Accueil / Culture / Cinéma / Le territoire des Loups : un film polémique

Le territoire des Loups : un film polémique

Synopsis : Lorsque l’avion transportant des employés d’une compagnie pétrolière s’écrase dans les territoires reculés du Grand Nord, les rares survivants savent que leur temps est compté. Entre le froid, les recherches impossibles et les loups qui les guettent déjà, ils ne s’en sortiront que par eux-mêmes. John Ottway a un passé suffisamment sombre pour savoir que dans leur périple, l’ennemi ne viendra pas seulement de l’extérieur. Dans l’incroyable odyssée qu’ils entament, les victimes ne tardent pas à se multiplier…

Le territoire des loups est un film américain qui sortira le 29 Février et comme le montre le synopsis ci-dessus ; le film raconte l’histoire d’un groupe d’ouvriers qui s’écrase en Alaska et doit survivre dans un environnement hostile, traqués par une meute de loups. C’est un survival où les peurs humaines sont cristallisées sous la forme de la meute de loup .Malheureusement ce film arrive au cinéma alors qu’un nouvel acte de braconnage s’est produit dans le Vaucluse et qu’un loup a été abattu.

Le problème que pose ce film est qu’il véhicule une image de peur à travers une espèce animal qui est indispensable à la biodiversité de notre environnement. Et la question de la représentation est au cœur de la polémique qui entoure le film car même si les loups du film sont des créatures fictives, celui ci  par sa dimension réaliste ramène sur le devant de la scène la peur du loup. Cette peur qui fut véhiculée par l’Eglise, le loup étant l’empreinte du diable. Il fut aussi un bon bouc émissaire pendant bien longtemps et maintenant qu’il commence à s’intégrer dans la conscience collective comme étant bien un animal et non pas un démon, le film « le territoire des loups » sort au cinéma. Ceci est d’autant plus dommage que Joe Carnahan y réalise son long métrage avec un regard d’auteur. En effet il réussi avec brio un film sur la confrontation de l’homme et de la nature où le 1er degré est aussi parlant que sa portée symbolique et métamorphique.

Les loups  sont la projection d’une nature qui prendrait sa revanche sur l’homme après toutes les souillures qu’elle a subit. Ce sont les envoyés de la Nature et ils viennent ici rendre la justice suprême en condamnant les hommes les uns après les autres.

Mais ce n’est pas cette dimension symbolique qui est reproché au film, ce qui lui est reproché c’est sa dimension premier  degré et son réalisme sauvage qui provoque au spectateur  une véritable peur primaire confrontant l’homme à ses instincts premiers. Et Joe Carnahan nous met sur un chemin menant  à une totale perte d’humanité qui nous conduit à un retour à l’état initial, animal, instinctif.

A cela le réalisateur alterne des moments de poésie mélancolique lors de flashbacks ce qui ajoute une épaisseur au personnage qu’interprète Liam Neeson. En effet « Le Territoire des loups »  est aussi une réflexion sur le deuil et la destruction chez l’homme au travers de laquelle le réalisateur créer un discours traitant de la mort.

Joe Carnaham réussi grâce à son film à faire vivre une expérience de survie à son spectateur, une expérience intense. Et quand on lui parle de la représentation qu’il fait des loups, le réalisateur répond :

 Nos loups sont des créatures fictives, ils sont différents des vrais animaux. Même si je suis très sensible à l’idée que les loups n’attaquent pas les gens, ce sont tout de même des animaux sauvages, qui ont leur place dans la nature. Je n’ai jamais souhaité représenter les loups comme des tueurs sanguinaires ! Ces animaux vivent dans la nature, libres, et ils protègent ce qui leur appartient.

Comme si la polémique autour du film n’était pas assez importante, le comédien Liam Neeson qui à le role principal s’est attiré les foudres de

l’association de défense des animaux Peta après avoir confié qu’il avait dégusté un ragoût de loup pour la préparation de son dernier film, Le Territoire des loups, d’après  RadarOnline. L’acteur de 59 ans avait ajouté que le met avait « vraiment le goût de gibier », mais qu’étant irlandais, il avait « l’habitude des ragoûts étranges. Mettez-moi quelques carrottes et des onions là-dedans et ça me fait un dîner ». Peta invite à boycotter le film, d’autant que, selon l’organisation, le réalisateur du Territoire des loups, Joe Carnahan, a commandé des cadavres de loups à un trappeur pour tourner certaines scènes.

Ce film appartient au survival qui est un genre cinématographique où le cinéaste jette un regard pessimiste envers ses contemporains et les montre sous leur forme la plus primitive d’où la violence qui en découle. Il est à noter que cela reste une fiction et que comme les acteurs, les loups ont eux aussi une représentation qui vient servir les propos du réalisateur.

En outre le loup gris (Canis lupus) reste une espèce fragile, classée « Vulnérable » sur la liste rouge française des espèces menacées. Il a disparut du pays dans les années 1930 après les nombreuses atteintes dont il a été victime .Il est revenu dans les années 1990 à partir de l’Italie et  il est actuellement dans une phase de recolonisation naturelle. Avec une population estimée à moins de 200 individus répartis principalement dans le massif alpin, le loup reste une des espèces animales les plus rares de France. Son maintien dépend de notre volonté de lui laisser une place, en cohabitant avec lui. Malheureusement il existe encore des actes de braconnage comme celui perpétré le lundi 30 Janvier 2012 ou l’on a retrouvé un loup male tué de deux balles. Cet acte de braconnage intervient après l’année la plus meurtrière pour le loup depuis son retour naturel en France. Pas moins de 12 loups ont en effet été tués en 2011 : au moins 2 loups braconnés, 1 loup retrouvé empoisonné, 3 loups morts par collision, 3 loups morts de cause inconnue, et enfin 3 loups officiellement abattus sur arrêtés préfectoraux (tirs de prélèvement et de défense).

Pour en revenir au film, je le conseille à tous les cinéphiles dans la mesure où  c’est une œuvre de fiction qui amène une bouffé d’air pur au genre du survival. Il suffit de se divertir devant cette œuvre tout en gardant à l’esprit que c’est une œuvre de fiction.

 [dailymotion xnk87d]

A propos celine.durindel

A lire aussi

Ramones-Road-To-Ruins bis

RAMONES « Road To Ruin  » 40th ANNIVERSARY DELUXE EDITION »

Cette année marque le 40e anniversaire de « Road To Ruin » ‘un des albums pop ...

Lire les articles précédents :
Actu’europe Janvier/Février 2012

France net infos évolue cette année notamment en vous présentant la chronique suivante. Nous vous ...

La Guerre des Boutons en bd chez Vents D’Ouest.

Après les deux derniers films sortis en septembre 2011, nous revisitons ce grand classique, en bande ...

Orange lance une nouvelle gamme d’offres sur la téléphonie fixe tout compris

Orange lance une nouvelle gamme d’offres sur la téléphonie fixe tout compris.Dès le 9 février, ...

Fermer