“L’école est à nous” le film sort le 26 octobre : Rencontre avec l’équipe de cinéma !

“L’école est à nous”, le dernier film de Alexandre Castagnetti a été diffusé à Nîmes, au CGR, en présence de l’actrice Sofia Bendra, devant un public composé de familles, mais aussi de professeurs des écoles. Nous avons vu ce long-métrage, et avons eu l’occasion d’interviewer l’équipe du film, à l’issue de la projection, le public de cinéphiles a répondu à nos questions face à la caméra…

Film de Alexandre Castagnetti · 26 octobre 2022 (France)

Genre : Comédie
Casting (acteurs principaux) : Sarah Suco, Jean-Pierre Darroussin, Oussama Kheddam
Pays d’origine : France
Casting complet et fiche technique (synopsis).
Virginie Thévenot, une prof de maths un peu spéciale, profite d’une grève générale dans un collège pour tenter une expérience hors du commun avec un petit groupe d’élèves. Elle prend un pari : leur laisser faire ce qu’ils veulent… Une étincelle qui va enflammer les esprits des ados, provoquer une petite révolution au sein du collège et bouleverser leur vie à tous.

 

L’école est à nous, l’équipe du film

Un film qui fait du bien !

“Un film qui fait du bien” cette phrase était dans la bouche de pas mal de cinéphiles, lors de notre captation en mode “micro-trottoir”…
Les premières minutes du film m’ont fait un peu penser à ‘Entre les murs’ (que j’ai vraiment adoré, lors de la venue de Laurent Cantet à Nîmes) On s’aperçoit néanmoins que le scénario s’éloigne d’un huit clos, pour partir sur un système d’éducation toujours plus compliqué, pour les élèves et les professeurs. Que ce soit dans les fonds financiers, attribués aux collèges, lycées et écoles, le réalisateur pointe du doigt ce que donne l’état à l’éducation nationale, dans la difficultés des élèves à suivre un programme toujours plus long et des professeurs dépassés…

Mais au fond de ne retenir que cet angle, c’est passer à côté d’un film plus complexe. Si c’est sur cet état d’esprit, qu’une remplaçante de mathématique madame Thévenot va expérimenter lors d’une grève des professeurs une méthode  basée sur ‘la liberté de faire ce que l’on veut’, que le film va rebondir littéralement sur un scénario très bien écrit.

Sarah Suco confirme son talent, Jean-Pierre Darroussin est également le fil conducteur pour un casting bien pensé ! Oussama Kheddam en prof de technologie, c’est un peu comme si l’éducation nationale, ouvrait enfin la voix aux différences sociales dans l’élaboration des cours et des personnalités présentes. Autre belle surprise : La talentueuse Sofia Bendra dans son rôle de l’élève “Géo-trouve tout” qui au final gagne un prix et pour nous en prime, d’un 1er rôle remarqué.

Chaque élève  dans ce film, qui d’ailleurs est une vraie fiction de cinéma, va peu à peu découvrir ce qui le passionne et le motive, de manière naturel sans un idéalisme forcené.

Cette méthode mise en place, va fonctionner mais quand la reprise des cours arrive les choses vont devoir redevenir comme avant. Un film à voir en famille, le public a beaucoup ri lors de l’avant-première à Nîmes.

Eric Fontaine

 

 

A lire aussi

Le Carnaval de Nice fêtera en 2023 ses 150 ans : l’affiche vient d’être dévoilée

En 2023, Notre majesté le Roi du Carnaval fêtera ses 150 ans ! Dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com