Accueil / Agenda / RABAT : Du 27 Mars au 27 Août, la rétrospective sur Ahmed CHERKAOUI est au Musée MMVI

RABAT : Du 27 Mars au 27 Août, la rétrospective sur Ahmed CHERKAOUI est au Musée MMVI

Le Musée Mohammed VI

Le Musée Mohammed VI de Rabat, rend un vibrant hommage au précurseur de la peinture moderne au Maroc.Ahmed Cherkaoui est né en 1934 à Bejaâd, et suite à une opération de l’appendicite, il décèdera le 17 août à Casablanca, il n’a alors que 33 ans !

Comprendre l’Artiste, c’est aussi parler de ses ancêtres, l’un fût un Soufi célèbre (Mohamed Cherki). Ahmed Cherkaoui a de nombreuses influences berbères issues du Moyen Atlas. Il s’est initié très vite à l’Art de la Caligraphie…Dès 1958, le plasticien s’inscrit à l’Ecole des Métiers d’Art (Paris), en section « Art Graphique/Lettre » il affinera son savoir faire et sa passion pour le trait, sans oublier l’enracinement du dessin qu’il conservera du terroir Marocain, auquel il a toujours été fidèle. La firme du cinéma « Pathé-Marconi » lui fera faire ses premières oeuvres, en lui demandant l’élaboration de pochettes de disques, pour la section « Musique Orientale ».

Ahmed CHERKAOUI (Artiste Peintre)

Sur cette période dite d’apprentissage, dans la capitale Française il découvre les grands noms de la peinture, dont « Bissière » exposé au Musée d’Art Moderne. Avec ses premières expériences dans l’édition, et surtout un talent vite repéré, il intègre en 1960, l’Ecole des Beaux Arts de Paris. Sa quête autour des traditions picturales et populaires de minorités Marocaines, venant de l’Atlas, lui permettra de créer ses premières toiles (format moyen), autour des couleurs et des matériaux en fibre.Ses premières synthèses, mises en peinture seront exposées au Salon de la jeune peinture à Rabat en ce début des années 60, sa renommée et sa carrière d’artiste sont alors bien lancées ! Eternel voyageur dans l’âme, il fera un grand nombre de va et vient entre Paris et le Maroc, en autre avec une série de gouaches, il affirmera sa passion pour le signe et l’abstrait, jusqu’en 1967.

Son fils Nourredine Cherkaoui s’occupe de développer l’image de l’Artiste, qu’il n’a quasiment pas connu (à 3 ans il apprend la mort de son père). Si aujourd’hui l’oeuvre de Ahmed Cherkaoui est connue dans le monde entier, c’est grâce à une côte de la peinture autour de l’artiste, qui ne cesse de grimper. Les ventes aux enchères assurent la notoriété du travail du peintre, au même titre que les toiles de Jilali Gharbaoui, dans les années 60 qui positionnent les deux hommes dans les prémices de l’Abstraction.

Peinture d’Ahmed Cherkaoui

En visitant le Musée MMVI, inauguré en 2014, après plusieurs mois de travaux, on est surpris par la quiétude des lieux. L’architecte Karim Chakor a associé le style « Andalou » à l’Art Mauresque. C’est la halle très lumineuse (lumière du jour) qui pénètre le bâtiment qui offre le meilleur angle aux étages, pour découvrir la collection principale, qui comprend les Ecoles Abstraites et Figuratives. Avec un sous-sol plus underground, le Ministère de la Culture a fait le choix audacieux d’un aménagement en forme de galerie. On y retrouve représentée l’année 2008, période foisonnante au Maroc dans l’Art Contemporain…

Pour visiter le musée, n’hésitez-pas à parcourir l’agenda sur le site http://www.museemohammed6.ma

Eric Fontaine

PDF24 Tools    Envoyer l'article en PDF   

A propos eric Fontaine

Après des études de commerce (EDC) et de journalisme (Studio Ecole de France) j'ai commencé ma carrière comme Responsable de la Communication (FUN RADIO MONTPELLIER) et ensuite dans la publicité visuelle (Avenir Affichage) et imprimeries...Depuis 2007, je consacre une partie à la réalisation de reportages (videos, court-métrages, interviews) pour le web (Blogs, Youtube, Dailymotion) et France Net Infos !.Depuis 2014 j'ai couvert les événements cinématographiques du Cap Spartel Film Festival à Tanger (Maroc).Depuis 2010 j'effectue des modules Web sur le Festival International du Film de Marrakech (Tapis Rouge) et sur "Cinémed" le festival de Montpellier.Concepteur de clips je réalise des "snapshots" pour les auteurs compositeurs, et des captations pour le théâtre (déplacement en France et à l'étranger).

A lire aussi

Ana Ana, le onzième tome, Ana Ana très pressée

Ana Ana très pressée est le onzième tome de la série pour les jeunes lecteurs ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Science sans conscience : Un peu d’humour et d’intellect !!

Vous n’êtes pas enclin à vous "faire" une BD ou un roman à lire car ...

Rencontre avec Jean Becker pour la sortie de son nouveau film « Le collier rouge »

Le réalisateur Jean Becker était à Nice pour présenter son nouveau film, Le collier rouge, ...

La famille Cot Cot : des œufs à cacher et à jouer !

La famille Cot Cot est un jeu Ouaps, qui invite les enfants à jouer et ...

Fermer