Accueil / Culture / Littérature / Trafics de Femmes Lydia Cacho

Trafics de Femmes Lydia Cacho

Lydia Cacho une femme qui dérange les états, elle est la journaliste la plus engagée et la plus courageuse de la scène internationale  !

Chaque année 1,4 million de personnes, en grande majorité des femmes et des petites filles, sont achetées et revendues, comme une matière première, au point que le commerce sexuel est devenu, avec la vente d’armes et le trafic de drogue, le plus rentable du monde.
Dans cette enquête, d’une ampleur sans précédent, menée durant six ans sur trois continents, la parole est donnée à tous les acteurs : les victimes et les trafiquants, les intermédiaires et les clients, les proxénètes et les mafieux…
Cet ouvrage unique qui constitue un tour du monde de la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle nous mène au Japon, au Cambodge, en Birmanie, au Vietnam, mais aussi en Argentine, au Mexique, ainsi qu’en Turquie et au Moyen-Orient… L’auteur y décrit comment les armées de tous pays se procurent des prostituées auprès des mafias, comment les Européens s’offrent des femmes ou des fillettes avec l’accord des autorités des pays les plus pauvres, comment les trafiquants recrutent leurs victimes et les maintiennent sous domination. Dans un système libéral où tout est à vendre, mafieux, hommes politiques, militaires, entrepreneurs, industriels, leaders religieux, banquiers, policiers, juges, hommes de la rue… forment une chaîne du crime trop bien organisée.
Un livre-choc, une enquête minutieuse, de nombreuses révélations, des témoignages bouleversants et des actions concrètes pour entrer en lutte contre la prostitution forcée.
L’écrivain et journaliste mexicain Lydia Cacho, ambassadeur à l’ONU pour le trafic de la campagne “Blue Heart’contre la traite des êtres humains.

Lydia Cacho Ribeiro, née le 12 avril 1963 à Mexico, est une journaliste mexicaine, activisteféministe et défenseuse des droits de la personne.

Elle est la fille de la psychologue et féministe, Paulette Ribeiro, d’origine franco-portugaise, qui, lors de la Seconde Guerre mondiale, émigra au Mexique où elle épousa un ingénieur militaire, Oscar Cacho.

Elle débute sa carrière à la section culturelle du journal, Novedades de Cancún, puis quelques années plus tard, commence à publier des articles sur la prostitution de filles argentines et cubaines dans la ville de Cancún, qui est notamment une destination très fréquentes des étudiants américains pendant la semaine de relâche. En 2003, pour le journal Por Esto, elle écrit des articles concernant des abus sexuels commis sur des mineurs.

Dans son ouvrage, Los Demonios del Edén, elle dénonce la mafia pédophile du Mexique, impliquant diverses personnalités publiques, dont Jean Succar Kuri, filmé par une caméra cachée. Elle accuse aussi nommément Emilio Gamboa Patrón, Miguel Ángel Yunes et Kamel Nacif Borge d’œuvrer pour tenter de couvrir Kuri. Nacif Borge intente un procès en diffamation contre elle. Entretemps, elle est arrêtée puis extradée d’un état à l’autre sans qu’aucune inculpation ne lui soit signifiée. Elle sera finalement libérée après paiement d’une amende.

Nouveau monde Editions

A propos Agence

A lire aussi

Mes plus belles comptines de Noël et Mes plus beaux chants de Noël

C’est aux éditions Larousse, que sont parus les deux livres sonores Mes plus belles comptines ...

Lire les articles précédents :
Internet rend-il bête ?

Nicholas CARR Faites donc ce petit test : prenez le temps de tranquillement lire ce ...

Soirée Spéciale Vendredi 13

Le cinéma d'art et d'essai de Poitiers Le Dietrich organise une soirée de projection de ...

Encyclopédie de la webculture

Il y a le code de la route et il y a l'Encyclopédie de la ...

Fermer