UN PETIT SOUFFLE DE NOUVELLE-ZÉLANDE

Photo Frédéric Lebourg/LEAIMAGE

Public et marins y sont venus très nombreux et ont vibré, crié, retenu leur souffle devant les images de la confrontation tendue des noirs contre les blancs. Hugh Piggin était bien seul, à applaudir à contre temps pour soutenir les All Blacks. Hugh est Néo-zélandais mais il a tout de même attendu le dernier moment avant d’ouvrir la fermeture Eclair de son blouson, découvrant un maillot noir à la fougère d’argent, délavé à force d’avoir été porté. Nous avons suivi la deuxième mi-temps en sa compagnie…
Très fair, comme le sont généralement ses compatriotes, il salue la prestation de ses valeureux adversaires du jour : « J’ai fait du rugby pendant 23 ans mais maintenant, je suis un peu trop vieux… C’était un match fantastique. Quand les All Blacks et les Français se rencontrent, c’est toujours du beau jeu. Les Blacks étaient favoris dans ce match mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi serré. C’est fou comme les Français arrivent à être présents dans ces grandes occasions, surtout contre nous. Les journaux avaient annoncé une piètre équipe de France et dit que les Néo-zélandais étaient trop forts, mais à chaque fois, le jour J, l’esprit des Français est incroyable. »

Hugh Piggin prendra dans 7 jours le départ de sa première Transat Jacques Vabre à bord du Class40 11th Hour Racing aux côtés du skipper américain Nicholas Halmos (USA).Il est le seul Néo-zélandais de la flotte.

A propos Agence

A lire aussi

Congolais célèbres

Les Congolais célèbres qui ont joué dans les clubs de football européens

Les joueurs professionnels d’origine congolaise jouent non seulement dans les clubs du pays, mais également …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com