Accueil / Culture / Littérature / BD / Châteaux Bordeaux : A table – Une BD pour les épicuriens !

Châteaux Bordeaux : A table – Une BD pour les épicuriens !

Une nouvelle vague de BDs axées sur les plaisirs de la table a fait son apparition chez Glénat. Voici un spin-off de la série « Châteaux Bordeaux ». Ce premier tome, de « Châteaux Bordeaux: A table » est intitulé : « Le Chef », nous raconte l’histoire d’Alexandra Baudricourt, une jeune fille qui a bien compris que les meilleurs vins se dégustent mieux assis à une bonne table !

Un parcours initiatique et épicurien à découvrir, le parcours d’un chef et d’une femme d’affaire aux projets alléchants ! Paru le 28 Avril 2018.

Châteaux Bordeaux : A table © Glénat
  • Le décor :

Paris. Le marché de Rungis est une invitation à la gourmandise. Tous ses étals de produits frais, toutes les saveurs de la table que l’on peut sentir et retrouver dans les assiettes des plus grands restaurants grâce à Thomas !

Il sent, il soupèse, il achète ce qu’il y a de plus frais pour les restaurants qu’il doit livrer : c’est son boulot, faire la tournée des plus belles tables !

Ce jour là, il s’arrête d’abord à « La Table d’Eugène » dans le 18 ème. D’abord, pour prendre un bon café avec le cuisinier, et ensuite, pour s’entendre dire une énième fois, qu’il devrait reprendre son métier initial derrière les fourneaux !!!

Il est loin de se douter, que devant le restaurant, ayant oublié d’éteindre le moteur du camion frigorifique, un énergumène ne s’est pas gêné pour profiter d’une si belle occasion. Mais il est trop tard, lorsqu’il sort, le camion et tous les meilleurs produits qu’il avait soigneusement choisis, ont disparu ! Je vous laisse imaginer l’état de son chef, Luc, lorsqu’il rentre au bercail tout penaud !

Châteaux Bordeaux : A table (extrait) © Glénat

Une fois « l’orage » passé, il ne reste plus qu’a Thomas de rentrer chez lui. Sur le chemin, il est contacté par une certaine Mme Baudricourt. Propriétaire d’un domaine viticole dans le Médoc, elle projette d’ouvrir un restaurant et elle missionne Thomas pour devenir son Chef ! Une nouvelle qui vient à point, après les menaces de Luc au sujet de la bourde du matin !

Pour on ne sait quelle raison mystérieuse et apparemment douloureuse, Thomas n’est pas décidé  à rempiler sur un boulot de Chef.nIl faudra à Mme Baudricourt toute la volonté et la détermination possible pour aller le déloger et « l’obliger » à s’intéresser à son projet.

Et il faudra à Thomas du courage et de la volonté pour supporter la compétition cruelle qui va l’attendre, pour être l’heureux élu !!!!!

Châteaux Bordeaux : A table (Planche) © Glénat
  • Le point sur la BD :

Il n’est pas toujours aisé d’intéresser les lecteurs d’une BD à des sujets aussi précis que le bon vin !! C’est pourtant ce que Corbeyran et Espé ont parfaitement réussi à faire avec leur première série « Chateaux Bordeaux ». Ici, « A table » est donc une série satellite de la première, plus axée sur la bonne chère !

Un scénario enlevé, un passé intriguant, et une rude compétition tiennent le lecteur, même non connaisseur,  en haleine jusqu’à la fin de ce premier tome ! Le moteur de la BD réside dans les cachotteries et les « mensonges » qui s’y cachent !!! Les personnages semblent anodins, puis se révèlent être coriace ! Évidemment, la création de ce restaurant en fait également parti ! Les représentations réalistes et soignées des personnages et la traduction d’un Paris où l’on reconnaît les meilleurs endroits pour s’attabler ajoutent au charme ! Le charme des vieilles bâtisses Bordelaises n’est pas en reste ! On s’y croirait !

  • La conclusion

Une série enrichissante et intéressante aux Éditions Glénat : ce premier tome des « Châteaux Bordeaux : A table » ressemble fort à une sorte de «soap culinaire» bien français. Elle donne le ton d’une série qui va vous mettre l’eau à la bouche, et vous donner des envies de vous intéresser un peu plus aux milieux culinaires !!

Dans tout les cas, une véritable « révérence » faite à tous les plus grands cuisiniers du Monde !

 

A propos stef emma

Rat de laboratoire, BDphile, et couteau en second sur Le bon goût des choses ( végétarien, végétalien)

A lire aussi

Devil Inside : Ne libérez pas le monstre !

Une des nouveautés chez Komikku Éditions  en ce mois de Mai est : « Devil Inside ». Scénarisé ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
L’encyclopédie des petits – Le corps

Le corps est un nouveau documentaire, de la collection L’encyclopédie des petits, des éditions Larousse. ...

Criminal, le septième tome, Au mauvais endroit…

Au mauvais endroit… est le septième tome de la série Criminal, d’Ed Brubaker et Sean ...

clodette-for-ever-slider
Clodette For Ever au Théâtre Trévise le 6 juin 2018

Clodette For Ever - Dans le cadre du festival Musical’in et après le succès de ...

Fermer