Accueil / Actu du web / Maroc, les enfants abandonnés de Fès

Maroc, les enfants abandonnés de Fès

Les enfants abandonnés de Fès (ph B.Moineaux)

Les enfants abandonnés de Fès, pris en charge par le centre Amal Fatawas, sont pour certains dans les rues de la capitale culturelle du Maroc. La ville avec 1, 412 million d’habitants, doit faire face à un dilemme important : Réduire la pauvreté et surtout endiguer le nombre croissant des jeunes abandonnés, dès le plus jeune âge dans les rues !.https://fatawas.be/Amal/Centre-Amal.html

22 h, la médina se vide et les échoppes ferment, les rues sont pour certains enfants un terrain propice, pour se réunir en petit nombre, sous le regard de quelques passants et derniers touristes. Pourtant les éducateurs du centre arpentent la ville, et cherchent les moindres indices pour approcher les retardataires, qui seront hébergés dans un orphelinat. Le financement lié au Coran, permet à l’organisme d’offrir aux petits abandonnés de Fès, le gîte et la nourriture. Ce centre social à l’hôpital Al-Ghassani (géré par la préfecture) est populaire dans un quartier baptisé Bab El Ghoul, où se trouvent en partie les enfants des rues.

La structure d’accueil permet à 80 bébés abandonnés, d’avoir à disposition un dortoir, un réfectoire , mais aussi un cadre agréable. Le centre est entièrement soutenu par la Fondation Mohammed V, pour la solidarité, sur un fond de 2,5 millions de dirhams.

La Gare de Fès (ph Brunie Moineaux)

Les enfants abandonnés au Maroc, d’après l’Unicef, sont dans la tranche d’âge de 6 à 11 ans, pour 95% des catégories à Fès, la ville étant en tête au Maroc avec Marrakech. Le Royaume, n’a pas signé la convention de la Haye du 29 mai 1993, sur la protection des enfants et la coopération en matière d’adoption internationale. Le concept de l’adoption en Islam évoque la « Kafala », c’est à dire que le fait de rattacher volontairement à sa propre personne l’enfant de quelqu’un d’autre, et lui appliquer tous les droits de filiation, avec les conséquences sociales et identitaires (changement de nom) est formellement interdit dans la religion musulmane.

Le prophète avait dit « Zaïd fils de Mohammad » parlant alors de l’adoption d’un petit garçon, celui-ci doit conserver le nom de ses parents biologiques, les candidats à l’adoption sont tous Musulmans et obtenir un certificat de conversion, auprès d’un notaire.

La pauvreté du au taux de chômage dans la région de Fès-Boulemane est de 8,1 % pour les hommes, 8,6 % pour les femmes (chiffre 2014), en augmentation depuis 4 ans. Avec 516 000 emplois et un chiffre d’affaire de 10 milliards de DH, la région de Fès Meknès vise une population de 4,4 millions d’âmes, la redistribution est de 48 000 emplois dans l’industrie, 105 000 emplois dans l’artisanat et 516 000 contrats pour l’agriculture.

Aujourd’hui, il existe bien sur des bénévoles pour aider les orphelins de la rue, Fès compte néanmoins sur un rebond de l’emploi, qui permettrait aux femmes seules à retrouver une dignité, à travers leur rôle de maman et de travailleuses à mi-temps, de quoi bien élever leurs enfants.

Eric Fontaine à Fès

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

France VS Canada – La nouvelle réglementation du jeu en ligne

Se rendre sur le site d’un casino en ligne et se voir refuser l’accès entièrement ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.