Accueil / Culture / Stéphane Thidet, Les crieurs

Stéphane Thidet, Les crieurs

Stéphane Thidet, Les Crieurs, vue d'Entrages. Courtoisie Musée Gassendi/le CAIRN, Digne
Stéphane Thidet, Les Crieurs, vue d’Entrages. Courtoisie Musée Gassendi/le CAIRN, Digne

Le Musée Gassendi présente du 21 février au 27 avril 2014 au CAIRN Centre d’art de Digne-les-Bains l’exposition « Les Crieurs » reprenant la performance réalisée par Stéphane Thidet à Entrages en juillet 2013.

Venez nombreux au vernissage jeudi 20 février à 18h !

Depuis ses premières expositions, Stéphane Thidet n’a de cesse de mettre  en question la réalité quotidienne, pour mieux entraîner le spectateur  vers une quatrième dimension où l’imaginaire et le divertissement sont  omniprésents. Après une formation à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris, il  pose les bases de son univers à la fois sombre et fantaisiste à travers  des installations, des vidéos ou des photomontages évoquant une enfance  perdue à travers des objets emblématiques, comme des balançoires, des  zoos, etc. C’est ce dont témoignent ses oeuvres personnelles, comme Lost Photos (1997) ou Les Rives du Pédiluve (2007), qui explorent la notion d’inconscient et de rêve en proposant une vision déformée du réel. Parallèlement, Stéphane Thidet participe à de nombreux projets  collectifs à travers lesquels il travaille directement sur l’espace pour le métamorphoser. C’est ce qu’il fait avec Comédie (2000), Etranges Fictions (2006) ou encore La Meute (2009) où il lâche un groupe de loups au coeur du château de Nantes, et imprime alors à la ville une dimension magique et merveilleuse.

Les créations de Stéphane Thidet proposent une lecture poétique et  mélancolique du monde, esquissant une corrélation entre réel et fiction. Son travail semble s’accrocher à des situations ordinaires mais l’artiste, par des stratégies de défamiliarisation, déconcerte comme ce citronnier pétrifié par l’argile qui perd à mesure ses feuilles (En attendant l’hiver, 2012). Ses installations à contretemps bouleversent les convictions et matérialisent les inquiétudes de la société contemporaine.

La performance Les Crieurs a eu lieu à Entrages en juillet 2013 avec la participation d’une chorale de six personnes dirigée par Cécile Pagès. Stéphane Thidet les a déployés autour du cirque d’Entrages, chacun avec une caméra (GoPro) sur le front et un micro pour chacun d’eux, placés à des points précis pour mieux faire répercuter un écho. Cet écho donne un son presque mélodique, poétique, mais émane de cris. Cris qui se répercutent dans le vide et le calme des montagnes d’Entrages. Cette performance – réalisée alors dans l’intimité, sera montrée durant cette exposition dans une grande installation, une oeuvre dans le CAIRN Centre d’art qui englobera tout l’espace et rejouera cet événement. Ce projet rappelle l’histoire du « cri » dans les vallées alpines qu’entretenaient les bergers dans les montagnes. Au-delà du cri, l’artiste nous offre une réflexion sur l’absence mais aussi sur la confrontation de l’homme face à cette toute puissante nature.
Les Crieurs : Installation vidéo et sonore (5 projections vidéos, 5 enceintes, 15 minutes en boucle).

« Après cette première encontre avec le Pays Dignois, après avoir parcouru quelques sentiers dans les montagnes, avoir aperçu ce mélange de douceur et de dureté de ce paysage aiguisé, les questions qui continuent à me hanter sont : comment exister au milieu de cette force capable de retourner les montagnes, comment s’inscrire durablement au milieu de cette bibliothèque de l’histoire de la terre, et surtout, comment exister ensemble, alors séparés par ces murs abrupts et vertigineux, comment appartenir à ce territoire ? » (Stéphane Thidet, à propos de son projet Les crieurs, 2013).

Exposition du 21 février au 27 avril 2014. CAIRN Centre d’art, 1 boulevard Victor Hugo – 04000 Digne-les-Bains (Alpes de Haute-Provence). Ouverture du mercredi au dimanche de 11h à 18h.

 

A propos Agence

A lire aussi

Fucking Business, un thriller mortel de Do Raze

Les excellentes éditions HC présentent Fucking Business de Do Raze, un polar implacable sur fond ...

Lire les articles précédents :
Les gardiens de la galaxie – Au cinéma le 13 Août

Avec LES GARDIENS DE LA GALAXIE, faîtes connaissance avec un nouveau genre de super-héros!Le nouveau ...

Un tout petit rien 1er roman très réussi de Camille Anseaume

Les formidables éditions Kéro nous proposent un petit bijou : Un tout petit rien, le ...

Les bébêtes, quatre nouveaux tomes, aux éditions Casterman.

A paraître ce 19 février 2014, aux éditions Casterman, du groupe Flammarion, quatre nouveaux tomes ...

Fermer