Accueil / Culture / Littérature / BD / Burning Tattoo T1 – Éd. Ankama – Voyagez au delà du mur !

Burning Tattoo T1 – Éd. Ankama – Voyagez au delà du mur !

Du western en passant par la sci-fi, puis par l’héroic-fantasy avec sa série phare « Nocturne rouge », Emmanuel Nhieu, scénariste et illustrateur, attache une autre « corde » à son arc avec ce titre « Burning Tattoo » aux Éditions Ankama et nous propose un répertoire plus « japonisant » qu’il orchestrera en 3 tomes !

Burning Tattoo ©Éd. Ankama
Burning Tattoo ©Éd. Ankama

L’histoire :

Il fait bon vivre dans ce village entouré de remparts de coquillages … il fait bon vivre, oui … mais habiter dans un lieu confiné où chacun vaque tous les jours aux mêmes occupations, ça devient légèrement ennuyeux !
Tatau, un jeune garçon orphelin, au look bien particulier, est tout à fait de cet avis : non seulement sa vie lui paraît futile, mais en plus, il n’est pas très aidé par la nature, il est né avec cette maladie qui lui pourri l’existence : une ostéogénèse imparfaite (à vos dicos ^-^), autrement dit : la plus rare des maladies, celle dite des « os de verres » !
Elle lui vaut son accoutrement spécial anti-choc : un casque, des gants de boxes, des bandages, sa fidèle PS XX pendue à sa taille comme un porte-clé … sans quoi il serait d’autant plus « fragile » et pourrait mourir en se brisant de toutes pièces rien qu’avec une « pichnette » de ses camarades ! Et tous savent que ceux-ci ont particulièrement envie de lui mettre plus que de vulgaires «pichnettes », le considérant comme un « privilégié », chouchou et hyper protégé par ses profs !
Mais lorsque Tatau découvre que « Buse Bizarre », le tatoueur du village, possède une encre magique capable de conférer à celui qu’il « illustre » des pouvoirs surhumains, il se prend à rêver qu’il peut devenir indestructible, mais surtout guérir de cette handicapante maladie !
Mais voilà, le « stock » de ces pigments « ensorcelés » est limité et, pour en obtenir, il va falloir partir plus loin que la barrière de corail qui entoure le village et aller explorer le monde « d’en bas » !
Avec l’aide d’ « Ink », la fille de Mister Big, une sacrée épopée se prépare … !

Burning Tattoo ©Éd. Ankama
Burning Tattoo ©Éd. Ankama

Les Éditions Ankama ont classé cette nouvelle série en shonen/manga et je comprend qu’avec ce format et ces dialogues, on puisse se le laisser dire ! Ici, on vous la présentera plutôt comme une nouvelle série BD, avec effectivement de l’humour et des illus présentant des personnages aux mimiques « manganisées », mais avec un scénario révélant tout de même une signature bien francophone !

On s’attache facilement au protagoniste principal, naïf, amusant et complètement plongé dans son monde de gamer, à ce prof de Mister Big complétement farfelu et déjanté, à cet oncle « Buse Bizarre » (ça ne vous rappelle rien?!) au sourire imprimé, et à Ink, l’amie de Tatau, cette garçonne à l’esprit aventurier, rebelle, téméraire possédant un humour cinglant appréciable !
Vous allez pouvoir vous identifier, et reconnaître dans ce « Burning Tattoo », certainement pas mal de personnes de votre entourage !

Tatau, complétement accro à sa PS 12, confond sa réalité et le monde virtuel ce qui donne à Emmanuel Nhieu, l’occasion de lui inventer des anecdotes plus qu’hilarantes qui ne laisseront pas indifférents les grands nostalgiques du jeux vidéo et des animes des années 80/90 :

– « Je vais lui montrer pourquoi je latte tout le monde à Street Fighter »

– « Ken … Power Geyser »

– « Voilà une forme qui devrait calmer tes ardeurs. » … « Psykokwak ! »

– « On appelle ça : le « Link » … « Link ? comme dans Zelda ? » !!  …..

Burning Tattoo ©Éd. Ankama
Burning Tattoo ©Éd. Ankama

Les fans de films fantasy seront comblés également, lorsque Tatau se transforme en ce qui ressemble en un « Gollum » qui quémande son « précieux » lorsqu’il tente de récupérer sa PS 12 des mains de Ink !!

Voilà le délire qui vous attend déjà depuis le 8 Avril !!! « Burning Tattoo » aux Éditions Ankama, c’est une BD récréative à la limite de la divagation mentale et de la lypémanie, qu’Emmanuel Nhieu s’amuse à cadencer de dérision, de termes médicaux, de « geek attitude » !! … Une BD qui va vous transporter en pleine exhaltation et fous rires !!!!!

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Le « Gemme » de Nolween réenchante le monde de la pop

Le « Gemme » de Nolween Leroy réenchante le monde de la pop !

Après le succès des albums de  Nolween Leroy « Bretonne » et «Ô filles de ...

Lire les articles précédents :
« Trois petits contes et puis s’en vont…. » d’Annie Servant

Dans "Trois petits contes et puis s'en vont…" aux Éditions Baudelaire, Annie SERVANT s’inspire du ...

Rencontre avec Alberto Jimenez Alburquerque pour Letter 44 au Paris Comics Expo 2016

Lors du Paris Comics Expo 2016, et grâce à Glénat Comics, nous avons eu la ...

Test Event Rio : Le Brésil, l’Allemagne, la Belgique et la France enlèvent les dernières places

Le Brésil, l'Allemagne, la Belgique et la France se sont partagé dimanche les quatre derniers ...

Fermer