Accueil / Culture / L’école en prison … une porte de sortie par Cécile De Ram et Sylvie Paré

L’école en prison … une porte de sortie par Cécile De Ram et Sylvie Paré

 Les Editions du ROCHER nous proposent un document d’une actualité et d’une humanité évidentes : L’école en prison, une porte de sortie, écrit par Cécile de Ram et Sylvie Paré.

Anciennes institutrices, elles sont toutes deux enseignantes à la maison d’arrêt de Nanterre depuis plus de 10 ans. Ces deux auteurs nous livrent, à tour de rôle la réalité de leur présence quotidienne dans cette prison pour hommes.

« Celui qui ouvre une porte d’école, ferme une prison. »

Cette célèbre citation de Victor Hugo mise en exergue du livre de Sylvie Paré et Cécile de Ram est une invitation a découvrir les choix, les difficultés, les ambitions de l’enseignement en milieu carcéral.

Ce texte écrit à quatre mains, est une sorte d’état des lieux de l’apprentissage en maison d’arrêt, qu’il s’adresse aux mineurs pour qui l’école est obligatoire ou aux adultes majeurs qui se retrouvent dans des salles de classe ne pouvant accueillir que 12 détenus maximum.

Qu’il s’agisse de cours de Français, de Mathématiques, d’Histoire, de la préparation d’un BEP compta., d’un BAC Pro. ou d’une formation professionnelle, chaque demande est étudiée en commission de classement par l’administration pénitentiaire.
Des cours de Français Langue Etrangère (FLE) sont également systématiquement proposés aux détenus non francophones.
 

« La connaissance est toujours un butin ». Maxime Gorki.

 
A tour de rôle, Cécile et Sylvie nous exposent leurs doutes et leurs engagements, leur passion, leur possible empathie … 
 
Tout est prétexte a s’ouvrir à la connaissance, à la culture, a enrichir le vocabulaire, pour faire oublier pendant un moment le cliquetis des clefs, les portes qui s’ouvrent et qui se referment bruyamment.
 
Tout est bon pour créer de l’intérêt : réalisation de planches de BD, ateliers d’écriture, « un moment de liberté pour les détenus : écrire, c’est se retrouver, c’est aller au-delà de soi, c’est témoigner ».
Ce sont l’association Encres Vagabondes et la mairie de Nanterre qui ont rendu possible cet atelier d’écriture.
 
Lectures de textes d’auteurs, création de situations d’écriture, rencontres avec des écrivains, visites de musées, découverte des peintures, des artistes sont autant d’opportunités offertes à tous les détenus, car beaucoup ont un réel besoin de Culture.
 
Bien sûr il y a « l’échec scolaire, l’instabilité, la consommation de toxiques, l’image dévalorisée de soi, l’absence de motivation, la fatique et la gestion des problèmes liés à l’incarcération, les écarts d’âge », autant de facteurs avec lesquels les enseignants doivent composer avant d’entrer en classe chaque jour.
 
Dans sa préface, Valentine Goby, couronnée par le prix des libraires en 2014 pour son roman Kinderzimmer, cite Hanna triste héroine  du Liseur de Bernard Schlink, qui apprend a lire en détention avec Wiesel, Arendt … comme pour atteindre une sorte de rédemption ou plus justement un « rattachement à l’humanité vivante ».
Intuitivement, c’est peut-être le souhait d’une partie des 140 détenus  sur les 1000 incarcérés qui intègrent tous les jours le centre scolaire de la prison de Nanterre.
 
Témoignage étonnant, émouvant, âpre et dur par moment, cet ouvrage m’a touché dans ce qu’il a de profondément humain et comment mieux vous suggérer la lecture de ce document autrement que par la description qu’en fait Robert Badinter :
 
« Un ouvrage de qualité qui rappelle l’action importante que mènent des enseignants chaque jour en prison, et qui touchera, je l’espère, un grand nombre de lecteurs. »
 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos dominique iwan

Parallèlement à une vie professionnelle tournée vers le monde des matériaux polymères et un bref passage dans la sphère publicitaire en tant que maquettiste, ma vie a été guidée par deux passions, l'écriture (un livre écrit dans mes jeunes années, des nouvelles pour enfants, un second livre en chantier ... ) et la sculpture avec la création d'un blog en 2014 " entre Ciel Ether ". Je collabore au site www.francenetinfos.com depuis deux ans, particulièrement dans le domaine littéraire, avec déjà une cinquantaine de chroniques.

A lire aussi

Curse, une bande dessinée poignante, saisissante

Curse est une bande dessinée de Michael Moreci, Tim Daniel, Riley Rossmo et Colin Lorimer, ...

2 commentaires

  1. Pierre-Alain

    Merci Dominique pour nous faire partager un tel sujet.
    L´école en milieu carcéral m´était inconnu. C´est pourtant, peut-être, un passage pour la réintégration, surtout après une longue peine.

    • dominique iwan

      Merci pour ce commentaire, le livre est passionnant c’est une photo à l’instant T de l’état de l’école en prison. A lire …

Lire les articles précédents :
Hellboy & B.P.R.D., le second tome, 1953

Le héros cornu revient dans Hellboy & B.P.R.D., avec un second tome, 1953, paru aux ...

2016, une année record pour l’immobilier

Cette semaine Le Monde revenait sur l’excellent début d’année de l’immobilier français. C’est une surprise, ...

The Doors « The Doors » 50th Anniversary Deluxe edition

Elektra Eagle Vision célèbrent le 50 ème anniversaire du quatuor californien The Doors.  Quel groupe sur la planète ...

Fermer