Keiji, le cinquième tome, aux éditions Mangetsu

Le cinquième tome de la saga Keiji, est paru en avril 2022, aux éditions Mangetsu. Un manga de Keiichirô Ryû, Tetsuo Hara et Moi Asô, dans lequel se poursuit les aventures du kabuki-mono, et plus encore son combat aux côtés de son frère d’armes Sukeemon Okumura.

Keiji-t5-MangetsuKeiji et Sukeemon se retrouvent en face d’une multitude de guerriers. Les deux cavaliers sont encerclés. En face deux, deux personnes se demandent s’ils ne sont pas abrutis. En effet, un allié vient de s’ajouter, il s’agit de Sutemaru. Le serviteur, et ami de Keiji, ne laissera pas son patron mourir ici… Un guerrier réplique qu’ils peuvent les embrocher rapidement, tous les trois ! C’est à ce moment-là que Keiji et Sukeemon se mettent à rire. Ils laissent ainsi leurs adversaires sans voix, ne comprenant pas ce qui se passe, et ce qui peut les faire rire ainsi, face une mort certaine. Les ennemis les prennent pour des fêlés, qui n’ont pas bien pigé la situation. Enfin, Keiji s’adresse à son compagnon d’armes, lui demandant à quelle sauce il veut cuisiner les guignols en face d’eux. Après réflexion, ils savent que s’ils se les farcissent un par un, ils y passeront la journée…

C’est par un combat incroyable et donc une scène sous tension et pleine d’action qui débute ce nouveau tome. En plus de l’action, l’humour et la dérision, sont toujours au rendez-vous, dans ce récit plaisant et bien rythmé. En effet, le manga est agréable à lire et à découvrir, avec ce kabuki-mono impertinent et attachant à la fois, qui ne  manque jamais de courage, mais aussi de folie, pour devoir affronter autant d’ennemis. Toutefois, l’histoire est bien ficelée, avec des scènes d’action et de combats extraordinaires, mais aussi une intrigue bien menée, avec des flashbacks, des festivités, des rencontres, des scènes posées, et un réel élan chevaleresque derrière tout cela. Le dessin est toujours aussi plaisant, avec un trait fin et vif. En noir et blanc et gris, les nuances, pour apporter de la profondeur et du relief aux illustrations, sont travaillées et réussies, pour cet univers graphique beau.

La saga Keiji se poursuit avec ce cinquième tome, paru aux éditions Mangetsu. A Kyoto, rien ne se passe comme prévu, et le kabuki-mono va devoir se battre, aux côtés de son ami, pour démasquer, par la suite le commanditaire derrière une sombre affaire…

Les manga Keiji aux éditions Mangetsu

A propos celine.durindel

A lire aussi

Elfes-t31-Ylanoon-Soleil

Elfes, tome 31, Ylanoon

Ylanoon est le trente-et-unième tome de la saga Elfes, des éditions Soleil, paru en avril …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com