Accueil / Sport / Motocyclisme / Enduropale 2014, les filles y participent aussi.

Enduropale 2014, les filles y participent aussi.

La ville du Touquet a vécu ce weekend la 39ème édition de ce qui était « L’Enduro du Touquet » rebaptisé Enduropale du Touquet Pas de Calais.C’est Thierry Sabine, en 1975 qui crée avec le maire du Touquet, Léonce Deprez ce qui deviendra la course de moto sur sable la plus réputée au monde. Chaque année, plus de 1.000 pilotes s’alignent sur la plage entre Le Touquet et Merlimont pour une course de 3heures. Les organisateurs voulant diversifier et attirer toujours plus de spectateurs, ont créé en 2000 le Quaduro, une épreuve de 3 heures réunissant près de 600 quads et 900 pilotes (en solo ou duo), en 2010, c’est l’enduropale jeune qui fait son apparition, une course réservée aux 15/18 ans évoluant sur des motos de 125cm3 2 temps ou 250 cm3 4 temps. En 2013, une nouvelle course fait son apparition, celle des kids, de jeunes pilotes à partir de 11 ans, roulant sur des 85 cm3 2 temps. L’une des particularités de cette course mythique est le mix entre les pilotes professionnels roulant pour la victoire et les amateurs surnommés « les poireaux » qui eux ne sont là que pour assouvir leur passion de la moto.

Afin de mettre à l’honneur le sport féminin, nous avons rencontré quelques participantes : Mathilde Denis, jeune pilote qui participera à son premier enduropale jeune, Gwen Fiquet, Emilie Bourgeois et Virginie Dufour, participantes au quaduro, Justine Charroux et Livia Lancelot, qui prendront part à l’épreuve reine ce dimanche, une manche de 3 heures sur un circuit  de 12,9 km, raccourcie cette année pour cause de digue endommagée sur la commune de Merlimont. Place tout d’abord à la plus jeune, Mathilde Denis, qui prenait le départ de l’enduropale jeune pour la première fois au guidon de sa Yamaha 125 YZ. Cette jeune femme  avait pour objectif de terminer l’épreuve sans encombre et accessoirement de terminer en tête du classement des féminines.

Place aux jeunes

  Une fois le départ donné à 9h30, les pilotes se lancent dans une course effrénée  remportée par Ben Watson, un jeune pilote britannique qui a mené la course de part en part. Mathilde, la jeune sociétaire de Mx Chrono va survoler l’épreuve grâce à un pilotage exceptionnelle et va dépasser ses concurrentes de plusieurs tours. Elle terminera 31ème mais un problème de classement la classera  50ème sur 117 participants. Une performance exceptionnelle pour une jeune pilote pleine de talents, entrainée par Sébastien Sagot, et qui participera à son 2ème championnat de France ainsi qu’a 3 manches du championnat du monde et nous ne manquerons pas de suivre son parcours.

Mathilde Denis, 1ère féminine à l'enduropale jeune
Mathilde Denis, 1ère féminine à l’enduropale jeune

Le Quaduro  

A 13h00, les quadeurs sont lancés par vague de 50. En tête les tops pilotes : Jérémy Warnia, Mathieu Therninck,… ainsi que Gwen Fiquet et sa cousine Virginie Dufour et Emilie Bourgeois, les 3 amies dans la vie resteront concurrentes sur la piste notamment pour s’administrer le titre de championne de France des sables.la tête du classement est occupée par Virginie Dufour suivie de très près par Gwen Fiquet, 7 points séparent seulement les 2 jeunes femmes roulant sous les couleurs de Jmf racing, magasin dirigé à Desvres par le père de Gwen. Aux termes des 3 heures de courses, c’est le pilote licencié à la moto club de Pecquencourt, Romain Couprie, déjà vainqueur à 5 reprises en duo (2004/2006/2007) et solo (2008/2009). Grace à cette nouvelle victoire, il devient le recordman de victoire. Quant aux féminines, la logique a été respectée, Virginie Dufour s’impose et consolide son avance sur sa cousine, qui se contentera de la 2ème place, une place qui l’a satisfait, même si elle aurait aimé ajouter son nom à la liste des précédentes championnes. Un autre défi attend les 3 amis : une course de quad sur terre, elles qui n’ont quasiment jamais roulés sur terre, ont décidé de se préparer ensemble.

L’Enduropale  

Ce dimanche, les motos étaient mises à l’honneur avec la seconde édition de l’enduropale Kids, une course de 45 minutes avec de jeunes pilotes âgés de 11 à 15 ans, sur un circuit de 2,6km dessiné exclusivement au Touquet, une course agitée par des rafales de vent dépassant les 90Km/h et causant de nombreuses chutes, une belle course remportée par le jeune : La météo s’est considérablement dégradée lors de l’arrivée des kids, le tonnerre gronda plusieurs fois ainsi qu’une averse de grêles relativement violente accompagnée d’un vent froid qui réussira à faire fuir une partie de la foule venu admirer ces pilotes. La grande messe des motards pour la 39ème édition de la course initiée par Thierry Sabine, à l’origine également du Dakar.

2 pilotes championnes de France de motocross, s’affronteront aux milieux des hommes : Livia Lancelot et Justine Charroux. Livia blessé aux ligaments du genou n’est plus monté sur une moto pendant de longs mois avant de reprendre progressivement le chemin des terrains d’entrainement et de la course d’Hossegor ou suite à une erreur de pointage du transpondeur, son classement final sera erroné, la reléguant derrière la 80ème position, mais son objectif n’était pas cette course de reprise mais bien celle du jour, même si elle vient rouler sans pression, mais ne cache pas son ambition d’améliorer son classement de l’an dernier où elle termine brillamment à une 46ème position dans des conditions dantesques : vent à plus de 80km/h, une marrée qui remonte très fort obligeant la direction de course à stopper la course peu avant les 2 heures. Quant à Justine, son objectif est tout autre, elle qui a déjà participé aux deux dernières éditions de l’enduropale jeune, même si le sable n’est pas sa spécialité, elle espère juste se faire plaisir et aller aux termes de cette course de renommée internationales.

Il est 12h30, lorsque le départ est donné exceptionnellement sans la longue ligne de planche symbolisant le départ, elle n’aurait sans doutes pas tenu sous la pression du vent et de la pluie, les nombreux pilotes engagés atteignent des vitesses proches de 160km/h sur cette ligne droite qui leur permettra d’attaquer le circuit par un virage gauche. Le plus rapide à atteindre ce virage, c’est Adrien Van Beveren, le pilote sociétaire du Moto Club de Pecquencourt, un club qui compte dans ses rangs de nombreux pilotes de talents. La course se déroulera sous un temps maussade avec l’alternance de pluie et d’un soleil timide. Antoine Méo, le quadruple champion du monde d’enduro s’installe en tête pendant un temps, il ne lâchera la tête de course que dans la dernière demi-heure, la faute à un ravitaillement supplémentaire car sa Ktm d’usine embarque un réservoir plus petit que celui des autres pilotes. Adrien van Beveren s’empare de la tête pour ne plus la céder et s’emparer ainsi de la victoire qui lui échappe depuis quelques années. Quand à Livia Lancelot, la pilote féminine qui souhaitait améliorer sa position au classement général, elle termine à une 39ème place devant un pilote qui aime le sable, Olivier Pain, récent 3ème du Dakar. Justine Charroux, la pilote picarde, au guidon de sa Yamaha 250 cc, termine derrière Livia Lancelot au classement féminin et obtient une très belle 118ème place au classement général, une place qui ne reflète pas spécialement sa course, puisqu’avec un petit réservoir, elle a dû ravitailler plus souvent et ainsi perdre quelques places ;une course satisfaisante pour la jeune pilote malgré les conditions météo et la fatigue, Il semblerait que nous retrouverions Justine Charroux si son emploi du temps lui laisses la possibilité de venir participer au 10ème enduropale, l’an prochain.

1975 – 2015 : 40 ans déjà

En 2015, l’organisation fêtera les 40 ans d’existence de cette course mythique mais également les 10 ans de l’enduropale, l’édition 2015 aura lieu les 14 et 15 février, pour célébrer cet anniversaire, l’organisation souhaiterai mettre en place une course « vintage » à laquelle nous retrouverions des anciennes gloires du motocross ainsi que d’anciens vainqueurs, le départ de cette course ne sera pas uniquement réservé à ses pilotes, puisque l’organisation souhaite aussi y associer des pilotes ayant des motos d’époques. Une course qui se déroulera le vendredi 13 février après midi, en préambule des courses jeunes et de quads du samedi et kids et motos du dimanche.

les interviews :

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/134396077″ params= »color=ff5500″ width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /] [soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/134409786″ params= »color=ff5500″ width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /] [soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/134423520″ params= »color=ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_artwork=true » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]
www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos AnthonyJ

A lire aussi

Tour d’Oman 2018 : Bryan Coquard s’impose sur la première étape

Tour d’Oman 2018 : Bryan Coquard s’impose sur la première étape Bryan Coquard s’est imposé ...

Lire les articles précédents :
L’officiel de l’humour 2014, Le best of 10 ans, chez First éditions.

Paru en décembre 2013, aux éditions First, L’officiel de l’humour 2014, offre les meilleurs des ...

Boulevard des Airs, nouveau clip ‘J’m’excuse pas’ tiré du dernier album

  Ce nouvel. Après une tournée de 100 dates et de nombreuses premières partie de ...

Zack Snyder en salle le 27 avril

Henry Cavill, qui reprend son rôle de Superman/Clark Kent, et Ben Affleck, dans celui de ...

Fermer