Accueil / Culture / L’ère des phalanstères de Gil BRALTARD

L’ère des phalanstères de Gil BRALTARD

Les éditions Céléphaïs qui  publient la revue Héros lancent leur premier roman d’anticipation écrit par l’auteur Gil Braltard et  intitulé « L’ère des phalanstères ».

C’est est un roman de Science-fiction qui se déroule sur une planète où semblent se  côtoyer deux mondes.

D’un côté les phalanstères, vastes structures érigées au milieu de déserts, où vivent, dans le confort et la sécurité, des millions de Libres Citoyens qui sont entravés par leur religion et la peur de l’extérieur qui en découle.De l’autre, une planète luxuriante où les résidents vivent paisiblement dans le luxe grâce à leurs dom’s et à leur major dom’s qui exécutent leur moindre désir.Au sein de ces deux mondes, des individus se questionnent. L’Histoire officielle est elle vraiment en accord avec le réel ou n’est ce qu’une image.

Inako, Cassius et Mikhaïl vont chercher des réponses à leurs questions. Et ces réponses vont à jamais bouleverser leurs existences.

Au travers de ce roman au style d’écriture agréable le lecteur ne cesse de se questionner jusqu’au dénouement final et l’auteur réussi ainsi à nous amener à une réflexion sur notre société et son avenir. Gil Braltard nous permet grâce à son récit d’entrevoir une société futuriste post capitalismes et ses conséquences.

Au début du roman la narration commence avec deux histoires séparées mais de fil en aiguille un lien entre elles deux va se tisser, pour qu’a la fin tout s’explique et se rejoigne.Tout cela est très bien amené par l’auteur et le lecteur connaîtra une tension constante, tel un fourmillement qui ne le quittera plus jusqu’au dénouement  final

Gaïa, malgré notre bassesse et notre malfaisance, a eu pitié de nous. Des terres que nous avions rendues  stériles, Elle a fait surgir de resplendissantes fleurs. Elle nous a envoyé ses messagers, les prophètes Ubik et Florem et leur armée de serviteurs qui nous ont aidés à construire les phalanstères, ces arches de paix et de liberté où nous sommes choyés comme des princes. Oui, en vérité je vous le dis, par saint Joseph-Proudhon, saint Charles-Fourier, saint James-Lovelock et tous les autres saints de la Floraison, il n’est pire pécheur que celui qui tourne le dos à notre Bonne Mère.

Gaïa a instillé la Peur en nous pour qu’elle nous détourne de l’Extérieur. La Peur est un mal nécessaire. Elle nous rappelle à tout moment que la liberté physique est une illusion. Que représente en effet cette insignifiante liberté en comparaison de celle de projeter notre esprit où nous le désirons ?

En pensées seulement tu voyageras. Le rêve rend libre, mes chers frères et sœurs, n’oubliez jamais cette sainte maxime, le rêve rend libre

Les éditions associatives Céléphaïs  éditent les revues Black Mamba et Héros ,qui  sont des publications spécialisées dans les domaines de l’imaginaire, que cela soit en nouvelles illustrées, Bande dessinées courtes ou nouvelles-jeu sur le modèle des livres dont vous êtes le Héros.

Gil Braltard est né en 1960 à Casablanca, d’une mère française et d’un père marocain. Après une enfance au Maroc puis une adolescence à Nice, il s’installe à Paris qu’il ne quittera qu’en 2001. Il vit aujourd’hui à Beaucaire dans le Gard. Son parcours est très éclectique. Après un passage par le monde des chevaux, il découvre à Paris celui du théâtre, du cinéma et de l’audiovisuel. Il sera tour à tour comédien, assistant à la mise en scène, scénariste, documentaliste, négociateur de droits, programmateur de festivals de films scientifiques pour le CNRS, réalisateur de modules audiovisuels pour la Cité des Sciences et de l’Industrie, et enfin informaticien et journaliste.

Mais c’est aussi un écrivain sensible et  engagé qui  possède une plume à la force incroyable, à la fois accessible et dont le propos amène chaque lecteur à se questionner sur le monde qui l’entoure. 

A propos celine.durindel

A lire aussi

La route de Tibilissi

La route de Tibilissi est une bande dessinée originale de David Chauvel et Alex Kosakowski, ...

Lire les articles précédents :
Comment le gouvernement américain a mis le web mondial sur une pente savoneuse
Le web mondial en grève

Hier, vous avez peut-être eu du mal à vous connecter à des sites sur lesquels ...

Dans le collimateur de Cecilia Bengolea et François Chaignaud

Pour cette seconde carte blanche de la saison le TAP est confié à deux danseurs ...

Quand une femme explique aux Hommes….

Attention messieurs le 19 janvier 2012 le plus grand secret de l'humanité sous vos yeux !!! Par une ...

Fermer