticienne.

Les deux artistes, avec la complicité de Philippe Uzan (cosmologiste et astrophysicien Français) ont imaginé le fameux carnet secret de Marie Curie, on le découvre dans l’exposition, on visionne une série de notes et de chiffres de la chercheuse sur le projet « Saturnium ». Bien entendu, c’est un conte qui s’appuie sur l’imagination de ses protagonistes, mais qui remet au goût du jour le fameux laboratoire de Marie Curie à Arcueil qui existe toujours !

Le laboratoire privé de Marie Curie

Nous avons enquêté et retrouvé les lieux exacts de cette demeure fermée au grand public…Au début des années 30, Marie Curie installe un laboratoire privé à 5 kms de Paris (rue de la convention, angle de la rue Clément Ader). Hautement surveillé par les autorités sanitaires, le lieu est fermé entouré de barbelés. Des radiations (5000 cps/s) ont été détectés par des spécialistes de la décontamination il y a quelques années ( détection au millième de Becquerel).

Marie curie décède le 4 juillet 1934, elle est atteinte d’une leucémie radio-induite ayant déclenchée, une anémie aplasique. Sa moelle osseuse est touchée, conséquence de 30 ans de recherches sur l’uranium, la veuve de Pierre Curie ( fauché par un camion hippomobile à 46 ans) avait pourtant à son époque alerté les autorités sanitaires sur la dangerosité de ses recherches. Cette chercheuse qui a inventé la radiographie médicale, prix Nobel de physique en 1903, et prix Nobel de chimie en 1911 a laissé des notes, des indications et une multitude de croquis techniques dans son fameux laboratoire d’Arcueil.

SATURNIUM par Dorothée Smith

Aujourd’hui la municipalité de la ville d’Arcueil, a entrepris un long processus de décontamination de l’immeuble, depuis 2015 l’édifice est hautement sécurisé, afin de réhabiliter les lieux pour 2018. Peu d’éléments donnés sur l’avenir du laboratoire, concernant la bâtisse bien préservée, puisque le nouveau propriétaire l’Université Paris VI a racheté l’ensemble à l‘Institut du Radium qui avait scellé les portes en 1978. Marie Curie a surement fait des essais, même si certains témoignages de l’époque laissent dire, que la physicienne amoureuse de Paul Langevin (ancien élève de Pierre Curie) se faisait plus discrète en public. Son amant spécialiste de la relativité, était aussi sous le coup d’une disgrâce, le divorce étant mal vu, sa relation avec Marie Curie faisait parler les journalistes et polémistes ! La maladie des yeux de la chercheuse et son problème lié aux reins, ne permettaient plus à Marie Curie de poursuivre de grands travaux de chimie.

Les deux artistes surfent sur la vague de l’iradium, du spectre visuel et surement sur la légende du « labo » maudit, comme si le fantôme de la physicienne forgeait le plasma de l’image au service de la mélodie et du son « spacial », le tout proposé dans la petite ville chère à Van Gogh : Arles Plus d’infos sur http://www.octobre-numerique.com

Eric Fontaine

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

Carré des Ecrivains au Centre Bourse à Marseille

Grosse affluence samedi 18 novembre 2017 pour la 26ème édition du Carré des Ecrivains au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Le photographe de Mauthausen

Le photographe de Mauthausen est une bande dessinée remarquable, une biographie  reprenant l’histoire vraie de ...

Villeneuve-lez-avignon a fêté l’architecture à « La Chartreuse » (6ème édition)

La sixième édition "L'architecture en fête" s'est déroulée dans le lieu historique de "La Chartreuse", ...

Cloé Cirelli, Miss Lorraine 2017 : la fierté de la Région

Cloé Cirelli, est élue Miss Lorraine 2017 le 02 Septembre 2017 devant  2500 personnes au ...

Fermer