Accueil / Culture / Sortie de l’album Chef de famille : Les yeux dans les yeux avec Rim’K

Sortie de l’album Chef de famille : Les yeux dans les yeux avec Rim’K

Le 11 juin prochain sortira le nouvel album de Rim’K,  Chef de Famille. A cette occasion, petit moment privilégié chez Sony – les yeux dans les yeux – avec l’un des piliers du rap français. La première question qui me brûle les lèvres «  Qui es-tu Rim’K… Qui es-tu Rim’k » ? Et, force est de constater qu’il ne fait pas partie de ceux à qui cette question se pose ou s’impose car, j’ai face à moi un homme brut de vérités qui se dévoile tout en justesse : subtile mélange de générosité et de pudeur … Pour le reste, il me faudra relever le défi de lire dans ses yeux !

3e Album Solo … Lourd : 18 titres dont 6 collaborations 

Après L’enfant du pays (2004) et Famille nombreuse (2007), place à la suite logique de l’histoire Rim’K avec l’album Chef de famille (dans les bacs dès le 11 juin 2012). Comme dans ses deux précédents opus et pour notre plus grand plaisir, l’ancien leader charismatique du 113 se livre « avec modestie et dignité ». Plus encore, il nous offre un album marqué par un large éventail de collaborations riches, éclectiques et tellement … rafraîchissantes ! « Mes deux premiers albums sont très personnels. Pour celui-ci, j’ai voulu garder ce côté mais, aussi collaborer avec d’autres artistes tels que Booba Call Of Bitume, Grand Corps Malade Urbaine poésie ou encore Kavinsky […], qui fait partie des belles rencontres de cet album : lui vient de l’électro, moi du rap et, on a réussi à faire un morceau ensemble ! »

Rim’K leader d’une génération : « On n’est pas des anciens mais des tauliers »

L’enfant de Vitry fait partie intégrante de ces artistes qui ont porté le rap en dehors de murs auquel il était confiné durant bien des années. Rim’K est l’un de ces hommes de lettres qui nous rappel que le rap est avant tout porteur de messages, que le rap a pour ambition de dresser  un juste tableau de nos  réalités sociales : « Quand j’ai commencé le rap, il n’y avait ni Skyrock, ni internet. […] Les albums de rap n’étaient même pas en magasin. […] Il fallait vraiment aimer le rap pour en écouter ! ». Conscient de l’évolution du rap – pas toujours en phase avec ses premières origines et ambitions, «Au départ, le rap c’était quelque chose de très revendicatif et de très social et, je pense qu’aujourd’hui ce côté là est moins présent. […] Il y a moins de fond et plus de forme ! », Rim’K peut se féliciter de vivre de son art, de sa passion. Sacré challenge quand on sait que vivre de sa musique relève souvent du parcours du combattant et, bien plus marécageux encore quand il s’agit de rap « Aujourd’hui, on arrive à faire de l’argent, on vit avec (le rap) et on a des carrières, je suis content ».

 Chef de famille : Retour aux valeurs fondamentales

« La famille est un terme qui revient beaucoup dans mes textes ». On comprend au fil de ses écrits qu’il fait partie d’une grande famille, liens du sang et liens du cœur confondus. On comprend également que la famille est une valeur fondamentale prodiguée par ses parents et encrée dans ses principes par les expériences de la vie. Chef de famille, une position justifiée et affirmée par sa belle carrière « On est des leaders de générations par rapport au rap et à ce qu’on a fait auparavant ».Chef de famille, également un désir personnel de plus en plus grandissant : « Aussi, parce que j’ai 33 ans aujourd’hui et que j’ai envie de fonder ma famille ». C’est tout le bien qu’on lui souhaite à l’aube de son prochain anniversaire !

En plus des valeurs telles que la famille, la persévérance et ses petits bouts d’histoires racontés à travers bientôt 18 années de présence sur la scène du rap français, Rim’K est aussi un enfant du soleil. Originaire d’Algérie, fière de ses origines toujours très présentes dans sa musique, il revient sur la réussite de l’évident message porté par son projet Maghreb United : « C’est un projet qui à la base a beaucoup de sonorités maghrébines auxquelles, le public français n’est pas forcément préparé. […] Un disque entier avec des sonorités maghrébines était un défi à relever ». Pari plus que réussi avec un disque d’or et une tournée qui s’est achevée au Zénith de Paris : « Le public a été présent et je suis fière de ce projet […] qui a de plus été mon premier projet en indépendant avec ma structure Frenesik, le point de départ de ma nouvelle carrière. ».

De Sony à Frenesik : Le ciel est la limite 

En 1996, Rim’K lance sa propre structure Frenesik et commence alors ses premiers pas d’indépendant. Quelques projets s’en suivent et non des moindres avec Illegal Radio et Maghreb United, message emblématique de toute une génération. Des projets couronnés de succès qui le conforte dans son envie de continuer sa structure et de produire tous ses disques seul : l’instinct et la conviction, les forces inébranlables de l’art ! « Les maison de disques sont importantes pour développer un artiste quand il débute […]. Elles sont un maillon indispensable pour le faire connaître au grand public et aux gros médias. Pour ma part, ce cap là, je l’ai déjà passé […],  pour ce qui est des stratégies des maisons de disques, je les connais […], j’ai appris avec le temps.»

Parce que les actes valent plus que les mots

Au lendemain des élections présidentielles en France et en Algérie, Rim’K affirme n’avoir aucune couleur politique : « Je n’ai pas envie d’être politisé ou d’être repris politiquement par qui que ce soit. Parce que les mots valent plus que les actes, Rim’K  se révèle être un homme engagé, un citoyen investit d’un rôle social : « J’ai toujours été en retrait par rapport à la politique mais, cela ne m’empêche pas d’agir dans le domaine social ». Et parce que la musique rassemble autour de nobles causes, Rim’K est très actif au sein de nombreuses associations : scènes, dotations des bénéfices apportés par ses marques de vêtements, …  Le Tonton du Bled est un homme qui fait les choses !

Rim’K et le 7e art

Une rencontre qui date et une longue liste de projets énumérer … «Le cinéma ce n’est pas nouveau pour moi : des scénarios, des idées originales, des B.O.  D’ Il était une fois dans l’Oued à Sheitan en passant par tous les volets de la saga Taxi et l’Empire des Loups, […], j’ai travaillé sur beaucoup de films. ». A venir et très attendu, le film Les Kairas dans lequel Rim’K joue son propre rôle (sortie en salles prévue le 11 juillet prochain).

Avec la sortie de son nouvel album (le 11 juin prochain) Chef de famille – so funk, so raï, so rap, Rim’K écrit les lignes d’un nouveau chapitre qui s’annonce posé, ensoleillé, riche de rencontres, d’influences et de constats ! Magique et généreux sur scène, Rim’K sera présent sur plusieurs grands festivals durant l’été. Ensuite, vous pourrez le suivre en tournée dans toute la France et les pays francophones comme le Maghreb, le Canada ou encore la Belgique. Une date à retenir : le 30 octobre à la Cigale à Paris … Et pour ceux qui s’impatientent de le revoir sur scène avec ses acolytes du 113, AP et Mokobé, sachez qu’ils s’attèleront très certainement à nous présenter un nouveau projet une fois leur tournée respectives terminées.

Un joyeux anniversaire – un peu avant l’heure ! Que cet album touche un maximum d’amoureux de musique et qu’il lui permette de rester sur scène, encore très longtemps : « Ce que je préfère dans la musique, c’est d’être sur scène » !

Un dernier message à tous ceux qui tentent de percer dans le métier : «La meilleure des promos, c’est la musique : c’est la meilleure manière de se faire connaître. […]. Travailler au maximum et quoi qu’il arrive un jour ou l’autre, le talent l’emporte ! »

 

Rim’K Officiel sur Youtube 

 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Les immortalistes de Chloé Benjamin

Les excellentes éditions Stéphane Marsan présentent une saga familiale pleine de mystères : Les immortalistes ...

Lire les articles précédents :
La troupe d’Adam et Eve en dédicace à Rouen

Evénement à la FNAC de Rouen!! Une séance de dédicaces aura lieu le Mardi 19 ...

Un héroïque Tsonga (photo nouvel observateur)
Un coup presque « TSONGA-GNANT »

Un quart de finale de feu, porte d’Auteuil! De beaux points, des échanges de grands ...

Marc Lavoine, clip officiel « je descends du singe »

 Annoncé sur RTL dans l'émission "Laissez vous tenter" du mercredi 30 mai, Marc Lavoine que ...

Fermer