Accueil / Culture / Littérature / BD / Cadence infernale, le nouveau tome de Pico Bogue.

Cadence infernale, le nouveau tome de Pico Bogue.

pico-bogue-t7-cadence-infernale-dargaudParu aux éditions Dargaud, le 31 octobre 2014, Pico Bogue revient dans un septième tome intitulé Cadence infernale, une bande dessinée de Dominique Roques et Alexis Dormal, pour de nouveaux gags surprenants…

Pico Bogue lit un livre sur le canapé, mais il fait sombre dans la pièce, alors sa maman lui demande de faire attention à ses yeux, car il les abîme dans le noir ! Pico allume alors la lampe à ses côtés, sa mère continue son discours en lui expliquant que son corps est une merveille de la nature ! Le petit garçon réplique aussitôt qu’il ne doit pas être une merveille puisque ses yeux s’abiment dans le noir, la maman dit alors qu’il est idiot. Pico fini par admettre qu’il n’est vraiment pas une merveille de la nature ! Une autre fois, alors que la maman nettoie ses carreaux, Pico arrive en affirmant qu’il va l’aider, la femme le remercie. Pico explique alors que le mot « merci » vient d’un mot qui voulait dire « salaire » dans l’antiquité romaine. La maman certifie que cela est vrai, le petit garçon demande alors si elle va lui donner un salaire. La maman réplique qu’il aura un grand merci. Tout heureux, Pico demande combien d’euros cela ferai… La femme répond qu’un merci n’est convertible qu’en bisous, et va l’embrasser, Pico désabusé, affirme que c’est la décadence de l’Empire romain !

Une fois de plus, le lecteur est tout sourire devant les répliques de Pico Bogue, d’Ana Ana ou des parents. Des gags qui s’enchainent et dont on ne se lasse pas ! Le petit garçon qui a toujours soif de connaissances, trouve toujours lespico-bogue-t7-cadence-infernale-dargaud-extrait bonnes répliques exaspérantes pour contrer ses parents et les confondre. Il s’amuse également avec ses amis, dans la cour de récréation, dans la classe, ou avec sa petite sœur, qui est, elle aussi, loin d’être analphabète. Mais il arrive également que Pico Bogue se fasse piéger par son entourage, afin de permettre de lui rappeler, par moment sa dure condition d’enfant… Le dessin à l’aquarelle est toujours aussi doux, clair, expressif et très agréable, offrant de belles planches aux tendres couleurs.

Ce septième tome de Pico Bogue, Cadence infernal, entraîne le lecteur dans un rythme effréné de gags et jeux de mots, dans le quotidien des petites aventures de ce petit garçon unique, dans un décor doux, somptueux et délicieux.

Les tomes précédents :

A propos celine.durindel

A lire aussi

Mad de Chloe Esposito, le thriller incontournable de cet été

Les éditions Fleuve noir présentent un véritable ovni, un roman complètement barré : MAD de ...

Lire les articles précédents :
Logogriphes ! Le grand livre de casse-têtes et chausse-trapes lexicaux.

C’est aux éditions Larousse, qu’est paru mi-septembre 2014, le livre Logogriphes ! de Daniel Berlion et Yves ...

Deux nouveaux livres pour la collection Des images et des sons.

Parus fin septembre 2014, aux éditions Larousse, dans la douce collection Des images et des ...

Lisa Angell : un ange passe interview

Non, les chanteuses françaises ne sont pas en « voix » de disparition. La preuve : Lisa Angell ...

Fermer