Ovation des cinéphiles pour la clôture du festival Cinémed à Montpellier

Ovation des cinéphiles à Cinémed 2020

Un peu à l’image de son Président le très célèbre Leoluca Orlando, homme politique Italien et Maire de Palerme, Cinémed a fait de sa 42ème édition, un évènement hors-norme, résistant au coronavirus, et prouvant que la culture du cinéma, peut se gérer malgré tout, face à la Covid-19 !

Un palmarès très méditerranéen…

Longs métrages :
Antigone d’or de Montpellier Méditerranée Métropole et une dotation de 15 000 € pour Le Père, de Srdan Golubovic (Serbie). Mention à Zanka Contact d’Ismaël El Iraki (France/Maroc/Belgique).

Prix de la Critique BNP Paribas et dotation de 2 000 € au réalisateur par BNP Paribas pour Teddy, de Ludovic et Zoran Boukherma (France).

Prix du Public Midi Libre et dotation de 2 000 € au réalisateur par Midi Libre pour Here we are, de Nir Bergman (Israël/Italie).

Prix jeune public des activités sociales de l’énergie et Présentation du film primé (10 projections) dans les centres de vacances du CCAS pour Flashdrive, de Dervis Zaim (Turquie).

Prix JAM de la meilleure musique (JAM, Salle de concert, école de jazz et de musiques actuelles) et dotation de 1 200 € par le JAM À Amaury Chabauty pour la musique de Teddy de Ludovic et Zoran Boukherma (France).

Documentaire :
Prix Ulysse Montpellier Méditerranée Métropole et dotation de 2 000 € par le réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole et le Cinemed pour A Casa my home, de Radu Ciorniciuc (Roumanie/Finlande/Allemagne).

Prix étudiant de la première œuvre CCU – Crous et dotation de 1 500 € par le Centre Culturel Universitaire et le Crous pour Leur Algérie, de Lina Soualem (France/Algérie)

Courts métrages :
Grand prix du court métrage de Montpellier Méditerranée Métropole et dotation de 4 000 € au réalisateur par Montpellier Méditerranée Métropole et de 1 000 € en prestation de post-production par Force de l’image production pour Ça nous fait une belle jambe, de Adi Mishnayot (Israël).

Prix du public La Gazette – Titra Film et dotation de 1 000 € au réalisateur par La Gazette et de 500 € en prestation DCP par Titra pour le film Les Jambes de Maradona, de Firas Khoury (Palestine/Allemagne).

Prix Jeune public Ville de Montpellier et dotation de 2 000 € par la Ville de Montpellier pour Les Jambes de Maradona, de Firas Khoury (Palestine/Allemagne).

Prix Canal+ Prix : achat du film primé pour diffusion sur Canal+ pour Les Jambes de Maradona, de Firas Khoury (Palestine/Allemagne).

Nos coups de coeur…

Céline Sallette dans “Rouge”

Pour les nombreuses avant-premières, c’est avec plaisir, que nous avons retrouvé celle de Farid Bentoumi “Rouge”

“Rouge” est un long-métrage qui nous parle, sans cesse animé par cette urgence, celle qui attaque la pollution perpétrée par les entreprises créant des emplois, dans des régions aux forts taux de chômeurs. Séquelles sur l’environnement, mais aussi dureté du travail, avec son omerta .

Une nécessité, qui voit se déployer toute sa trame composée de plusieurs strates où le drame sanitaire se positionne, dans un contexte anxiogène. Farid Bentoumi, prend l’angle de l’activiste journaliste, ou “Lanceuse d’alerte”. Par ce biais, c’est une Céline Sallette future mère de famille, qui engendre un rôle sur mesure. Sensibilité, errance de la caméra au sein d’une usine “crado”, qui ne cesse de marteler qu’elle est la source de vie, des emplois…Après tout, le débat est lancé : Crever au travail ou réformer ?

Teddy, un film jeune et époustouflant !

La réalisation est attribuée à la jeune fleur du cinéma Français : Le duo des jumeaux Boukherma !

Teddy l’ovni des frères Boukherma à Cinémed

L’acteur Anthony Bajon, a eu la terrible mission de passer du burlesque au thriller, il compose son personnage taciturne, complètement décalé, avec en prime un scénario qui impose sa marque de fabrique : Le Loup Garou. Certes, on s’amuse beaucoup avec un casting très punchy, Noémie Lvosky s’adapte au changement de script et fait évoluer son rôle. Un film qui marque les cinéphiles, par son audace, mais aussi par un grand nombre de “non-acteurs”, qui forge le découpage filmique.

“Au revoir Tom Selleck” & “Numéro 10”, deux court-métrages qui détonnent de talents…

Quand on fait référence à Arte, la chaine des courts, on pense aussi aux “Talents Courts du Comedy Club”. Incubateur de talents, on a découvert deux réalisateurs : Florence Bamba et Ridwane Bellawell.

L’une parle du rapport “père/fille” dans un thème lié à la banlieue et au foot. L’autre (Ridwane) instaure un climat, entre un jeune garçon et un imaginaire fertile, et un charismatique “beau gosse”. Tournage de quartiers, drogue ? organisation sociale ? des sujets qui font mouche.

Nous avons adoré également la copie restaurée du film “Les Révoltés de l’an 2000” sur les enfants mutants, et le magnifique “Padrenostro” qui pose le cinéma Italien dans une requête sur le terrorisme des années 70, mêlant le capitalisme, l’argent et l’idéologie des classes.

Eric Fontaine

 

 

 

A lire aussi

la-belle-au-bois-dormant-decoupes-laser-nathan

La Belle au bois dormant – Le bel album aux découpes laser

La Belle au bois dormant est un nouvel album de Gaël Aymon et Sébastien Pelon, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Mon petit morphee
Mon Petit Morphée : La box de méditation chez Nature & Découvertes

Plus que conquise par la version originale de Morphée, j’étais pressée et curieuse de découvrir …

Comment avoir une décoration nordique réussie
Quelques astuces pour une décoration nordique réussie

La décoration nordique compte parmi les décos tendances du moment. Elle existait déjà dans les …

parent-épuisé-trousse-decalee-noel
Parent épuisé – La box de Noël

Parent épuisé est une communauté décalée de parents qui ont décidé de rire de leur …

Close