Kernok le pirate – Ed. Glénat

Kernok le pirate est un récit complet, une adaptation du roman d’Eugène Sue, paru aux éditions Glénat, en mai 2024. Une bande dessinée singulière, de Frédéric Brrémaud et Alessandro Corbettini, qui présente un récit de pirate, d’aventure, de légendes.

Kernok-le-pirate-GlenatPar une nuit sombre et froide de novembre, le vent soufflait avec violence. Les lames de l’océan venaient se briser sur les bancs de granit qui couvrent la côte de Pempoul. Entre deux rochers, protéger de l’ouragan, se dressait une cabane de misérable apparence. Une multitude d’os et de cadavres de chevaux et de chiens, rendait son abord horrible, annonçant que le propriétaire était un cacou, un écorcheur. Une vieille femme appelait son fils Pen-Ouët, pour entrer à la maison. L’homme frappait les crânes d’animaux et n’entendait rien. Bientôt sa mère arrivait et le frappait, tout en lui demandant de rentrer ! A la maison, un autre vaurien demandait à la mère d’arrêter de gueuler et de songer à son âme, au lieu de répandre le sang de son fils… Il lui demande d’écouter la voix des trépassés, mais la vieille femme affirme qu’elle n’entend rien avec la tempête !

Kernok-le-pirate-Glenat-extraitLe récit semble singulier, présente Kernok, un pirate venu consulter une sorcière. Il veut connaître son avenir, tandis que la vieille femme lui prédit qu’il lui reste treize jours à vivre ! Le capitaine s’empresse alors de reprendre la mer… La bande dessinée présente un pirate sombre et violent, qui n’a que faire des paroles de la vieille sorcière et repart sur la mer, à la recherche de trésor à piller. L’adaptation reste assez fidèle, avec de l’humour noir et de la violence, mêlés à l’aventure, le mystère et la sorcellerie. Le récit est découpé en plusieurs courts chapitres, et présente une narration captivante et intrigante. Le dessin est tout aussi particulier, en noir et blanc, il éblouit par des planches captivantes, malgré un trait maladroit par moments. Les scènes de combat restent épiques et fascinantes, plutôt maîtrisées.

Kernok le pirate est un album captivant, une adaptation du roman d’Eugène Sue, des éditions Glénat. Un récit fort, singulier et violent, qui présente Kernok, qui refuse la mort et repart en mer faire ce qu’il sait faire de mieux, piller, tuer, festoyer, voyager…

A propos celine.durindel

A lire aussi

Rosa-Louis-BD-Sarbacane

Rosa & Louis – Ed. Sarbacane

Rosa & Louis est une bande dessinée jeunesse, de Ferdinand Lutz, parue aux éditions Sarbacane, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com