Accueil / non / LA SCIENCE EN EMOI AU 8ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM SCIENTIFIQUE ‘PARISCIENCE ‘

LA SCIENCE EN EMOI AU 8ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM SCIENTIFIQUE ‘PARISCIENCE ‘

 Muséum national d’Histoire Naturelle : du 04 au 09 OCTOBRE 2012

Affiche
Pariscience du 04 au 09 octobre 2012

L’Association Science et Télévision (AST) présente chaque année Pariscience. Ce festival offre le meilleur de la production française et internationale en matière de films de science. Une quarantaine d’œuvres abordant toutes les thématiques scientifiques, techniques et environnementales sera ainsi projetée gratuitement dans le cadre du festival au Muséum national d’Histoire naturelle. Les projections seront suivies de débats réunissant auteurs, réalisateurs, producteurs et experts scientifiques. Quatre prix seront décernés dont le grand prix du jury.

AST, oui, mais qui êtes-vous ?

L’Association Science & Télévision (AST), créée en 2001, est un groupe de 65 producteurs indépendants, actifs au sein de 37 sociétés de production. Ces sociétés produisent dans tous les genres (fiction cinéma et télévision, documentaire, magazine, reportage, animation) et développent une activité importante dans le film scientifique. Elle est présidée par Valérie Abita (ZED).

Sous le haut patronage du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du CNC et de la Procirep, l’AST développe de nombreuses actions afin de promouvoir la place des sciences à la télévision et de favoriser les coproductions internationales. Elle ambitionne de former une interface entre producteurs internationaux, institutions, chercheurs, réalisateurs, chaînes de télévision… Mais depuis, 2005, elle nous offre donc le festival PARISCIENCE.

Un monde obscur à décrypter, des idées, des hommes, des films, des débats, des hommages…

Albert Jacquard

Tous les ans, le festival rend hommage à un  grand homme de science. Pour l’édition 2012, c’est Albert Jacquard, polytechnicien de formation et généticien de renom, qui sera gratifié. Il s’est fait connaître dans les années 80 avec la publication de son ouvrage Éloge de la différence (Le Seuil, 1981).  La projection du documentaire qui lui est consacré, (Albert Jacquard, jamais sans les autres) sera suivie d’un débat en sa présence.

Ce festival, c’est aussi 16 films en faveur des publics scolaires (primaires et collégiens. Les parents pourront trouver des fiches pédagogiques afférentes en ligne). Une séance spéciale sur le thème : ‘Le racisme et la science’, avec la participation de Lilian Thuram entre autres, leur est aussi dédiée.

 

Les autres points forts du festival sont :

Tout d’abord les deux séances thématiques sur : l’euthanasie et la schizophrénie

Ensuite, la séance spéciale avec une conférence grand public intitulée : ‘L’eau, L’or bleu’, dans le cadre de l’année internationale du développement durable pour tous, animée par Ghislain DE MARSILY, Membre de l’académie des Sciences spécialisé en hydrologie, UPMC.

Enfin, la soirée palmarès de remise des prix du 9 octobre.

Les 15 films en compétition :

–       L’amour, la haine : d’un extrême à l’autre, (Royaume-Uni) de Alex Gabbay

–       Chasing Ice, Etats-Unis) de Jeff Orlowski

–       Codebreaker – Alan Turing, (Royaume-Uni) de Clare Beavan

–       Colibris, joyaux de la nature, (Autriche) de Paul Reddish

–       L’énigme de l’autisme : la piste bactérienne, (Canada) de Christopher Sumpton et Marion Gruner

–       La grammaire du bonheur, (Australie) de Randall Wood et Michael O’Neill

–       La magie du cosmos – Qu’est-ce que l’espace ?, Etats-Unis) de Graham Judd et Sabin Streeter

–       Le mystère de la matière noire, (France) de Cécile Denjean

–       Les peuples de l’anneau, (France) de Fred Hilgemann

–       Printemps sous surveillance, (France) de François-Xavier Vives

–       Quand un homme demande à mourir, (France) de Anne Georget

–       Le règne de l’araignée, (France) de Vincent Amouroux

–       The substance : Albert Hofmann’s LSD, (Suisse) de Martin Witz

–       Survivre au progrès, (Canada) de Mathieu Roy et Harold Crooks

–       Un nuage sur le toit du monde, (France) de Agnès Moreau

Les 4 prix à distribuer :

–       le Grand Prix AST-Ville de Paris, remis par la Mairie de Paris récompense le meilleur film de la compétition. Le film lauréat sera projeté en séance de clôture lors de la soirée du 09 octobre.

–   le Prix Audace remis par la Région Ile-de-France récompense un film pour l’originalité de son sujet ou de son traitement

–             le prix Pierre-Gilles de Gennes remis par le CNRS récompense un film qui par l’originalité du scénario traite de la recherche et la diffusion des connaissances

–       le prix Buffon remis par le Muséum national d’Histoire naturelle récompense le meilleur film traitant de la biodiversité

Un jury de collégiens et un jury de lycéens remettront deux autres prix :

–       le Prix innovation des collégiens remis par le CNES

–       le Prix des lycéens remis par l’Inserm

Les membres du jury sont :

Grand jury :

–       André Brahic : Astrophysicien au Commissariat à l’Energie Atomique et professeur à Paris VII et professeur à Paris Diderot – Paris 7

–       Francine Leca : Chirurgien cardiaque et fondatrice de l’Association Mécénat Chirurgie Cardiaque Enfants du Monde

–       Emmanuel Priou : Producteur et fondateur de la société de production Bonne Pioche

–       Jacques Malaterre : Auteur-réalisateur

–     Michel Alberganti : Journaliste scientifique, producteur de l’émission « Science Publique » sur France Culture, auteur du blog Globule et télescope sur Slate.fr

Jury lycéen :

–       Mathieu Pernot : Chargé de recherche Inserm, Unité Inserm 979 « Physique des ondes pour la médecine »

–       Antoine Bamas : producteur, Camera lucida productions, membre de l’Association Science & Télévision

Jury collégien :

–       Carole DENIEL : est Docteur en Sciences Physiques spécialisée en télédétection spatiale.

–       Hind Saïh : Bellota Films

Informations pratiques :

Jardin des Plantes/Muséum National d’Histoire Naturelle

*Métro :

Ligne 5 : Gare d’Auterlizt

Ligne 10 : Jussieu, Gare d’Austerlizt

*Bus :

Lignes 24, 57, 61, 63, 67, 89, 91

*RER C.

Les salles de projection :

*Muséum : auditorium : Salle 1 : entrée par le 36, rue Geoffroy Saint-Hilaire

*Muséum : amphithéâtre : salle 2 : entrée par le 57, rue Cuvier

*IPGP : amphithéâtre : salle 3 : entrée par le 10, rue Cuvier

*UPMC : amphithéâtre 25 : salle 4 : entrée par le 4, place Jussieu.

Il est préférable de réserver vos séances sur :

PARISCIENCE FESTIVAL.

Vous y trouverez toute la programmation et autres informations utiles.

Bon festival !

PDF24    Envoyer l'article en PDF   

A propos Agence

A lire aussi

« Et vous trouvez ça drôle ? » : une BD qui nous vient d’Islande !

Que fait-on en Islande, cette île où la neige et le froid prédominent la plupart ...

Lire les articles précédents :
Photographes en herbe voici votre manuel !!

Un ouvrage de formation à la photographie somptueusement illustré, ludique et formateur, à essayer à ...

Yannick Lejeune
FESTIBLOG – 8ème Festival des blogs de la BD et des webcomics

LA SCIENCE A L'HONNEUR Avec le CNRS et Libération 29 & 30 septembre 2012 - ...

L’écho des silences

Llison, Brynn, Charm, Claire, Quatre femmes prisonnières d’un secret qui pourrait les faire tomber à ...

Fermer