Rencontre avec Flore Vasseur réalisatrice de “Bigger than us”

L’affiche du film “Bigger than us”

Le film est sorti depuis le mois de septembre. Flore Vasseur poursuit néanmoins son “Tour de France”, pour présenter son documentaire, auprès des écoles, lycées, collèges, mais aussi dans des salles de cinéma...”Bigger than us” a dépassé les 150 000 entrées, un score qui ravit Marion Cotillard qui est Productrice du film, d’ailleurs plus par le bouche-à-oreille qu’il développe, et pour les débats qu’il suscite.

À Nîmes, la réalisatrice a posé sa valise le temps d’une projection au “CGR de Nîmes”, après de riches rencontres au cinéma de Tarascon, sous l’organisation des “Têtes à Clap”. L’association Beaucairoise qui organise des rencontres, autour des films et des protagonistes du 7ème art, était présente dans la capitale Gardoise.

Flore Vasseur, une activiste écrivaine, ancienne journaliste, devenue réalisatrice de documentaires !

Flore Vasseur s’est installée à New York dès ses 25 ans, pour créer son cabinet d’études marketing. Elle développe ses premières idées dans le secteur de la communication, de l’écriture et des images, à travers les premiers pas du web. Elle est témoin le 11 Septembre, d’un système capitaliste qui craquèle de toute part.

Après cette période Américaine, elle voyage pour analyser des tendances de société, monte des conférences, réalise des documentaires et des reportages pour les lecteurs de plusieurs magazines et journaux, dont “Le Monde”, ou “Libération”.Elle participe également à des projets sur “Canal +”.

Dans le passé, elle s’intéresse au mouvement des “Altermondialistes”. Elle positionne son travail, autour en autre, des questions que soulèvent la mondialisation . Elle interroge notre rapport à la consommation, à la performance, à la technologie et au pouvoir. Elle aime mettre en avant une certaine idée, que des solutions pérennes  existent, dans le domaine des idées pour la planète, de la science et de l’art.

Dans ses trois romans « Une fille dans la ville », « Comment j’ai liquidé le siècle » et « En Bande Organisée », parus aux Editions des Equateurs, son cheminement d’écrivaine prend part au combat des lanceurs d’alerte, qu’elle a rencontré. Elle est diplômée de l’IEP de Grenoble et d’HEC. Elle participe également à l’écriture de documentaires pour des séries TV, invitée sur les plateaux télévisuels, elle donne aussi des conférences sur la motivation de changer le monde.

“Bigger than us” est un documentaire qui met en lumière une certaine jeunesse qui veut faire bouger les lignes…

Synopsis :

Flore Vasseur à Nîmes

Depuis 6 ans, Melati, 18 ans combat la pollution plastique qui ravage son pays l’Indonésie. Comme elle, une génération se lève pour réparer le monde. Dans plusieurs territoires, adolescents et jeunes adultes luttent pour les droits humains, le climat, la liberté d’expression, la justice sociale, l’accès à l’éducation ou l’alimentation. La dignité est leur devise…

Seuls contre tous, parfois au péril de leur vie et sécurité, ils protègent, dénoncent, s’intéressent à la vie des autres. La Terre est leur terrain de jeu et ils veulent changer les choses. Melati part à leur rencontre à travers le globe. Elle veut comprendre comment tenir et poursuivre une action en faveur de l’amélioration de la planète et de celles et ceux qui la composent.

Des favelas de Rio aux villages reculés du Malawi, des embarcations de fortune au large de l’île de Lesbos aux cérémonies amérindiennes dans les montagnes du Colorado, Rene, Mary, Xiu, Memory, Mohamad et Winnie nous révèlent un monde magnifique, celui du courage et de la joie, de l’engagement pour plus grand que soi. Tout est permis de penser dans ce long-métrage, le constat peut donner vie à des changements et des prises de conscience, voilà tout l’enjeu.

Melati Wijsen une militante qui est la “Porte-voix” d’une génération soucieuse de faire bouger les mentalités !

Melati Wijsen a fondé Bye Bye Plastic Bags à l’âge de 12 ans avec sa sœur cadette Isabel, après avoir été toutes deux inspirées par les parcours de Nelson Mandela, Lady Diana et Mahatma Gandhi présentés lors d’une leçon en classe. Le soir même, en rentrant de l’école, les deux sœurs se sont posée la question : « En tant qu’enfants vivant à Bali, comment pouvons-nous changer le monde maintenant ? ».

Bye Bye Plastic Bags est alors né en 2013, pour devenir aujourd’hui un mouvement international, porté par l’inspiration, l’empowerment des jeunes et bien sûr, dire NON aux sacs plastiques.

En parallèle, Melati Wijsen a lancé le mouvement populaire One Island One Voice et l’entreprise sociale Mountain Mama’s. Elle a donné des conférences à travers le monde, notamment pour TED et pour l’ONU.

Melati Wijsen a également été sélectionnée par FORBES parmi les dix femmes les plus inspirantes du pays. Diplômée de la Green School elle vit à Bali, mais se définit comme “Citoyenne du Monde”.

Eric Fontaine

Melati militante à Bali

A lire aussi

Le Théâtre de La Licorne de Cannes participe au festival Trajectoires

Le Festival Trajectoires a débuté le 5 janvier et se poursuit jusqu’au 5 février dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com