Accueil / Sport / Gymnastique / la France aux Championnats du monde de Gymnastique Rythmique à Pesaro (ITA)

la France aux Championnats du monde de Gymnastique Rythmique à Pesaro (ITA)

L’été s’est avéré studieux pour les 256 gymnastes engagées aux 35èmes Championnats du monde de Gymnastique Rythmique. C’est à Pesaro, ville côtière italienne baignée par l’Adriatique, qu’elles ont posé leurs valises et s’entraînent depuis samedi. Objectif : s’immiscer parmi les meilleures mondiales. Les individuelles ont lancé les débats ce mercredi, tandis que les ensembles entreront en lice samedi. Après le forfait de Kséniya Moustafaeva (INSEP / SM Bourges) suite à une blessure au genou, la France est représentée, en catégorie individuelle, par Axelle Jovenin (Pôle Calais / Le réveil de Boulogne-sur-Mer), qui fait une entrée remarquée dans la hiérarchie mondiale (43ème au cerceau, 24ème au ballon et 34ème du classement provisoire).

Une première satisfaisante

La préparation a été intense – sept heures quotidiennes depuis juin – et matinale – réveil calé pour préparer une compétition programmée très tôt – mais elle en valait la peine. Axelle Jovenin, 17 ans, a réussi son entrée dans ses tous premiers Championnats du monde. Son premier passage, au cerceau, connaît quelques légères erreurs, dont un risque mal maîtrisé, lancé trop loin pour être compatibilisé. Elle obtient 13.450 pts. Plus relâchée, elle offre un ballon solide et de fait mieux noté : 14.600 pts. Un bien meilleur début qu’à Budapest en mai dernier, qui marquait sa première compétition internationale majeure (Championnats d’Europe). Elle se place en 34ème position provisoire à l’issue de cette 1ère journée de qualifications, dont la fin, programmée jeudi avec les passages aux massues et au ruban, permettra de connaître les 24 qualifiées pour le concours général vendredi deGymnastique Rythmique.

Axelle Jovenin : « Juste avant mon premier passage, je me suis dit « Je vais y arriver, je sais faire », tout en visualisant mon enchaînement dans ma tête, les yeux fermés. Tout s’est bien passé. J’étais à l’aise et très calme sur la préparation Je me suis sentie toutefois un peu crispée sur le premier engin, le cerceau. J’ai réussi à me détendre plus sur mon ballon qui m’a d’ailleurs valu une meilleure note. »

Katia Guillère, entraîneur d’Axelle Jovenin : « Le début du cerceau d’Axelle se déroule bien. Je l’ai sentie en confiance. La 2ème partie a été plus crispée et en retenue. C’est dommage, car elle rate des éléments de difficultés importants comme les deux sauts en manège, qui manquent d’amplitude et de coordination, et le lancer final, trop loin pour que le risque soit validé. C’était beaucoup mieux sur le 2ème passage. J’ai vu une Axelle beaucoup plus détendue, comme je le lui avais demandé. »

Corinne Callon, Directrice Technique Nationale : « Je suis satisfaite par cette première journée de qualifications. Axelle, pour sa 2ème année senior et surtout ses 1ers Championnats du monde, doit faire face à une certaine pression. Au cerceau, elle commet des fautes qui lui coûtent cher sur la note de Difficultés. Mais ce qui m’intéresse particulièrement, c’est qu’elle n’a jamais lâché. Son ballon était meilleur. Les notes sont en deçà des objectifs fixés, mais pour une première journée, c’est positif. J’encourage Axelle pour la suite des qualifications et félicite son encadrement. Elle peut être satisfaite de ses prestations : je le suis moi-même. »

Géraldine Miche, responsable du haut niveau en Gymnastique Rythmique : « Axelle confirme sa progression. Elle réalise une bien meilleure entrée qu’aux Championnats d’Europe à Budapest en mai. On est peut-être un peu déçus pour le passage au cerceau, qu’elle avait parfaitement entamé. Mais une faute sur un équilibre semble la déstabiliser et elle enchaîne deux éléments de risque qu’elle aménage, dont un sans rien sous le lancer. Cela la pénalise du coup sur sa note D. Par contre, après, elle propose un très bon ballon. Elle perd quelques dixièmes sur la précision des trajectoires de ses lancers en risque. Axelle a tout à fait sa place et dispose d’un bel avenir devant elle si elle poursuit sa progression sur ce nouveau cycle. »

Résultats d’Axelle Jovenin à l’issue de la 1ère journée de qualifications :

  • Cerceau : 43ème (13.450 pts – classement final)
  • Ballon : 24ème (14.600 pts – classement final)
  • Concours général : 34ème (28.050 pts – classement provisoire)

La dolce vita des Russes

Si l’on dit qu’en football le 12ème homme est important, il l’est également en Gymnastique Rythmique. Le public italien, connu pour son élan, n’a pas dérogé à cette règle aujourd’hui, encourageant toutes les gymnastes et de fort belle manière. Avec une nette préférence pour ses représentantes évidemment, qui se sont particulièrement distinguées (Alexandra Agiurgiuculese, qualifiée pour la finale du ballon, et Milena Baldassari, 17ème du concours général provisoire). Mais pas que. Si les jumelles russes Averina ont eu sa faveur, après de grandes performances qui leur permettent de dominer logiquement le classement (Dina est 1ère provisoire au général, au cerceau et au ballon et Arina suit au général et au ballon), d’autres gymnastes ont également été largement applaudies. Linoy Ashram en tête. L’Israélienne s’offre les 3èmes places provisoires du concours général et du ballon et surtout la 2ème au cerceau. De quoi s’attendre à un  duel acharné lors des premières finales programmées à 21h !

Autre favorite du public : Salome Pazhava (GEO), 4ème aux Mondiaux 2015 et de retour après une année de blessure, qui paie son manque de compétition et ne se qualifie malheureusement pour aucune finale. On notera enfin les performances remarquées de la Biélorusse Katsiarina Halkina, 4èmeau général, 5ème au cerceau et au ballon. Et si la surprise venait d’un autre continent ? Les Américaines Zeng et Griskenas et les Japonaises Minagawa et Kita se sont toutes qualifiées pour une finale par engin et offrent ainsi un nouveau visage à la GR mondiale. Verdict à partir de 21h ce mercredi.

Mise à jour : finales par engin

La finale au cerceau, toute acquise aux Russes, est revenue… aux Russes. Dina Averina a pris l’ascendant (19.100 pts) sur sa soeur jumelle Arina pour un tout petit dixième (19 pts), qui s’est joué sur la note de Difficultés (Dina obtient la note maximale de 10 pts). La surprise est finalement venue du continent asiatique. Kaho Minagawa (JPN), qui s’offre un exercice solide, s’offre également la médaille de bronze (17.700 pts). Il est vrai qu’elle a su profiter de l’erreur de la favorite au podium Linoy Ashram (ISR), qui manque l’un de ses ultimes lancers et qui voit s’envoler tout espoir de médaille. Ni la Biélorusse Katsiarina Halkina, ni la Bulgare Neviana Vladinova ne parviennent à faire mieux (respectivement 17.600 et 17.550 pts), cette dernière tentant un coup de poker en posant réclamation sur sa note. Réclamation refusée finalement, ce qui laisse champ libre à la Japonaise, pour la première fois médaillée sur un Championnat du monde.

Source FFGYM.FR

Live Pesaro

fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Victor Lafay néo-pro chez Cofidis le 1er août 2018

Victor Lafay néo-pro chez Cofidis le 1er août 2018 Le champion de France espoirs de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Il était une fois l’homme, tome 3, Les vikings

Les vikings est le troisième tome d'Il était une fois l'homme, une nouvelle bande dessinée ...

Vuelta 2017 : Miguel Angel Lopez vainqueur à Calar Alto, Froome assure

Miguel Angel Lopez s'est imposé sur la 11ème étape. Miguel Angel Lopez, coureur de l'équipe Astana, ...

Mes cartes à gratter Yo-kai Watch et Pokémon

Les héros de Yo-kai Watch et Pokémon sont à retrouver dans quatre pochettes de cartes ...

Fermer