Accueil / Sport / Automobile / Dakar 2013 , Etape 2 Pisco – Pisco en photos

Dakar 2013 , Etape 2 Pisco – Pisco en photos

Derrière Joan Barreda, vainqueur de l’étape en boucle de Pisco, les habituels porteurs d’eau des leaders du Dakar se sont distingués dans le classement du jour, ainsi que de talentueux nouveaux venus comme Matt Fish et Kurt Caselli. En auto, les problèmes de navigation connus par Sainz et Al Attiyah ont donné l’occasion aux plus expérimentés des champions du Dakar : Peterhansel, qui gagne sa 60ème spéciale, et Giniel De Villiers, en position de dauphin au classement général.

Le charme du rallye raid réside en partie dans ces petites erreurs qui peuvent bouleverser chaque jour les données de la course. Les spéciales a priori inoffensives réservent quelquefois des surprises.

JEAN MICHEL LE MEUR / DPPI

Aujourd’hui, c’est une petite faute collective de navigation dans le groupe des ouvreurs de piste qui a permis à quelques-uns de leurs suiveurs plus lointains de se distinguer. Derrière « Chaleco », vainqueur hier à Pisco, Cyril Despres s’est également engagé sur une option tentante en contournant une très grande dune au km 75. Mais le retour sur l’itinéraire idéal a été plus laborieux que prévu pour le tenant du titre. Pendant ce temps, le très studieux Joan Barreda a gardé le cap juste. Son coup de guidon a déjà été remarqué depuis les deux dernières éditions du Dakar. Le Catalan confirme l’impression en signant sur sa Husqvarna la deuxième victoire de spéciale de sa carrière, soulignée par la 3ème place de son porteur d’eau Matt Fish, qui débute en fanfare sur le Dakar. Joan Pedrero, un autre Catalan plus souvent habitué à rouler dans l’ombre de son leader Marc Coma, profite aussi de l’aubaine pour se classer en 2ème position. La mauvaise opération de Cyril Despres lui vaut un retard de plus de huit minutes sur le nouveau leader du classement général. En revanche, son compagnon de route Ruben Faria s’intercale en deuxième position de la hiérarchie, à 5’36 » de Barreda. C’est bien la journée des lieutenants !

JEAN MICHEL LE MEUR / DPPI
JEAN MICHEL LE MEUR / DPPI

Dans la catégorie quads, c’est en revanche le « Patron » qui reprend les commandes. Après le coup d’éclat du Péruvien Ignacio Flores hier, Marcos Patronelli retrouve le chemin du succès ainsi que la compagnie de ses rivaux traditionnels, Ignacio Casale et Thomas Maffei, respectivement 3ème et 4ème du jour. Il devrait aussi apprendre à faire connaissance avec Sebastian Husseini, 2ème comme hier pour sa deuxième journée sur le Dakar.

JEAN MICHEL LE MEUR / DPPI

Sur le même parcours, ce n’est pas tout à fait au même endroit que certains des principaux acteurs de la catégorie auto ont connu des déboires. Le haut du tableau n’a pas été épargné, à commencer par Carlos Sainz, leader éphémère du Dakar 2013… jusqu’au km 50. L’Espagnol et son copilote ont été les premières victimes d’une incompréhension du road book qui les a conduits à « tracer des ronds » dans le désert péruvien, imités ensuite dans leur bourde par Nasser Al Attiyah, puis un peu plus tard par Nani Roma. Ce n’est pas sur un des égarements mais suite à ses premiers problèmes mécaniques au volent du buggy SMG que Guerlain Chicherit a perdu une bonne demi-heure. Mais son équipe peut toutefois afficher fièrement la feuille de résultat puisque Ronan Chabot, avec la même auto,  y figure en troisième position. La progression est remarquable pour le pilote français, 12ème en 2012, qui n’est devancé que par deux anciens vainqueurs du Dakar. Giniel De Villiers, 2ème, place son pick-up Toyota en embuscade derrière… Stéphane Peterhansel. Le capitaine de l’équipe X-Raid, qui n’a pas connu la moindre hésitation tout au long de la boucle, signe sur le Dakar sa 60ème victoire d’étape, et prend la tête du classement général avec 2’38 » d’avance sur le Sud-Africain, qu’il avait précisément désigné comme son principal rival pour le titre. Tout est donc en ordre.

JEAN MICHEL LE MEUR / DPPI

Gerard De Rooy est lancé. Avec une deuxième victoire de spéciale consécutive, le tenant du titre affirme son ambition à coups de minutes… pour le moment. Le succès du patron de l’équipe Iveco est néanmoins contrarié par le contre temps subi par Hans Stacey, qui a couché son camion sur une faute de pilotage après avoir signé le meilleur temps intermédiaire. Derrière De Rooy, c’est Ales Loprais qui se positionne en tant que challenger, le podium du général provisoire étant complété par l’Iveco de Miki Biasion. Le premier camion Kamaz, celui d’Eduard Nikolaev, accuse déjà un retard de 20 minutes.

 

Suivez le Dakar avec France Net Infos

 

A propos redaction

La rédaction suit les tendances du moment dans le domaine d’actualité. elle vous propose de suivre l'actualité mais aussi des chroniques de livres, cinématographiques , de suivre l'actualité de vos loisirs ( parc , spectacles , sorties ) et de vous proposer des infos fraiches par nos journalistes présents dans toutes la France qui peuvent couvrir ainsi de plus près les informations , nous proposons aussi des dossiers thématiques en fonction de l'actualité et des podcasts audio et vidéos .

A lire aussi

Coupe du Monde

Coupe du monde 2018 : l’apogée des publicitaires

La Coupe du monde de football 2018 c’était des Français unis, de la joie, des ...

Lire les articles précédents :
Chico and the Gypsies, agenda des concerts 2013

Chico and the Gypsies vous donnent rendez-vous dans le cadre de la tournée Age Tendre et ...

Mylène Farmer le jeu dont vous êtes le héros

France Net Infos vous invite à découvrir  un jeu sur le thème de Mylène Farmer ...

Election Miss ronde 2013 samedi 19 janvier à Paris

Alors que l'anorexie continue de faire des ravages et que plus en plus de voix ...

Fermer