Accueil / En Région / Bataille de Fleurs Nice 2020

Bataille de Fleurs Nice 2020

L’autre temps fort du Carnaval c’est l’élégance des Batailles de fleurs rappelle le pouvoir des fleurs en valorisant le patrimoine floral de la région. Le thème y est décliné par la création de costumes uniques portés par les mannequins qui envoient des milliers de fleurs au public. Cet autre volet du Carnaval, plus poétique, est indissociable de l’autre. Il se déroulera aussi sur la place Masséna du 15 au 29 Février.

La Bataille de fleurs conjugue des chars entièrement renouvelés, autotractés, pour un spectacle à 360°. Des fleuristes, pendant 72 heures, réalisent le piquage des fleurs fraîches qui s’effectue dans un univers de couleurs, de senteurs digne d’une ruche. Les costumes sont créés dans un atelier éphémère dédié au Carnaval par des costumières du monde du spectacle qui jonglent avec les tissus et matériaux originaux, laissant libre cours à l’imaginaire.

bataille de fleurs

les Batailles de Fleurs en quelques chiffres:

* Environ 3 000 tiges par char dont près de 75% de production locale.

* 20 tonnes de mimosas. * 72 h de piquage sur seulement 2 jours et demi.

* 400 pains de mousse, 10 kg de fil de fer et 12,5 m de grillage de jardin.

* 18 comédiennes distribuent au public 4 tonnes de mimosas par bataille, plus la totalité des fleurs qui décorent les chars.

Les arts de rue sont la marque de fabrique du Carnaval nouveau. Une troupe de 80 danseurs, acrobates ou circassiens sont en charge de l’animation des tribunes et files d’attente. En parallèle, 41 troupes d’artistes et musiciens, locales, françaises et internationales impulsent rythme et couleurs à chaque Corso carnavalesque et Bataille de fleurs.

Depuis 1902, ce rendez-vous met à l’honneur la barque du Sud : le pointu. Transmis de génération en génération en héritage d’une culture unique, ces bateaux typiques du Sud de la France sont devenus un formidable outil de transmission de l’âme méditerranéenne.

Le Combat Naval Fleuri est l’occasion parfaite de faire découvrir ce patrimoine. Chaque année, près de 7 000 personnes se pressent sur les quais pour admirer cette véritable fête traditionnelle et ce spectacle insolite.

Pas moins de 30 000 œillets, 600 kg de mimosas, 900 bouquets et 80 guirlandes de buis sont nécessaires à la décoration des 20 pointus. Le week-end précédent, le service des espaces verts investit la citadelle pour piquer tous les motifs.

Le matin même, employés de la ville, anciens marins et bateliers ainsi que les villes voisines viennent aider pour orner chaque pointu.

Toutes les images 2020

A propos Gilles-lochegnies

A lire aussi

Solidarité avec les services d’eau : Stop aux lingettes dans les toilettes !

STOP AUX LINGETTES DANS LES TOILETTES ! Le confinement a aggravé une situation déjà préoccupante ! Cri d’alarme ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
The Legend of Zelda produits derives
Montrez votre passion pour The Legend of Zelda en portant des produits dérivés

Les fans de Nintendo trépignent de joie à l’écoute du nom Zelda. De son vrai ...

Immersion au festival « Arts at Home » à Arles

18 ans déjà, que la ville d'Arles, s'ouvre aux autres, à travers "Arts at Home", ...

Ça-Chapitre deux
Ça-Chapitre deux : un conte macabre entre film d’horreur et comédie fantastique !

Rappelez-vous. En 1989, Grippe-Sou, le sinistre Clown semait la terreur parmi les enfants dans la ...

Fermer