Accueil / Sport / Cyclisme / Le retour gagnant de Thomas Voeckler

Le retour gagnant de Thomas Voeckler

Thomas Voeckler, blessé au genou  droit s’est imposé lors de la 10ème étape du Tour de France 2012 reliant Macon à Bellegarde-sur-Valserine. Il devance Michele Scarponi et Jens Voigt. Bradley Wiggins termine dans le peloton à plus de 3 minutes du vainqueur du jour.

 

La moisson de Voeckler

Parti en échappé dans un groupe de 25 coureurs, réduit par la suite à 4 dans l’ascension menant au col du Grand Colombier. Le coureur, incertain de participer au Tour avait dû déclarer forfait pour les championnats de France courus à Saint Amand les Eaux, s’empare de la victoire d’étape, du maillot à pois de meilleur grimpeur mais aussi du prix de la combativité, représenté par le port d’un dossard rouge demain.

 

Les 25 échappés

Le porteur du maillot vert, Peter Sagan se porte candidat pour lancer l’échappée du jour, il sera suivi par Cyril Lemoine et Andriy Grivko. Les 3 hommes de tête se retrouvent sous la pression de plusieurs groupes de contre-attaque qui se forment au fil des kilomètres. Le coureur de l’équipe Saur-Sojasun se laissera reprendre par les contre-attaquants tandis que Grivko et Sagan résisteront un peu plus avant d’être repris au kilomètre 32, par un groupe de 23 coureurs dont Burghardt, Cummings, Popovych, Voigt, Voeckler, Arashiro, Martinez, Scarponi, Millar, Zabriskie, Péraud, Jeandesboz, Horrach, Casar, Hutarovich, Ladagnous, Sanchez, Kroon, Morkov, Fofonov, Devenyns, Gerrans et Goss.

Le petit retour de Goss

Le groupe de 25 obtiendra un écart maximal sur le peloton de 7 minutes et 10 secondes au passage du kilomètre 120.Lors du sprint intermédiaire situé à Béon, un duel va avoir lieu entre Matthew Goss et Peter Sagan, le sprinteur de la Fdj-Bigmat viendra jouer les troubles fêtes en se classant entre les 2 hommes. Matthew Goss revient à 27 points du porteur du maillot vert.

Voeckler en meilleur grimpeur

Qui aurait pu croire que Thomas Voeckler, souffrant du genou lors de la 3ème étape reliant Orchies à Boulogne sur Mer, proche de l’abandon pourrait s’imposer dans une étape de montagne et prendre par la même occasion le maillot de meilleur grimpeur.

Dans l’échappée de 25 coureurs, les sprinteurs sont les premiers à connaitre des difficultés lors de l’ascension du col du Grand Colombier. Après 6 kilomètres d’ascension, le groupe d’échappés explose, seuls Scarponi, Casar, Voeckler, Devenyns, Péraud, et Sanchez résisteront. À 11 kilomètres de l’arrivée, c’est le coureur espagnol Sanchez qui tentera de sortir, mais Voeckler, Devenyns et Scarponi l’accompagneront dans les 9 derniers kilomètres avant le sommet. Le coureur d’Europcar, Thomas Voeckler accélèrera dans les 300 derniers mètres et empochera les 25 points attribués pour le classement du maillot à pois. Il prendra la tête du classement du meilleur grimpeur

Nibali joue et perd

Le groupe Wiggins, réduit à 25 coureurs passera le col du Grand Colombier avec un retard de 5 minutes et 30 secondes sur les hommes de tête. Cadel Evans et Vincenzo Nibali tentent successivement de sortir. Le coureur italien réussira à s’extraire et trouvera le soutien de son co-équipier Peter Sagan. Au pied de la dernière difficulté de la journée, Nibali possède un avantage d’une minute mais les co-équipiers du maillot jaune imprimeront un rythme important et reprendront le leader de la Liquigas.

Voigt, l’invité surprise

L’étape semble promise à l’un des quatre hommes de tête, mais le coureur allemand Jens Voigt, vient se mêler au débat dans les 9 derniers kilomètres. À 3 kilomètres de l’arrivée, Dries Devenyns part seul, Jens Voigt le prend en chasse  suivi de Thomas Voeckler. Sous la flamme rouge, le coureur français laissera sur place ses deux derniers rivaux et s’accrochera pour aller chercher sa 3ème victoire d’étape sur le Tour de France. Une belle victoire pour l’équipe Europcar de Jean-René Bernaudeau puisque Pierre-Rolland, vainqueur à l’Alpe d’Huez l’an dernier s’est lui aussi mis en avant en compagnie de Van Den Broeck en grappillant une trentaine de secondes sur le groupe maillot jaune.

Rien ne change ou presque

Du coté des porteurs de maillot, rien de change ou presque : Bradley Wiggins conserve son maillot jaune de leader du Tour, Peter Sagan son maillot vert, Tejay Van Gardern celui du meilleur jeune et Thomas Voeckler après avoir remporté l’étape du jour prend possession du maillot à pois de meilleur grimpeur.

 

A propos AnthonyJ

A lire aussi

Yuka nous révèle TOUT sur nos produits de beauté en UN scan !

Yuka l’avait annoncé, après avoir lancé son application qui nous permettait de connaître le contenu ...

Lire les articles précédents :
HYUNDAI i20 : UNE LONGUEUR D’AVANCE ?

Fin juin, Hyundai a présenté à la presse la i20, « sa petite dernière », arrivée sur ...

Le défilé Stephane Rolland pour la fashion week

Le défilé de Stephane Rolland pour cette fashion week s’est tenu au sein de la ...

Benjamin BIOLAY en tournée

Benjamin Biolay, musicien et artiste total. Parolier unique, compositeur de talent, producteur et arrangeur convoité, ...

Fermer