Accueil / Sport / Cyclisme / Paris Roubaix 2013:Cancellara, jamais 2 sans 3

Paris Roubaix 2013:Cancellara, jamais 2 sans 3

Le coureur suisse, quadruple champion du monde de contre la montre et vainqueur de multiple classique a remporté son 3ème Paris Roubaix.

Cette année, en l’absence du quadruple vainqueur, le coureur belge de l’équipe Oméga Pharma Quickstep, Tom Boonen, victime d’une fractur e d’une cote, tous les yeux étaient braqués vers Fabian Cancellara déjà vainqueur à deux reprises de la course la plus difficile au monde, comme la qualifie les coureurs au départ. Le coureur suisse faisait office de grand Favori en l’absence de Peter Sagan

Fabian Cancellara salue le public à la signature
Fabian Cancellara salue le public à la signature

Paris Roubaix : L’enfer du Nord qui mène son vainqueur au paradis.

Ils étaient 198 ce matin au départ du 111mème Paris Roubaix, s’élançant de Compiègne à 10h20 pour le départ fictif. Quelques kilomètres plus loin, Christian Prudhomme, le directeur du cyclisme chez Aso (Amaury Sport Organisation) lance la course à 10h31.
Dès le départ, la tension est palpable chez les coureurs qui rêvent tous de lever au moins une fois le pavé du vainqueur.

Les coureurs attendent le lancement de la course
Les coureurs attendent le lancement de la course

Une course aux multiples échappées
Le peloton composé de 198 coureurs  s’est élancé à 10h31 après que le directeur de course est baissé le drapeau. Une première échappée tentera de partir dès le km 0, Ils seront repris au bout de 5km, plus tard, 13 hommes formeront l’échappé matinale qui tiendra 70 km après avoir perdu quelques éléments.
Le peloton sera groupé lors de la traversée du premier secteur pavé de Troisvilles.

dans le premier secteur pavé, le peloton est groupé
dans le premier secteur pavé, le peloton est groupé

Le jeune Koretzky, déjà membre de l’échappé matinale, repart à l’attaque à 127 kilomètres de l’arrivée en compagnie de Gert Steegmans, Matthew Hayman et le vainqueur de l’édition 2007, Stuart O’Grady, le coureur australien est en quête du record du vainqueur le plus âgé, détenu par Gilbert Duclos-Lassalle, dont on fêtait le 20ème anniversaire de sa dernière victoire. Le quatuor s’offre une balade de cinquante kilomètres aux avant-postes, incluant le franchissement de la trouée d’Arenberg, au sortir de laquelle tous les favoris sont encore en lice. Steegmans et Hayman insistent avant d’être rejoints à 58km de l’arrivée par Michaël Schär  puis par le jeune coureur d’Europcar Damien Gaudin, huit kilomètres plus loin. Ils seront repris à 48 km de l’arrivée

Treize coureurs forment l’échappée décisive à 40km du vélodrome de Roubaix : Zdenek Stybar, Nicki Terpstra et Stijn Vandenbergh, Damien Gaudin et Sébastien Turgot, Fabian Cancellara, Greg Van Avermaet, Bernhard Eisel, Lars Boom et Sep Vanmarcke, Luca Paolini, Sebastian Langeveld et Juan Antonio Flecha. Mais ils perdent rapidement Turgot sur crevaison. Le groupe se divise à plusieurs reprises.
Vandenbergh et Vanmarcke s’échappent à 29km de l’arrivée au moment où Cancellara, isolé, opère la jonction avec huit hommes lui ayant faussé compagnie. Mais le Suisse, grand favori, reprend le duo belge, flanqué de Stybar, à 20km du terme de l’épreuve. Au passage du carrefour de l’arbre, les deux coureurs d’Omega Pharma-Quick Step connaissent tour à tour la malchance d’une chute et d’un dérapage, laissant Vanmarcke et Cancellara en découdre. Perclus de crampe, le Suisse parvient toutefois à dominer in extremis le Belge au sprint sur le vélodrome.

es hommes de tête sous les applaudissements des spectateurs
Les hommes de tête sous les applaudissements des spectateurs

Au final le vainqueur, Fabian Cancellara aura parcouru les 254 km en 5 heures 45 minutes et 33 secondes à une moyenne de 44,190 Km/h.

le podium de cette 111ème édition
le podium de cette 111ème édition
fr.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

A propos AnthonyJ

A lire aussi

Le Tour de France 2018 dévoilé mardi 18 octobre

Le Tour de France 2018 dévoilé mardi 18 octobre. Le Tour de France 2018 sera ...

Lire les articles précédents :
John Irving : A moi seul bien des personnages

Un conteur qui ne cesse de nous ravir ! Irving est audacieux, ambitieux, engagé. Il ...

« GPS » de Philippe Dal Molin

L'auteur, Philippe Dal Molin nous invite à lire son premier roman dont l'intrigue et le ...

Silas Corey, Le Réseau Aquila 2/2, chez Glénat.

Deux mois après la sortie du premier tome, voici depuis le 13 mars 2013, Silas Corey, ...

Fermer