Chiruran, le quatrième tome aux éditions Mangetsu

Le quatrième tome de la série Chiruran, des éditions Mangetsu, est paru en octobre 2021, est à découvrir, avec une nouvelle protagoniste, qui va quelque peu tout chambouler. Un manga passionnant, de Shinya Umemura et Eiji Hashimoto, qui offre aussi son lot de combats épiques !

chiruran-t4-mangetsu-mangaKamo Serizawa vient de terminer son combat, en tranchant, en deux, son ennemi. Il se fait engueuler, car quelqu’un aurait bien aimé le questionner, afin de les mener jusqu’à son chef. Cependant un autre combattant affirme que Serizawa a bien fait de l’éliminer, car il n’aurait rien avoué, même sous la torture. En effet, le rebelle était très bien entraîné, ses mouvements l’ont trahi. De plus, il leur fallait protéger le seigneur Katamori, avant tout. Toshizo Hijikata, lui, est impatient, de continuer les combats… On lui demande ce qu’est pour lui un samouraï. Le jeune homme répond rapidement qu’un samouraï est quelqu’un qui se fiche de faner, tant qu’il a pu s’épanouir au combat ! Ses compagnons n’en reviennent pas de sa réponse et se moquent de lui. Mais son adversaire est satisfait, il va enfin, lui aussi, pouvoir combattre. Kanbee Sagawa se tenait prêt…

Alors que des ninjas sont venus s’en prendre au seigneur Katamori, pendant les duels et les interrompant, il est temps, pour les anciens membres du Rôchi Gumi de vaincre les maîtres des cinq écoles d’Aizu, pour trouver leur place. Mais ces duels se terminent bientôt et une nouvelle arrivée va bousculer, quelque peu, les membres du clan… Le manga est efficace et plaisant, avec son lot de combats captivants, quelques touches d’humour, des flashbacks pour connaître un peu plus les personnages et un nouveau personnage féminin, qui apporte une nouvelle dynamique et plein de questionnements, quant à la suite de la série. Le dessin est très plaisant, avec un trait fort, fluide, épais et puissant, offrant des scènes de combat saisissantes, ou des scènes plus posées, expressives.

La série Chiruran, des éditions Mangetsu, se poursuit avec ce quatrième tome, dans lequel les duels se terminent, et Hijikata et ses camarades deviennent des membres des écoles d’Aizu, mais ils vont rapidement devenir les cibles d’assassins…

A propos celine.durindel

A lire aussi

mon-premier-livre-je-fete-noel-langue-au-chat

Mon premier livre – Deux nouveaux titres pour la collection

La collection Mon premier livre, des éditions Langue au chat, se complète avec deux nouveaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com