Le nouveau tome de Vasco aux éditions Le Lombard

Le nouveau tome de Vasco aux éditions Le lombard, par Dominique Rousseau et Gilles Chaillet est arrivé .

Vasco aux éditions Le lombardOn ne se lasse pas de cette fresque historique qui atteint son 26eme tome , et de l’histoire de Vasco Baglioni, personnage principal de cette BD, fils d’un banquier de Sienne, et chargé par son Oncle Tolomeï ,de missions diplomatiques à travers le monde .  Depuis le début, Gilles Chaillet nous a fait voyager à travers chaque tome, de la Sienne de 1347, a Venise, Paris, Nuremberg, Londres ….. ou , a chaque fois, on se prends d’intérêt pour les péripéties de Vasco rythmées au son de l’économie de l’époque où les banquiers étaient rois.

Pour ce nouveau tome : “La cité ensevelie”, Niccolo dell’Aquila, ami d’enfance de Vasco est devenu sénéchal de la Reine, et confie à celui ci la charge de la collecte d’impôt . Vasco est donc rentré au pays, Naples, et constate le désarroi, le “joug” et la persécution du peuple instauré par son ami même et la Reine . Il retrouve également ses autres amis d’enfance Loretta et Luca qui eux, font partis de la peuple . Vasco est partagé entre ses sentiments affectifs vis a vis de ses amis et ses valeurs profondes . Pendant que Vasco se dirige vers le château où Loretta tente de faire entendre raison à Niccolo, celui ci est assassiné . Vasco va devoir puiser dans ses souvenirs d’enfance pour rechercher le coupable, se souvenir de son passé, de ses amis , de son milieu, pour arriver à une fameuse cité souterraine, la tanière probable de la mystérieuse compagnie  des “enfants du Vésuve” .

Toujours le même style de dessins bien particulier à Dominique Rousseau , toujours le même rythme au fil des histoires, et le même suspense dans chaque tome, ce qui fait de cette série une valeur sûre qui existe depuis 1980 et qui continue a ravir les jeunes explorateurs avide d’histoire , comme les “un peu plus vieux” (!!). On ne peut qu’aimer en apprendre toujours plus sur cette époque et on espère qu’elle continuera encore malgré la disparition de Gilles Chaillet en 2011.

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Petites ballades cruelles – Mi art book, mi-nouvelles aux Éditions Shockdom

Commencez par vous poser dans un endroit près de la nature, et écoutez de vieilles …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com