Accueil / Sport / Cyclisme / Le solo de Valverde

Le solo de Valverde

Alejandro Valverde s’est imposé en solitaire lors de la 17ème étape du Tour. Il a sans cesse attaqué depuis l’entrée du Tour dans les Pyrénées, cette fois, la chance a tourné pour le leader de la Movistar, pris plusieurs fois dans les chutes en début de Tour. Parti avec l’échappée du jour, il abandonne ses compagnons de route à 35 kilomètres de l’arrivée. Le coureur espagnol s’impose à Peyragudes, site accueillant le Tour pour la première fois. Les coureurs de l’équipe Sky, Christopher Froome et le porteur du maillot jaune Bradley Wiggins complète le podium.

 

La course aux points pour Kessiakoff et Voeckler

Condamné à prendre l’échappée du jour,  Kessiakoff et Voeckler  qui se partagent les deux premières places du classement du meilleur grimpeur, devaient faire partie de l’échappée du jour afin de se départager pour le port du maillot à pois. C’est une étape dense aux pourcentages raides qui attend les coureurs. Le profil de l’étape dissuadera tous les attaquants, comme Michael Albasini, qui ne passera que deux kilomètres en tête, il sera repris au kilomètre 9. C’est dans la montée vers le col de Menté que se dessinera une échappée de 23 coureurs autour de Kessiakoff et Voeckler avec notamment Rolland, Feillu, Menchov, Martinez, Cobo Acebo, Leipheimer, Taaramae, Monfort, Valverde, Dan Martin et Casar. Parmi eux, Alejandro Valverde accélère au kilomètre 25, mais c’est l’accélération de Pierre Rolland, puis de Voeckler et Kessiakoff qui jettera les bases de l’échappée du jour.

 

Nibali, interdit d’échappée

AU col de Menté, le porteur du maillot à pois, Thomas Voeckler domine son adversaire Kessiakoff pour le classement du meilleur grimpeur. Dans la descente, un groupe de 8 coureurs se forme, mais le dernier arrivant, Vincenzo Nibali, n’est pas le bienvenu. Le 3ème du classement général risque de faire capoter l’échappée. Le coureur de la Liquigas se relève au kilomètre 39. Une contre-attaque, démarrée au kilomètre 45, rejoindra les hommes de tête et fera passer l’effectif à 17 coureurs, au kilomètre 68, Voeckler, Azanza, Izaguirre, Martinez, Stortoni, Péraud, Kadri, Hoogerland, Casar, Ten Dam, Valverde, Costa, Plaza, Kessiakoff, Vinokourov, Leipheimer et Weening sont les hommes de tête.

 

Le solo de Valverde

Thomas Voeckler, leader du classement du meilleur grimpeur, souhaite conserver son maillot à pois jusque les Champs-Élysées, pour cela il poursuit sa récolte de points en passant en tête à tous les cols, devant Kessiakoff. Pendant ce temps, les coureurs de la Liquigas prennent les rennes du peloton pour lancer la poursuite. Après avoir enregistré un écart de 3 minutes et 5 secondes au kilomètre 71, l’échappée n’a plus qu’un écart de 2 minutes et 15 secondes lors de son passage au sprint intermédiaire à Loures-Barousse. Dans l’une des dernières ascensions du jour, celle vers le Port de Balès, un trio espagnol de détache au kilomètre 92 avec Azanza, Izaguirre et Plaza. Ils seront rejoints par le coureur français Blel Kadri. À 8 kilomètres du Port de Balès, les hommes de tête sont rejoints par d’autres coureurs espagnols Valverde et Costa mais également Leipheimer. Dans la dernière partie de l’ascension, les coureurs en tête de la Movistar lancent Costa puis Valverde en solitaire à 3,5 kilomètres du Port de Balès. Il reste 35 kilomètres à parcourir. A la bascule, le leader de la Movistar possède 50 secondes d’avance sur ses premiers poursuivants et 2 minutes 30 secondes sur le groupe maillot jaune.

 

Froome, l’homme en forme

Dans son raid en solitaire vers Peyragudes, Alejandro Valverde augmente son avantage avant d’attaquer l’ascension finale. Derrière lui, les coureurs de la Liquigas continuent de mettre la pression pour revenir, mais ce sont les accélérations des hommes de la Lotto-Belisol qui feront la sélection : Vanendert à 10,5 kilomètres et Van den Broeck à 8,5 kilomètres de l’arrivée seront lâchés du groupe des favoris, réduit à 8. Dans les 3 derniers kilomètres, Alejandro Valverde dispose d’une minute d’avance, elle lui permettra de s’imposer. Pendant ce temps, Bradley Wiggins et Christopher Froome s’échappent, laissant sur place leurs compagnons de route, dont Vincenzo Nibali. Ils ne seront accompagnés que du jeune coureur français de la Fdj-Bigmat, Thibault Pinot. Christopher Froome, l’homme en forme de la formation Sky, doit attendre son leader le maillot jaune dans les deux derniers kilomètres.

A propos AnthonyJ

A lire aussi

Clôture du 58ème Festival de Télévision de Monte-Carlo

Le Festival de Télévision de Monte-Carlo vient de s’achever. Cette année encore, de très nombreuses ...

Lire les articles précédents :
Tonnerres de Brest 2012 : une fête réussie et une bilan enthousiasmant

Voilà, la fête touche à sa fin. La grande parade de Brest à Douarnenez a ...

Québec Saint-Malo 8ème du nom s’élancera dimanche prochain

Née en 1984, la grande course océanique Québec Saint-Malo 8ème du nom s’élancera dimanche prochain ...

Littérature : Profanation … pour frissonner sur la plage de vos vacances!

Ne passez pas à côté de ce polar haletant, écrit par le nouvel empereur contemporain : ...

Fermer