Accueil / non / Moby Dick, Livre second, par Christophe Chabouté.

Moby Dick, Livre second, par Christophe Chabouté.

501 MOBY DICK T2[VO].inddParu fin octobre 2014, aux éditions Vents d’ouest, l’adaptation de Christophe Chabouté de l’œuvre classique de la littérature américaine Moby Dick, prend fin avec ce Livre second, qui clôture donc cette bande dessinée captivante et magistrale.

Après plusieurs jours dans la cale, à charrier des tonneaux, dans l’humidité et la pourriture, Queequeg tombe malade, il est fiévreux, deux hommes le hissent alors sur le pont, pour qu’il puisse prendre l’air frais. Ismaël est à ses côtés, Queequeg demande alors péniblement, qu’on lui construise un canot, au bois noir, comme il a pu en voir sur le port de Nantucket, où, à l’intérieur reposaient des hommes morts ! Car Queequeg ne veut pas enroulé dans son hamac et jeté à la mer, pour que les requins mangent son corps. Il demande au charpentier de lui faire ce canot, et qu’il a de quoi lui payer, il le paiera… Mais le charpentier ne semble pas comprendre pourquoi Queequeg souhaite un canot. C’est à ce moment qu’Ismaël se retourne vers le charpentier et lui répond, que Queequeg souhaite qu’il lui fasse un cercueil…

Fidèle au récit original du roman d’Herman Melville, Christophe Chabouté invite les lecteurs à découvrir, façon bande dessinée, cette œuvre qui fait partie des classiques de la littérature. Une plongée sombre et machiavélique dans le Pacifique, où le capitaine Achab voue un acharnement obsessionnel à traquer la monstrueuse baleine blanche nommée Moby Dick. Achab entraîne ainsi ses hommes vers une mort certaine,moby-dick-livre-second-chaboute-vents-d-ouest-extrait mais dans cet élan de vengeance, même si l’équipage sait que le vieil homme est fou, tout le monde le suit sans dire un mot… Une atmosphère de mort, de solitude, d’effroi, s’empare rapidement du lecteur, qui, malgré ce sentiment que la fin sera terrible, continue, comme tout l’équipage du Pequod, l’aventure… Découpée en chapitres la bande dessinée offre un trait somptueux et travaillé, le travail du noir et blanc est magistral et très bien maîtrisé, pour offrir de très belles planches, saisissantes !

Moby Dick, Livre second, clôture donc cette bande dessinée poignante, qui laisse entrevoir la frontière étroite de l’acharnement et de la folie meurtrière, que fait vivre le capitaine Achab à ses hommes, fidèles jusqu’au bout, pour une vengeance.

Voir la chronique du Livre premier.

A propos celine.durindel

A lire aussi

louise-weber-la-goulue

Louise Weber dite la Goulue au Théâtre Essaïon – Paris

Louise Weber dite La Goulue – {SUCCÈS-REPRISE} L’histoire de la Reine du French Cancan, tête ...

Lire les articles précédents :
Ma pochette mode Stars, pour habiller les stars comme dans les rêves !

Paru aux éditions Nathan, mi-octobre 2014, Ma pochette mode Stars, fait partie de l’univers Jeune ...

Découvrez les jolies histoires de »Mes z’amis z’animaux  » (tome 2)

"Mes z'amis z'animaux, tome 2" est paru aux éditions Edilivre. L'auteur Jolo nous emmène alors ...

Le Père Castor raconte ses histoires d’automne

Voila le temps des feuilles qui tombent, du froid qui revient en force tout doucement, ...

Fermer