PS : Je t’aime toujours, de Jenny Han

À l’occasion de la sortie du 2ème film de la saga “À tous les garçons que j’ai aimé”, redécouvrez sa version livresque, “PS : Je t’aime toujours“, de Jenny Han.

PS : Je t'aime toujours, Jenny Han

Résumé

Quand Peter et Lara Jean, ont commencé à faire semblant d’être ensemble, la jeune fille ne s’attendait pas à vraiment tomber amoureuse. Et elle se retrouve encore plus confuse quand le garçon de son passé refait surface. Qui choisir quand on est amoureuse de deux garçons à la fois ?

À propos du livre

Dans ce deuxième tome publié chez Panini Books, nous retrouvons Lara Jean aux prises avec la vidéo d’elle dans le jacuzzi, avec son amoureux. Difficile de passer au dessus, quand toute l’école l’a vue. Dans ce contexte difficile pour elle, le dernier destinataires de ses lettres d’amour répond enfin. Mais Lara Jean est avec Peter maintenant. Pourtant, elle se sent jalouse de l’amitié qu’il a gardé avec son ex, une ancienne amie de Lara Jean. Alors rajouter un autre garçon dans tout ça ne va-t-il pas mettre en danger l’équilibre qu’elle pensait avoir trouvé ?

Mon avis

C’est sur Netflix que j’avais d’abord découvert l’histoire de Lara Jean. À la sortie du film “À tous les garçons que j’ai aimés“, je me suis laissé tenter par cette douceur. C’était mignon, sucré, adorable. Du coup, quand la suite est arrivée sur la plateforme, je me suis dit que j’allais tenter le livre d’abord. Me voilà donc à me plonger corps et âme dans ce deuxième tome, impatiente de ressentir à nouveau toutes ces belles émotions. Malheureusement, le charme était rompu…

  • Pour les points positifs :

PS : je t’aime toujours” propose une histoire sur les premiers amours. On découvre alors tout ce que l’on peut ressentir en tant qu’adolescente face aux premiers émois. La joie, l’excitation, les questionnements, mais aussi la jalousie, la peur, la peine. Ce roman est un beau tableau de cette période un peu charnière de l’adolescence ou on découvre les rouages du couple.

J’ai apprécié découvrir de nouveaux personnages, et j’ai beaucoup aimé retrouver Margaux. Plus même que Lara Jean, j’ai trouvé Margaux plus intéressante. Cela est sûrement dû au fait qu’elle est plus âgée et donc plus mature. Lara Jean, de son côté, évolue doucement dans ses pensées et son comportement. Elle apprend ce qu’implique son statut de petite ami, et cherche à faire face aux complications. Et pour ça, on ne peut pas lui reprocher de ne pas essayer.

Elle apprend également au fur et à mesure à faire confiance et à ne pas juger trop vite. En effet, c’est un des problèmes qu’elle a au début de l’histoire. Elle n’arrive pas à passer outre sa jalousie et ne cherche pas à comprendre ce qui peut motiver les actions des autres personnages. Au fur et à mesure, elle apprend à écouter et à prendre en compte les différents aspects d’une situation. Enfin, du côté de l’écriture, certaines scènes nous offrent poésie et romantisme, ce qui est fort agréable.

  • Pour les points négatifs :

Tout d’abord, j’ai trouvé l’histoire assez simple. Ce que j’aime dans la romance c’est l’histoire des personnages, tout ce qu’il y a autour de la romance et qui nous donne envie que les personnages soient ensemble. Ici, rien ne nous donne vraiment envie que les deux soient ensemble. À part éventuellement une question de feeling. Ce qui rythme le roman reste finalement le schéma classique du triangle amoureux, rien qui ne sorte vraiment des sentiers battus… Du coup, la trame m’a parue assez plate et je me suis ennuyée.

Du côté des personnages, j’ai eu beaucoup de mal avec Lara Jean. En effet, je l’ai trouvé assez immature, capricieuse et parfois assez insupportable. Elle est très naïve et véhicule alors des messages pas toujours très valorisants pour les femmes. Heureusement, elle évolue et revient sur certains de ses propos, mais pas sur tous. Comme le fait que pour elle, une femme doit forcément “épuiser et rendre dingue” son petit ami… Si tel n’est pas le cas, alors ce dernier ne l’aime pas suffisamment. Je ne peux décemment pas cautionner ce genre de message.

En résumé

PS : je t’aime toujours” est une romance mignonne qui se lit facilement, mais sans grande envergure. J’attendais peut-être trop de cette histoire, et j’ai malheureusement été déçue. Je n’ai pas non plus réussi à entrer dans le film et l’ai coupé au bout d’une trentaine de minutes. Pourtant, je reste persuadée qu’elle ravira le jeune lectorat à la recherche de romantisme et de la découverte de l’amour.

A propos Victoria MARION

Rédactrice littérature, gastronomie, mode, high tech, jeux de société et tourisme/voyage.

A lire aussi

Émile fête Noël

Émile fête Noël de V. Cuvellier & R. Badel, Éditions Gallimard Jeunesse 

“Émile fête Noël” est un ouvrage amusant à découvrir aux Éditions Gallimard Jeunesse Giboulées. Un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
Fizzer : L’appli gratuite qui envoie des cartes postales à nos proches

Fizzer est une application gratuite qui propose l'envoi de cartes postales en ligne. Cela fait …

Endo & Sexo Marie Rose Galès
Endo & Sexo, de Marie-Rose Galès

L'endométriose, cette maladie dont on entend encore trop peu parler. Avec un diagnostic qui peut prendre jusqu'à dix ans, les...

La gamme Gingembre de vie de GARNIER Ultra doux

Cela fait plusieurs années que je peine à trouver une routine de soins capillaires qui …

Close