virginia creative writing phd research proposal writing creative writing whitley bay creative writing description of smell advantage and disadvantage of doing homework how do i write my thesis dissertation on film editing how does homework help with life skills

Cendrillon 2.0 : quand le conte rencontre la science-fiction

Revisiter les contes, rien de nouveau sous le soleil. Mais Ashley Poston s’est lancé au défi de s’inspirer de Cendrillon pour créer une romance sous la coupe de la science-fiction. Plus exactement encore, Cendrillon 2.0 est une fan invétérée d’une série de science-fiction du style de Star Treck. Un mélange détonant et inédit qui fonctionne pourtant parfaitement.

Cendrillon 2.0 Il était une fangirl - Ashley Poston

Résumé

Et si Cendrillon était une fan, une vraie ?

La jeune Ellie Wittimer, geek de son état, ne vit que pour Starfield, le grand classique de science-fiction dont son père était, lui aussi, un grand fan avant sa mort. Alors, quand le reboot de la mythique saga est annoncé au cinéma, elle croit devenir folle de joie. Sauf que c’est Darien Freeman, acteur de séries légères pour adolescents, qui décroche le rôle principal. Et ça, aux yeux d’Ellie et de milliers de fans historiques du chef-d’œuvre, c’est intolérable.

Martyrisée par sa belle-mère et ses deux demi-sœurs qui mènent la grande vie et la prennent pour leur domestique, elle a hâte de voler enfin de ses propres ailes après sa dernière année de lycée. En attendant, elle assassine le pauvre Darien à longueur de posts – s’assurant, à sa grande surprise, une audience de plus en plus large sur les réseaux sociaux. Alors, quand le tournage du film commence pour le jeune comédien, les difficultés aussi ! D’autant qu’il doit apparaître à la plus grosse convention du pays, autrefois fondée par le père d’Ellie en personne…

À propos du livre

Paru début Février aux éditions Lumen, Cendrillon 2.0 est un roman d’Ashley Poston.

On y suit Ellie, jeune femme de 17 ans qui vit avec sa “belle-monstre” et ses deux filles qui la détestent. Comme dans le conte original, Ellie est une vraie Cendrillon 2.0. En effet, elle est la préposée au ménage et aux corvées, sans jamais recevoir aucun reconnaissance. Elle trouve son réconfort dans l’univers de Starfield, cette série de science-fiction dont son père était un grand fan. Passion qu’il a transmise à Ellie, qui attend avec impatience le reboot de la série. Toutefois, c’est Darien Freeman, l’idôle des ados connu pour son rôle dans Seaside Cove, sorte d’équivalent de Newport Beach, qui est choisi pour incarner le grand Carmindor, prince de la Fédération. Autant dire que les fans sont déçus, et Ellie la première. À première vue, il n’a rien d’un Carmindor.

De son côté, Darien est un acteur surfant sur la vague de la célébrité, mais surtout un fan inconditionnel de Sarfield. Mais tout l’empêche de montrer sa vraie nature et les fans de Sarfield n’hésitent pas à lui montrer leur désapprobation. Pourtant, quand il écrit à l’organisateur de la convention à laquelle son père l’oblige à participer, il se retrouve à discuter avec une jeune femme de son âge. Tous deux fans de la série de science-fiction, ils deviennent l’un pour l’autre leur espace secret où ils peuvent être eux-même. Mais la réalité finit toujours par nous rattraper…

Lettre d’amour à la culture geek et lettre d’amour tout court, Cendrillon 2.0 inaugure une trilogie qui revisite les contes de fée sous l’angle de la fangirlitude. Saluée pour sa sensibilité et ses dialogues à mourir de rire, cette réinterprétation de Cendrillon est bourrée de charme et de clins d’œil aux films, aux livres et aux séries que nous connaissons tous.

Mon avis

Lorsque j’ai commencé Cendrillon 2.0, je ne m’attendais à rien du tout. J’avais à peine lu le résumé et malgré le titre du roman, je n’avais pas véritablement fait le lien avec le conte que tout le monde connaît. Mais j’avais vu passer la version VO de nombreuses fois sur Bookstagram et il avait l’air vraiment sympathique.

J’ai trouvé cette histoire vraiment sympathique. Assez tranquille et pas prise de tête mais très agréable à lire. Les rappels avec le conte original sont présents par petites touches, sans être trop prégnants.

J’ai adoré l’univers du fandom. Le fait de se passionner pour une série, un univers, une histoire est quelque chose que je connais parfaitement et qui a été très bien retranscrit à mon avis. Les différentes références à divers univers, comme le Seigneur des Anneaux par exemple, étaient sympathiques. La diversité présente naturellement dans l’histoire est aussi très agréable.

J’ai également apprécié l’évocation des points négatifs de la célébrité. Cependant, j’aurais aimé que certains sujets soient mieux abordés. En effet, Darien se fait embrasser de force par une fan, et le sujet n’est pas traité correctement selon moi. Il est presque balayé d’un revers de main, là où un message plus fort aurait été intéressant.

Concernant les personnages, je me suis rapidement attachée à eux. La relation entre Darien et Ellie est tendre et très mignonne sans être trop kitsch et c’est appréciable. Elle se construit tranquillement au fil de leurs interactions et c’est adorable. Et j’ai véritablement aimé que tous les personnages ne s’avéraient pas forcément être ce qu’on pensait qu’ils étaient.

Viser les étoiles. Ajuster la cible. Mise à feu !

A propos Victoria MARION

Rédactrice littérature, gastronomie, mode, high tech, jeux de société et tourisme/voyage.

A lire aussi

hedge-fund-t7-pour-tout-lor-du-monde-le-lombard

Hedge Fund, tome 7, Pour tout l’or du monde

Pour tout l’or du monde est le septième tome de la série Hedge Fund, signant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com