Selah Sue et David Guetta au Nice Music Live

Quelques jours à peine après le Festival du Jazz avait lieu le premier Nice Music Live avec une programmation plutôt éclectique : Selah Sue le premier soir, puis David Guetta et enfin pour clôturer cette première édition la violoniste devenue un phénomène, Lindsey Stirling.

Il y avait foule sur la scène du théâtre de verdure pour applaudir la jeune chanteuse belge Selah Sue, dont le succès ne cesse de grandir depuis 2011 avec son premier album. De sa voix chaude et puissante, d’abord à la guitare pour les trois premiers titres puis, seule face au micro, entourée de ses musiciens, elle a envoûté le théâtre de verdure. Même si elle a chanté des titres de son nouvel album sorti en mars “Reason”, elle a surtout ravi ses fans avec les morceaux qui l’ont fait connaître et qui l’ont hissée au sommet. Après le rappel, c’est un “Ragamuffin” survolté qu’elle nous a livré. Après un premier passage à Nice au théâtre Lino Ventura, Selah Sue est revenue pleine d’énergie, offrant à son public une très belle soirée.

[nggallery id=261].

Dans un tout autre genre, David Guetta que l’on ne présente plus, a donné sur la place Masséna un show grandiose samedi soir. Le public, essentiellement jeune, l’attendait depuis longtemps à Nice. Personne n’a été déçu. Dès son arrivée sur scène, des milliers de bras se sont levés et tout le monde s’est mis à danser. Pendant deux heures, il a mixé en enchaînant les titres avec des effets de lumière et des clips qui défilaient derrière lui. On se serait cru à Ibiza ! Décidément, David Guetta est bien le DJ incontournable, capable de faire danser plusieurs générations !

[nggallery id=262].

Enfin, dimanche, c’était au tour de la jeune violoniste américaine Lindsey Stirling de se produire au théâtre de verdure. Cette musicienne hors-norme a enchanté le public, curieux, venu l’applaudir pour sa deuxième date en France cet été. Après avoir participé aux Etats-Unis à l’émission “America’s Got Talent” où elle s’était présentée comme une “violoniste hip-hop”, son succès n’a fait que grandir. En 2012, elle sort son premier album qui se place en Europe parmi les meilleures ventes. A Nice, elle nous a montré toute l’étendue de son talent. Elle parvient à jouer du violon tout en dansant ! Très vite, ses fans venus nombreux mais aussi les curieux, ont été séduits par cette jeune femme dont on n’a pas fini d’entendre parler !

Cette première édition du Nice Music Live a donc remporté un grand succès.

A propos laurence ray

A lire aussi

quel-egoiste-flammarion

Quel égoïste ! le nouvel album coup de cœur des éditions Flammarion

Quel égoïste ! est le nouvel album dans lequel les jeunes lecteurs vont pouvoir retrouver Coin-Coin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
L’imagerie des tout-petits – Les princesses

Les princesses ont enfin leur livre pour les tout-petits, ou plutôt toute-petites, afin d’y découvrir …

L’application Soomville : connectez-vous selon vos besoins

Soomville est une nouvelle application de service à domicile qui surfe sur l’économie collaborative et …

Grippy est à fond ! le deuxième tome

Grippy est à fond ! est le second tome de la nouvelle série humoristique Grippy, …

Close