Accueil / Culture / Littérature / BD / Ys, une adaptation contemporaine

Ys, une adaptation contemporaine

Ys est une bande dessinée d’Annaïg et Loïc Sécheresse, parue aux éditions Delcourt, en septembre 2018. Une adaptation du mythe celtique, assez contemporaine, que ce soit dans le récit, les dialogues, ou encore le dessin.

ys-bd-delcourtUn combat fait rage, des flèches sont tirées, des flèches se plantent dans des corps. L’un d’eux est encore debout, découvrant le massacre de ses hommes, il se demande si les dieux l’ont trompé. Alors qu’il est seul devant une forteresse, il crie qu’il ne mourra pas sans se battre, il demande à ce que l’un d’eux vienne se battre. Des archers s’apprêtent à tirer leur dernière flèche, alors qu’un soldat les stoppe. Celui-ci descend jusqu’au combattant, enlève son masque. C’est une femme qui se présente, Malgwenn, reine des terres du Nord. Elle admire le courage de l’homme qui lui fait face, et respecte son deuil. Elle finit par prendre son épée et combat l’homme. La bataille dure jusque dans la nuit, sans répit et se relâche, les deux personnages combattent farouchement. Dans la nuit l’épuisement se fait ressentir, Malgwenn prend le dessus, elle explique alors à l’homme qu’elle va aller chercher quelques affaires, tandis que lui va préparer son bateau, afin qu’ils puissent partir ensemble…

ys-bd-delcourt-extraitIl est plaisant de retrouver ce récit fantastique, ce célèbre mythe de la cité engloutie, avec Gradlon, roi qui s’éprend d’une reine guerrière, qui va mourir en accouchant de leur fille Dahud. Le roi, inconsolable va voir sa vie bouleversée, avec la rencontre d’un ermite chrétien, qui va le convaincre, petit à petit, d’embrasser sa foi et la répandre dans son royaume. La religion prend ainsi une part importante dans la vie du roi, ce qui ne semble pas plaira à sa fille, qui préfère vénérer les dieux anciens. Dahud est mise à l’écart à Ys, une ville bâtie pour elle, par son père. Mais là aussi les hostilités de l’homme d’église vont se faire ressentir. La bande dessinée dramatique et fantastique, critique de la religion, est très plaisante à lire, avec une modernité apportée à ce récit intéressant, notamment dans les dialogues et le dessin. Le trait est particulier, avec des lignes plutôt imparfaites et un univers coloré.

Ys est une adaptation du mythe celtique, de la cité engloutie, une bande dessinée dramatique, contemporaine et intéressante à redécouvrir. Une histoire légendaire joliment réécrite, de cette critique de la religion et de la société.

A propos celine.durindel

A lire aussi

L’Almanach de la sorcière : le grimoire secret des sorcières pour tous les jours de l’année

N’est pas sorcière qui veut ! Préparez vous à entrer dans le monde secret des ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Les jardins parisiens d’Alphand

                              ...

Bitcoin
Le Bitcoin vient de fêter ses dix ans : a-t-il vraiment révolutionné la finance ?

Le 31 octobre 2018, le bitcoin a fêté ses dix ans. Effectivement, le célèbre Livre ...

Pas d Amour Sans Amour d’Evelyne Dress

Les excellentes éditions Glyphe présentent le nouveau roman d'Evelyne Dress : Pas d'amour sans amour, ...

Fermer