Accueil / Le meilleur du web / France Net Infos actu, La Syrie doit périr…

France Net Infos actu, La Syrie doit périr…

Oui ! ce pays dirigé par de sombres mécréants doit disparaître… ou du moins sous sa forme actuelle. Le mal doit être totalement éradiqué ! Bachar Al Assad ainsi que toute sa clique de salauds doivent être éliminés, eux qui ne se sont embarrassés d’aucun scrupules pour répandre les foudres de Satan sur sa propre population… la massacrant ainsi…

 

La SyrieMais, Dieu soit loué ! Heureusement, le Ciel a entendu toutes ces prières s’élevant indignées ; et il a répondu à l’appel des bonnes âmes de croyants : des anges missionnés par celui-là d’en haut, aidés de leur grand ami accouru de l’autre côté de l’océan pour leur prêter main-forte, ont été missionnés pour faire fondre la punition divine par un feu sacré purificateur… sur ces vils et infâmes suppôts du diable ! Ainsi, au terme d’une petite balade de santé transeuropéenne notre gouvernance chérie s’apprête-t-elle à aller massacrer sans atermoiements les Syriens – enfin pas tous ! – pour les punir d’avoir massacré… des Syriens. C’est génial ! Car bien sûr, vous imaginez bien que vous accomplir cette opération sanctifiée à visées humanitaires ceux-là même disposent d’un matériel d’une sophistication jusque-là inégalée, – vous savez, de ces engins miraculeux dont la technologie si aboutie permet qu’en plein milieu d’une population forte de milliers d’individus de tous les âges (femmes enfants, vieillards…), ils sont capables d’y distinguer les mécréants des gentils. Eh bien oui ! qu’est-ce que vous croyez : c’est ainsi que cela va se dérouler ! les engins de mort disposent de détecteurs qui repèrent et vérifient, avant d’arriver sur la cible si il s’agit du bon ou du mauvais…. Eh oui, sinon je ne vois pas d’autre façons de justifier une ingérence manifeste sous des prétextes fallacieux de porter le feu, le sang, la mort et la destruction d’une guerre, non plus sainte – car ce n’est plus à l’ordre du jour (ou du moins peut-être est-ce pour l’instant tout simplement remis aux calendes grecques, hi hi hi !) –, dans des affaires qui ne devraient concerner que les Syriens eux-mêmes !

Je crois qu’à l’ère de l’internet et de ses possibilités d’échanges et d’information, là-haut, ceux qui nous gouvernent nous prennent pour des cons ! Malheureusement le problème de ce merveilleux outil qu’est la toile et ses échanges en ont aussi fait un redoutable instrument de manipulation et de propagande aux mains de ceux qui nous gouvernent.

Parce que en fait, regardons en gros ce qui s’est passé ses derniers temps et ce qui est en train de se dérouler en ce moment : les problèmes d’insécurités et les divers drames qui ont fait la une de l’actualité chez nous en France (tiens : d’ailleurs, avez-vous observé que l’on en entend nettement moins parler, de ces histoires de déguisements entre autres – dont par  ailleurs je me fous complétement qu’on s’habille en kilt, en foulard ou les fesses à l’air…), ces temps-ci ? Curieux, n‘est-il pas ! Il se passe décidément de bien drôles de choses en ce beau royaume de France !) – car pour l’instant, pour ne pas perturber la réflexion je veux limiter le discours ici en France ! –, concernent certainement une certaine catégorie de la population, que je ne désignerai pas nommément mais que tout le monde peut aisément cibler. Pendant cette période, comme par hasard il n’était question que d’eux, le but évident étant de provoquer au sein des masses une réaction urticairienne sur laquelle le gouvernement s’empressait de se présenter en défenseur des valeurs républicaines promotrices entre autres des poncifs de protection de la laïcité mais surtout du respect de la multiplicité et principalement du multireligionisme ; on ne manquera pas de noter qu’à chaque fois il a été question d’une seule religion, toujours la même, comme si la France brusquement était devenue une de ces provinces moyen-orientale, les responsables manifestant ainsi un silence très parlant, excluant d’emblée les autres et en particuliers une – je ne suis pas du tout croyant, mais il n’en demeure pas moins vraie que ce n’est pas l’islam qui a établis les bases de ce qu’est devenu la France ; la religion la plus représentative et à l’origine des fondements de ce pays est la religion chrétienne, et non la première citée ; ce sont les hommes et les femmes chrétiens, et la langue française, qui ont fait la grandeur de cette nation la France, ceci pour remettre les points sur I au cas où certains auraient oublié l’histoire. Ainsi a-t-il systématiquement été fait mention de la même religion mise en cause, les autres étant d’emblée effacées du paysage ! Ainsi n’y aurait-il pas loin à en déduire qu’un plan déjà parfaitement conçu était en cours, à savoir continuer le processus de « caressage-de-poil-dans-le-bon-sens » (dans la perspective de fabuleux juteux contrats, dont certains ont aboutis : pour plus d’un milliard de dollars récemment avec l’Arabie saoudite…) des principaux bailleurs de fond des terroristes – ces petro-monarchies qui n’ont de cesse d’ourdir sur tous les fronts – ; on peut aisément les comprendre : ils n’ont rien inventé et n’ont que leur argent pour s’amuser :  quoi de plus distrayant que de manipuler tout ce beau monde et en particuliers ces européens qu’ils détestent et envient en même temps, et sous le nez desquels il est si facile d’agiter de savoureuses carottes !

Mais revenons à nos moutons (de l’Aïd.. oh ! pardon : je m’éloigne du sujet). Pourquoi cela ? Pour endormir la population… de façon à ce que quand apparaîtraient de façon trop manifeste la possibilité que le gazage puisse avoir été le fait d’un autre responsable – à savoir les rebelles –,  que celui paraissant plus politiquement correctement désignable (le régime syrien) une stigmatisation trop vive que l’on aurait laissé s’alimenter ne puisse gêner les gouvernements dans la forfaiture envisagée : intervenir envers et contre tout en Syrie.

Pourquoi la Syrie ? Mais parce que la Syrie demeure le dernier bastion résistant – pour faire court –, empêchant une coalition euro-étasunienne d’établir sa suprématie sur toute l’Afrique, en l’occurrence le Moyen-Orient pour y puiser dans les incommensurables richesses (il ne faut pas se ciller les yeux : la Syrie a, entre autres, la chance ou le malheur de détenir dans ses tréfonds probablement la plus colossale réserve de gaz de toute la planète ; elle est aussi au cœur d’un projet gigantesque qui permettrait de faire transiter le pétrole et le gaz par une nouvelle voie… trans-méditerranéenne)… La Syrie se trouve au milieu d’une guerre pour le contrôle et la domination de l’énergie ! Tout le reste n’est que fumée et mensonge pour les esprits naïfs. Cette superbe coalition, qui entretient des relations tant que chacune des parties y trouve son compte, jusqu’à…. est confronté à un autre de plus en plus imposant celui de l’Eurasie (pays asiatiques et Russie – qui par ailleurs a toujours entretenu de bonnes relations avec la Syrie, disposant depuis les années 71 d’une base navale permanente dans le port de Tartous en Syrie, et qui veut plus que jamais après un long sommeil revenir sur la scène internationale et peser sur la nouvelle carte de la géostratégie économique mondiale tout en se posant comme les protecteurs des chrétiens d’Orient, discours d’ailleurs appuyé récemment par des  propos du président Poutine sur sa vision de l’islam dans son pays ; en gros pas question de remettre en question les fondements de ce qui pour lui représente l’essence même de l’âme russe, à savoir ses racines puisées dans la religion orthodoxe).

Les États Unis voient aussi petit à petit se réduire comme peau de chagrin leur capacité avenirs à se pourvoir en matières premières et en énergie, avec l’hégémonie croissante de la Chine sur le pacifique. Ce bloc américano-occidental voit donc d’un très mauvais œil la possibilité de la Russie d’avoir une influence sur cette zone, dans un autre contexte qui est aussi celui de la dette colossale de états unis pour lesquels il s’avère de plus en plus vital de manipuler les européens pour les amener de leur côté, leurs objectifs premier étant bien sûr leur intérêts propre… eux qui ne se sont jamais gêné, gardons le en mémoire, d’utiliser les moyens les plus abominables que l’on puisse concevoir pour atteindre leur objectif (Nagasaki et Hiroshima ; les défoliants utilisés pendant la guerre du Vietnam, etc.) : pour eux, laisser croître une myriade d’entités satellites terroristes n’est absolument pas un souci, ils en ont l’habitude et n’en seront pas à un coup d’essai prêt : ils ne s’en sont jamais gêné dans le passé, tant que cela se déroule loin de chez eux, de laisser le merdier ensuite, le principal étant qu’ils y trouvent leur affaire à plus ou moins brève échéance… De toutes façons, contrairement à ce que l’on peut croire, l’enchaînement des événement devrait se dérouler ainsi  – alors que l’on s’attendrait à une guerre de religion, qui n’en est une que pour les terroristes mais pas du tout pour les occidentaux (en fait pour les quidams tout en haut de l’échelle, qui règnent sur la marche du monde, tant que ce ne sont que les masses vulgaires qui en dessous en pâtissent ce n’est pas du tout leur tasse de thé, pourvu que leur objectifs grandioses soient atteints) : le reste n’a que peu d’importance, si peu d’importance que si un jour les terrifiants islamistes devenaient s’avérer vraiment trop encombrants et particulièrement néfastes pour les grands projets, soyez certain qu’à ce moment les mêmes sauraient trouver et appliquer le juste traitement pour traiter la tumeur.

 

Pour ceux pour lesquels il n’y en aura jamais assez, alors ! le prochain sur la liste ? L’Iran ?… ou, qui sait, peut-être, pourquoi pas de l’autre côté de la méditerranée… nous plus tard.

 

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

Starman, la voiture de l’espace explore l’univers

Le 6 février, la fusée « Falcon Heavy » du milliardaire Elon Musk (fondateur de Space X ...

Lire les articles précédents :
MPM : Eugène Caselli fait des propositions.

Mes propositions pour que le pacte sur la sécurité réussisse : « Hier lors de la table ...

Les Meilleurs desserts de nos terroirs

Nous vous présentons aujourd'hui un autre volume issu de la collection « les cuisinières » qui ravira ...

Histoire du Japon médiéval, de Pierre-François Souyri

Vous êtes attirés par le Japon ? Les Samouraïs vous ont toujours fascinés et vous voulez ...

Fermer