Accueil / Le meilleur du web / En avant toutes! Des courts métrages contre les violences faites aux femmes

En avant toutes! Des courts métrages contre les violences faites aux femmes

Une femme sur dix est victime de violences conjugales en France. En 2012, elles étaient 148 à mourir sous les coups de leur mari. Ces chiffres alarmants s’inscrivent dans un climat général de banalisation de certaines formes de violence, où le discours de défense des droits des femmes est parfois devenu inaudible, voire secondaire. C’est de ce malheureux constat que partent les étudiants du Master scénario/réalisation/production de l’Université Paris I Panthéon Sorbonne pour la réalisation de courts métrages sur le thème des violences faites aux femmes.

Forts, percutants et souvent déroutants les six courts métrages proposés par ces étudiants mettent en lumière, à leur manière, les différents types de violence auxquels les femmes peuvent être confrontées. Le format choisi est des plus efficaces puisque la forme condensée du court-métrage permet de donner une intensité supplémentaire au sujet traité, d’en rappeler la gravité, de le placer sous le signe de l’urgence.

Le 8 mars prochain France 2 diffuse six courts métrages sur les violences faites aux femmes.
Le 8 mars prochain France 2 diffuse six courts métrages sur les violences faites aux femmes

Une grande hétérogénéité

Parce que les données chiffrées ne disent pas tout, le support visuel est ici utilisé pour évoquer cette souffrance aussi profonde que complexe, et souvent difficile à mettre en mots. Parce que les blessures physiques et morales ne sont pas les mêmes, ces six œuvres présentent chacune des singularités qui leurs sont propres : documentaire, fiction, évocation métaphorique, elles traitent de la question sur le mode de la variation pour tenter d’en explorer et d’en révéler les plus infimes particularités.

On trouvera alors une œuvre poétique et bouleversante sur la maltraitance physique, une réflexion sur la place du corps féminin dans l’univers de la magie, des interviews poignantes de femmes victimes de la sexualisation permanente de leur corps, une scène de théâtre-forum où des adolescents parlent des violences conjugales par le biais de l’improvisation théâtrale, une fiction sur les pressions psychologiques au sein du couple où il s’agit là de mettre en scène cette violence invisible. Enfin, chose inhabituelle qui mérite d’être signalée : un court métrage adopte le point de vue du mari, en racontant l’histoire vraie, effroyable et déchirante de Frédéric, ancien condamné pour violences conjugales qui aujourd’hui milite contre les violences dont il fut un jour l’auteur.

L’image au service de la réflexion

Comment reconnaître cette violence? Comment en parler? Peut-on en parler? Comment aider un proche dont on voit la souffrance? Est-il possible de se reconstruire après de telles tragédies?

Les six cours-métrages qui seront diffusés le 8 mars prochain sur France 2 dans le cadre de la 3ème édition de la semaine exceptionnelle de France Télévisions  »En avant toutes! » posent ces questions et rendent compte avec pertinence et imagination de ces blessures intimes. Un rendez-vous à ne pas manquer.

A propos Agence

A lire aussi

Gilbert and George, The Great Exhibition jusqu’au 6 janvier 2019 à LUMA Arles

Gilbert PROUSH et George PASSMORE, sont deux artistes plasticiens « So British ». Ces excentriques Londoniens, vivent ...

Lire les articles précédents :
Grammy Awards 2015 en photos

Musique du monde, musique à l’image et électro à l’honneur ! La cérémonie des Grammy Awards ...

Ti ‘BE : ne sortez pas sans lui

Tendance d’aujourd’hui, de plus en plus présent autour de nous .Focus sur la localisation à ...

Les Tambours du Bronx : CORROS, nouvelle tournée

Après 28 ans d'existence et plus de quarante pays traversés, 6 albums et 3 DVD, ...

Fermer