Accueil / Culture / Photographie contemporaine, mode d’emploi Elisabeth Couturier – Flammarion

Photographie contemporaine, mode d’emploi Elisabeth Couturier – Flammarion

Vous posez des questions. Vous voulez savoir, reconnaître, comprendre, comparer, partager, en parler…

Pratiques inédites
Images cultes
Photo plasticienne
Scènes internationales
Zoom sur.

Photographie contemporaine, mode d’emploi propose, dans le même esprit pédagogique et clair qui identifie les outres ouvrages de la collection Mode d’emploi, de décrypter l’évolution de la photographie depuis les années 1960.
Son propos ? Donner les clés de lecture de cette nouvelle photographie qui envahit désormais galeries et musées d’art contemporain, tout en faisant le succès populaire de manifestations aussi importantes que les Rencontres d’Arles ou le London-Photo. Ceci en référence aux grandes signatures historiques dont les oeuvres phares irriguent la création actuelle.

SOMMAIRE
— La photographie contemporaine: qu’est-ce que c’est? qu’est-ce qui change?
— Du Nord au Sud: les nouvelles scènes photographiques
— Si par goût vous préférez: le portrait, le nu, la ville, les natures mortes, les paysages, la grande peinture, la couleur, le noir et blanc
— Zoom sur la photo publicitaire, la photo de mode et le photojournalisme
— Ils l’ont fait pour la première fois
— Dates repères
— Mots clés
— Focus sur 30 artistes
10 NOTIONS ESSENTIELLES 
20 DATES CLÉS
30 ARTISTES INCONTOURNABLES

La collection Mode d’emploi, créée par Elisabeth Couturier, propose à tous de décrypter le monde contemporain, ses expressions artistiques et ses modes de pensée, en jetant des ponts entre passé, présent et futur.

Elisabeth Couturier est journaliste et critique d’art. Elle collabore régulièrement pour les arts visuels à Paris Match, Historia, Artpress, ainsi qu’à différentes revues spécialisées. Elle est également productrice d’émissions culturelles à la radio.
Après l’avoir créée, elle dirige la collection Mode d’emploi, dont elle a écrit les premiers.2 volumes : Art contemporain, mode d’emploi et Design, mode d’emploi. La collection existe en outre dans sa version anglophone : Talk about.

 

Extraits du livre

COMMENT LA RECONNAITRE ?

Pour vous, la photographie rime avec clichés en noir et blanc et format 24 x 36 ? Erreur : depuis les années 1 980, tout a changé. Des catégories aussi basiques que la photo de famille, rapproche documentaire ou le reportage ont vu leur mode de présentation subir de spectaculaires métamorphoses. Pourquoi ? Parce que les artistes d’avant-garde se sont emparés de la photographie (officiellement inventé par Daguerre en 1839) comme d’un matériau au même titre que la peinture, le dessin ou la vidéo. Longtemps très formatée dans sa version commerciale, celle de l’instantané «clic-clac Kodak», l’image reproductible se décline, désormais, sous de multiples aspects. Elle prend ses aises depuis qu’elle s’affiche dans les musées et les galeries d’art contemporain. Grâce à de nouveaux procédés techniques de prises de vue, de développements et de tirages, finis les proportions modestes et les formats conventionnels.

En se présentant comme une oeuvre, signée et numérotée, l’épreuve photographique cherche à nous en mettre plein la vue. Contrecollée sur un support rigide, encadrée ou non sous verre, elle s’expose sur les cimaises au même titre qu’un tableau ou une fresque aux dimensions impressionnantes.

Ainsi, par exemple, l’artiste britannique Hannah Collins montre-t-elle des paysages périphériques reproduits sur des toiles épinglées au mur, et mesurant parfois plus de 2 m de haut et 5 m de large. Un changement d’échelle qui induit un face-à-face saisissant avec le spectateur. En quadrichromie et exaltant le moindre détail, la photographie contemporaine nous fait son cinéma. Voyez les immenses plans fixes révélant, par exemple, l’agencement d’une salle de marché de la bourse de Hong Kong d’Andréas Gursky, les panoramiques de scènes de guerre de Luc Delahaye ou les plongées vertigineuses de Patrick Tosani sur des chevelures vues du sommet du crâne. Présentés sous forme de diptyques ou de triptyques, certains travaux extra-larges revendiquent haut et fort leurs références picturales. Aussi, des compositions signées Florence Chevallier, David Goldblatt ou Victor Burgin renvoient-elles explicitement aux retables du Moyen Age. Autre nouveauté, la photographie contemporaine gagne en volume : les caissons lumineux de l’artiste canadien Jeff Wall ou ceux de la Japonaise Mariko Mori rivalisent avec certains dispositifs publicitaires. Tout comme les gigantesques photomontages de Barbara Kruger qui, mêlant textes et images, interpellent les passants des centres-villes. S’ils s’exposent désormais dans les grandes largeurs, les clichés prennent aussi parfois de la hauteur. C’est le cas, par exemple, des photographies sculptures de Jon Dibbets composées de modules assemblés o la verticale. Très apprécié, également l’effet puzzle. Il consiste à reformuler une image globale 6 partir de modules distincts. David Hockney a ouvert la voie avec ses paysages et scènes intimes reconstruits à partir de nombreux Polaroid pris sous différents ongles. Avec ses Hyperphotos, Jean-François Rauzier nous prête des yeux de lynx : composés à partir de centaines de prises de vue numériques à la définition parfaite, ses panoramas permettent de voir, à la loupe, le moindre brin d’herbe ou le plus petit caillou. Quant aux duettistes Gilbert & George, ils réalisent des tableaux en découpant en plusieurs carrés de mêmes dimensions un cliché initial très agrandi, ce qui donne à leurs surfaces un saisissant effet Rubik’s Cube.

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Urgences et sentiments de Kristof Magnusson

Les excellentes éditions Métaillié présentent dans leur Bibliothèque Allemande un roman percutant : Urgences et ...

4 commentaires

  1. Ca m’a l’air pas mal du tout cet ouvrage. Je ne suis qu’un piètre amateur mais ça semble être à ma portée pour en savoir plus sur la photographie contemporaine. Je l’ajoute à ma petite liste ;)

  2. Coucou ! J’ai adoré ton article, je ne connais pas trop la photographie contemporaine mais j’ai trouvé ton article super bien fait ! Bravo, continue comme ça !

    Sophie

Lire les articles précédents :
+ ou – GEEK

Que vous aimiez un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie ces sujets : les ...

Mélanie Laurent : l’actrice aux multiples talents

Mélanie, on l’a vue comédienne, puis chanteuse, puis rousse, maitresse de cérémonie, puis blonde, réalisatrice ...

Golden Crew – « Sexyfied »

France Net infos vous invite à découvrir le duo de DJs Golden Crew, duo qui ...

Fermer