Accueil / Culture / J’aurais mieux fait de me taire (Boomerang thérapie) de Janette Paul

J’aurais mieux fait de me taire (Boomerang thérapie) de Janette Paul

Le tout nouveau label Lj des éditions J’ai Lu présente une comédie sous forme de road trip déjanté : J’aurais mieux fait de me taire (Boomerang thérapie) de Janette Paul, délicieusement traduit par Maryline Beury.

J’aurais mieux fait de me taire

Le pitch du livre :
Trop boire à une soirée d’entreprise ? Très mauvaise idée ! Que fait Amber, encore endormie, sur le siège passager d’un 4×4 qui file à travers le bush ? Elle qui a en horreur le camping, les moustiques et la nourriture bio… Soudain, le film de sa soirée trop arrosée lui revient : elle a foutu sa carrière en l’air et demandé à sa soeur de l’emmener dans le désert, là où son père, qu’elle n’a jamais connu, vit peut-être encore… Comment échapper à ce cauchemar et revenir quelques heures en arrière ?

Mon avis de lectrice :
J’ai retrouvé avec grand plaisir une des (nombreuses) nouvelles publications du label Lj : J’aurais mieux fait de me taire (Boomerang thérapie) de Janette Paul. L’auteure étant australienne, elle nous invite dans son pays-continent, à suivre son attachante héroïne Amber dans un road-trip effréné à travers le bush. Que dire d’Amber, si ce n’est qu’elle pourrait représenter une « Pierre Richard » au féminin, adorablement maladroite dans ses gestes comme dans ses propos.

Bien loin de l’archétype de la femme parfaite qui réussit tout ce qu’elle entreprend, a une très haute estime d’elle et ne rencontre aucun obstacle dans sa vie, Amber a tout d’une anti-héroïne. Elle est timide, effacée, absolument pas sûre d’elle et c’est pour ça qu’on l’aime !

Avec une verve drôlissime, Janette Paul nous décrit ses déboires à travers un voyage initiatique à la recherche de son père qui mènera Amber dans un voyage intérieur rempli de rebondissements.

Janette Paul excelle dans l’art de décrire non seulement les paysages, mais aussi les sentiments. Même si on se focalise beaucoup sur Amber, il ne faut pas oublier tout le petit monde qui gravite autour d’elle, ces personnages secondaires qui prennent peu à peu de l’épaisseur grâce au talent de l’auteure. Elle utilise un style moderne et tendre pour installer une certaine dramaturgie au fur et à mesure qu’on avance dans le récit.

J’aurais mieux fait de me taire (Boomerang thérapie) de Janette Paul fait partie de ces livres qu’on dévore au même rythme que l’action : à cent à l’heure ! Bonnes lectures !

A propos alissash

A lire aussi

Frédéric Lenoir en conférence à Marseille

L’association pour la promotion du livre Parlez-moi d’un livre, en partenariat avec la Librairie Prado ...

Lire les articles précédents :
Festival Mimi à Marseille toujours aussi rebelle

Comme l'indique si bien l'affiche de cette 33ème édition, le Festival Mimi de Marseille n'est ...

Septembre en Mer célèbre la mer à Marseille

Chaque année, le mois de septembre est consacré à la célébration de la mer à ...

Dr Hauschka : Nous avons testé le kit « Pureté & Finesse »

Dr Hauschka est une marque que nous aimons beaucoup à la rédaction de FranceNetInfos. Après ...

Fermer