Accueil / Culture / Littérature / BD / Les Indes fourbes, un roman graphique picaresque

Les Indes fourbes, un roman graphique picaresque

Les Indes fourbes est une bande dessinée d’Alain Ayroles et Juanjo Guarnido, parue aux éditions Delcourt, fin août 2019. Un roman graphique incroyable, au grand format, qui conte les aventures picaresques de don Pablos de Ségovie, dans cette Amérique, que l’on appelait encore les Indes.

les-indes-fourbes-bd-delcourtC’est par un beau matin, le cœur gonflé d’espérance, qu’il embarquait pour le Nouveau Monde. Dans les cales d’un navire, Pablos jouait aux cartes, avec ses camarades. Il souhaitait faire planer le mystère, le plus longtemps possible, aussi, il demanda à sa compagne, de servir à tous les joueurs, une coupe. Alors que la jeune et belle femme servait à boire à la tablée, elle faisait des signes à son compagnon. C’est alors qu’il abattait ses cartes sur la table fièrement, car il venait de remporter la partie, l’un des joueurs eut un doute. Il empoigna sa lame et criant qu’il y avait tricherie, avec l’aide de la jeune femme, qu’il saisit par le bras. Avec ses beaux atouts physiques, la belle demanda pitié et demanda qu’on l’arrache des griffes du ruffian. C’est ainsi que Pablos fut jeter à la mer sans aucune autre forme de procès, lui qui pensait changer le cours de sa vie…

les-indes-fourbes-bd-delcourt-extraitLe récit est rapidement captivant, avec la belle narration de ce héros qui se présente. Un gueux, qui aspire depuis toujours à devenir quelqu’un d’autre. Mais Pablos ne semble pas avoir de chance, il reste, malgré tous ses efforts, un vagabond, mendiant, voleur ou escroc ! C’est dans une situation plus que déplaisante, que le héros va dévoiler son histoire, en commençant par son arrivée dans le Nouveau Monde, tout en rappelant, de temps en temps, des scènes de son enfance. La bande dessinée est surprenante et entrainante, avec cet anti-héros maladroit et malchanceux, qui reste, malgré tout attachant. Les lecteurs suivent avec plaisir et humour le périple de Pablos, ses rencontres, ses périls, ses erreurs, ses maladresses… L’intrigue est prenante et intéressante, avec une histoire qui se tient, une fresque historique truculente et un roman graphique picaresque magnifique. Le dessin est tout aussi somptueux, avec une aquarelle travaillée, un trait dynamique et des personnages expressifs, qui offrent de très belles planches à découvrir.

Les Indes fourbes est un roman graphique somptueux, tant par le dessin majestueux, que par le scénario bien mené, découpé en plusieurs chapitres, qui présente le destin et les aventures picaresques d’un gueux qui rêvait de changer son destin.

A propos celine.durindel

A lire aussi

FOIRE ART

Peut-on encore accepter de parler de “foires d’art” ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Read previous post:
les-chroniques-de-zi-t4-oviri-nathan
Les chroniques de Zi, Livre IV – Oviri

Oviri est le quatrième tome de la série Les chroniques de Zi, un roman de ...

ma-maternelle-epanouie-cahier-bien-etre-mieux-apprendre-nathan
Ma maternelle épanouie – Le cahier bien-être pour mieux apprendre

Le cahier bien-être pour mieux apprendre est un livre souple, de la collection Ma maternelle ...

Les chaussures en cuir Fiore de Luca
Le must-have de la saison : Les chaussures en cuir Fiore de Luca

Depuis que la mode devient durable et qu’on achète plus responsable,  nous faisons attention à ...

Close