criteria for creative writing creative writing ba distance learning purple hibiscus trust creative writing workshop 2020 meaning of do my homework in arabic creative writing oxford university creative writing reflection questions writing custom drivers

Festival de Cannes : Sean Penn en compétition

Pour cet avant-dernier jour de la compétition, Sean Penn est venu présenter son dernier film au festival de Cannes, “The last face” avec un très beau casting : Charlize Theron, Javier Bardem, Adèle Exarchopoulos,  Jean Reno. Ils étaient tous là pour monter les marches.

AVC_1759_00037
                                                                                Sean Penn

Le film se passé au Libéria ravagé par la guerre. Le docteur Miguel Léon et Wren Petersen, directrice d’une ONG, tombent amoureux l’un de l’autre. Pourtant, même si leur sentiments sont forts, ils restent divisés sur les politiques à adopter pour essayer de régler ce conflit qui cause des centaines de morts. Leur amour survivra-t-il face à de telles horreurs ? Lors de la projection du matin, le film a été accueilli plutôt froidement par la presse, subissant même quelques sifflets. On peut reprocher à Sean Penn d’être tombé trop facilement dans le mélo. Il filme avec beaucoup de bienveillance ses acteurs et en particulier Charlize Theron, toujours aussi belle. L’histoire d’amour prend le pas sur la dénonciation de la guerre. Certes les scènes d’horreur, notamment celle de l’accouchement ou celle entre le père et son jeune fils, sont particulièrement saisissantes et font froid dans le dos. Avec ” The last face”, Sean Penn a déçu. Il s’est un peu perdu entre l’histoire d’amour et la guerre, malgré de beaux acteurs. C’est dommage.

AVC_1781b_00041
                                                                    The last face

Deuxième film de la journée : “The neon demon” du réalisateur de “Drive”, Nicolas Winding Refn. Il plonge le spectateur dans le milieu clinquant de la mode. Une jeune fille, interprétée par la jeune actrice Elle Fanning que l’on a déjà vue chez Sofia Coppola, débarque à Los Angeles dans le but de devenir mannequin. Elle réussit mais suscite jalousies et convoitises. Certaines filles s’inclinent devant elle tandis que d’autres sont prêtés à tout pour lui voler sa beauté. Le film a divisé les critiques. Le réalisateur a un univers bien à lui, qui peut laisser perplexe. Les images très soignées sont magnifiques. Pour la musique, il a de nouveau fait appel à Cliff Martinez, à qui l’on doit la b.o de “Drive”. Un film envoûtant et esthétiquement très beau.

Suivez le Festival de Cannes Jour par Jour

Les photos de ce 7° jour à Cannes sous l’œil de notre photographe Anh Viet CHAU

[nggallery id=312].

A propos laurence ray

A lire aussi

5ème édition de La Nuit Blanche des Livres de Cap d’Ail

La cinquième édition de la Nuit blanche des livres de Cap d’Ail se tiendra samedi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com